Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Caméras de surveillance, alarmes, contrôles d'accès

Vous êtes chef d’entreprise et souhaitez procéder à l'installation de caméras de surveillance ou d'un système de sécurité pour protéger vos marchandises ou vos salariés d’agressions extérieures ? Vous possédez déjà des caméras, des alarmes ou un système de contrôle d'accès, mais vous le jugez obsolète et souhaitez le remplacer ? Quelles sont les solutions disponibles sur le marché ? Ce guide se propose de vous éclairer sur les divers dispositifs existants en termes de sécurité électronique afin que vous puissiez ensuite effectuer votre demande de devis dans les meilleures conditions.

Installation caméra de surveillance et devis

 

Quelles solutions pour optimiser la sécurité d’un bâtiment ?

Les solutions en systèmes de sécurité électroniques sont nombreuses et efficaces. Elles sont adaptables et modulables selon vos besoins :

  • La vidéosurveillance permet de surveiller à distance ses locaux grâce à l'installation de caméras de surveillance analogiques ou numériques.
  • La télésurveillance procède d’un contrat avec une société de télésurveillance qui intervient dès que l’alerte est donnée.
  • Les alarmes, multiformes, ont pour objectif d’alerter une personne particulière ou une société de télésurveillance en cas de danger.
  • Les contrôles d’accès sécurisent les entrées et les sorties de votre immeuble, autorisent ou non certaines personnes à pénétrer dans certaines parties sensibles et gèrent le flux de vos visiteurs.

Vidéosurveillance et télésurveillance : installation de caméras de surveillance

Quelle est la différence ?

La vidéosurveillance est un système de contrôle d’un espace public ou privé, qui repose sur l’installation d’un ensemble de caméras de surveillance dont les images enregistrées peuvent être consultables en direct ou à distance.

La télésurveillance est un système qui relie votre entreprise à un centre de télésurveillance. L’opérateur de surveillance est alerté en cas de problème (intrusion, dégagement de fumée, etc.), grâce à la présence de détecteurs. Il peut déclencher une intervention sur les lieux si nécessaire.

La télésurveillance est donc un service, qui peut être renforcé par un dispositif de vidéosurveillance.

Combien ça coûte ?

Le prix d’un système de vidéosurveillance est très variable, selon l’objectif poursuivi, le niveau d’efficacité attendue et la qualité du matériel installé. Néanmoins, on peut dire de façon générale :

  • qu’il vous en coûtera moins de 50 € si vous optez pour une simple webcam accompagnée d’un logiciel de vidéosurveillance gratuit.
  • Les prix débutent à 200 € pour un système composés de 2 caméras de surveillance IP et peut monter jusqu’à 5 000 € pour une dizaine de caméras IP.
  • Il faudra compter entre 500 € et 1 000 € pour un système analogique de 4-5 caméras de surveillance.
  • Bien entendu, pour un système haut de gamme de plus de 15 caméras de surveillance, les prix dépasseront 5 000 €. Une intervention sur les lieux reviendra à 150 € environ.

Quant au contrat de télésurveillance, le montant de l’abonnement dépend du type de prestations choisies et de  l’étendue à surveiller. Il faudra prévoir un budget variant entre 50 € pour une prestation de base et 600€ pour un service plus complet et une surface importante. Il faudra prévoir également 300 à 400 € par caméra munie de détecteurs. Recevez dès maintenant des devis gratuits et personnalisés.

Cadre légal

La loi diffère selon la nature du lieu surveillé.

  • S’il est public, le système de vidéosurveillance devra avoir été autorisé par la préfecture.
  • S’il s’agit d’une entreprise non ouverte au public, le personnel devra avoir été informé au préalable (Code du Travail) et le système avoir été déclaré auprès de la CNIL.

Vidéosurveillance, Télésurveillance, et assurances

En matière de télésurveillance, les sociétés d’assurance ont parfois des accords avec des prestataires agréés. N’hésitez pas à vous adresser à votre assureur, qui pourra sans doute vous faire bénéficier de tarifs négociés ou vous consentir un rabais sur votre prime d’assurance.

