Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

La vidéosurveillance par Internet

La vidéosurveillance par internet marque un progrès incontestable dans les systèmes de surveillance des propriétés privées tant des particuliers que des entreprises.

En effet, par le simple fait d’être connectée au réseau internet, une caméra de vidéosurveillance gagne toute une série de fonctionnalités étonnamment pratiques et utiles, renfonçant son efficacité. De plus, l’intérêt grandissant du marché des particuliers pour ce genre de technologies provoque une progression sans précédent de la concurrence, tirant à la fois la technologie vers le haut et les prix vers le bas. Mais ce qui est encore plus impressionnant, c’est que le marché n’a encore sans doute rien vu, ou presque, tant les possibilités d’évolution liées au simple fait que ces caméras soient connectées sont infinies.

Il est temps de faire un premier arrêt sur images pour déterminer où en est le marché. Comment fonctionne la surveillance vidéo sur internet et quel est le matériel nécessaire à un système de base ?

Quelles sont les nouvelles technologies qui changent la donne sur le marché des caméras de surveillance par internet et en quoi réside leur intérêt ? Quel peut aujourd’hui être le coût de la vidéosurveillance par internet ?

La vidéosurveillance par internet : fonctionnement et matériel

Equiper sa propriété, ses bureaux ou ses locaux de caméras de surveillance est avant tout une solution judicieuse à toute une série de questions liées à la sécurité. Mais quels sont dans le détail les avantages d’un tel équipement ? En quoi ces caméras sont-elles désormais adaptées aux besoins très divers de toutes les entreprises ?

Fonctionnement de la vidéosurveillance par internet

Le principe du fonctionnement de la vidéosurveillance par internet, également appelée vidéosurveillance sur IP, est simple :

-      Les caméras sont reliées, par câble Ethernet ou par ondes Wifi, à la Box Internet ou au routeur de l’utilisateur,

-      A chaque caméra est associée une adresse IP, afin de l’identifier sur le réseau,

-      Les images sont stockées sur un ou plusieurs supports d’enregistrement, disques durs en local, serveur local ou serveur « cloud »,

-      L’utilisateur visualise les images enregistrées ou en temps réel sur un terminal local (PC) ou grâce à la transmission des images sur internet, sur un terminal distant (PC distant par le navigateur internet, tablette, smartphone…)

 

Les fonctionnalités rendues possibles par la connexion au réseau internet sont alors sans limites :

-      La caméra peut être équipée d’un système d’alerte par internet ou par les réseaux mobiles qui prévient l’utilisateur d’une possible intrusion, ou selon le type de détecteur utilisé, par la détection de fumée, d’inondation ou d’un début d’incendie,

-      L’utilisateur, ou le gardien professionnel alerté peut parfois même être en capacité de « parler » directement à l’intrus via son téléphone et les haut-parleurs connectés à la caméra,

-      L’archivage des images est optimisé : il est très facile de retrouver des images enregistrées plusieurs semaines auparavant…

 

Il faut savoir que toutes ces