Systèmes d’alarmes

Quels sont les éléments qui le composent ? Comment les positionner dans le lieu à protéger ? En quoi le paramétrage d’une alarme est-il important ? Autant de questions à se poser avant de choisir son système d’alarme, de l’installer et de le paramétrer.

Un système d’alarme est composé :

  • d’une centrale d’alarme : cœur du système
  • de détecteurs
  • d’un transmetteur
  • d’un signal sonore

Alarme filaire ou sans fil ?

Alarme sans fil

Avantages :

  • Installation facile
  • Evolutivité appréciable

Inconvénients :

  • Elle est sujette à des interférences surtout lorsque le lieu à protéger est situé en ville.
  • La batterie doit être vérifiée et changée de façon régulière.

Alarme filaire

Avantages :

  • Plus fiable au niveau de la sécurité : les cambrioleurs savent en effet parfois neutraliser un système d’alarme sans fil. Mais s’ils arrachent les fils d’une alarme filaire, ils déclenchent l’alarme.
  • Autonomie : les appareils sont branchés sur le secteur.
  • Tarif moins élevé que celui de l’alarme sans fil même si ce prix dépend surtout  de la surface à protéger plutôt que du système choisi.

Inconvénients :

  • Elle nécessite l’intervention d’un professionnel.
  • L’installation est définitive.

Il existe plusieurs modèles de détecteurs

  • Les détecteurs anti-intrusions : il s’agit de détecteurs de mouvements  et de détecteurs d’ouverture qui repèrent lorsqu’une porte ou une fenêtre est ouverte.
  • Les détecteurs incendie : ce sont les détecteurs de fumée et ceux de chaleur.
  • Les détecteurs de gaz.

Où les placer ?

  • Les détecteurs de mouvement se placent à hauteur d’homme pour éviter qu’un animal domestique ne les alerte.
  • Les détecteurs d’ouverture se placent sur les fenêtres et/ou les portes
  • Les détecteurs incendies et gaz se placent au plafond ou en haut des murs dans les pièces à vivre.

Cas particulier : les débits de Tabac

Ceux-ci bénéficient d’une aide financière de l’Etat pour sécuriser leur local, le montant pouvant atteindre 15 000 € (Décret n° 2012-1448 du 24 décembre 2012 relatif à l'aide à la sécurité des débits de tabac )

Contrôle d’accès : informations et devis

Quel type de matériel ?

Il existe plusieurs systèmes de contrôle d’accès :

  • Lecteur de badge : terminal  qui permet l’entrée ou la sortie de personnes sur présentation d’un badge
  • Le clavier à code n’autorise le passage qu’une fois la bonne combinaison composée.
  • Le portier audio ou vidéo : grâce à cet appareil vous pouvez voir et/ou entendre votre interlocuteur et décider si, oui ou non, vous le laisserez franchir votre porte.
  • Le lecteur biométrique analyse une caractéristique physique propre à chaque personne, comme les empreintes digitales ou le réseau des veines de la main.
  • Le cylindre électronique : intégré dans une serrure, il ne permet l’ouverture que grâce à des émetteurs individuels.

Ces différents systèmes permettent de définir et de contrôler qui est autorisé à passer, mais pas seulement. On peut également les utiliser pour gérer le temps de travail et les plannings des salariés.

Paramétrage

Il est possible d’effectuer un certain nombre de réglages sur les systèmes de contrôle d’accès les plus perfectionnés, comme définir une zone particulière, limiter l’accès au cours d’une certaine plage horaire, etc.

Comment choisir parmi toutes ces solutions ?

La première chose à établir est la nature de vos besoins : Souhaitez vous protéger des biens ? Des personnes ? Souhaitez-vous optimiser une installation déjà existante ? Il faut aussi définir la surface à protéger ainsi que sa position géographique. Surtout, il est recommandé de prendre conseil auprès des spécialistes de la sécurité qui sauront vous éclairer en proposant des systèmes adaptés à vos exigences mais aussi à votre budget. Pour ce dernier point nous vous conseillons vivement de faire une demande de devis. C’est gratuit !

 

Commencez votre demande de devis en Sécurité électronique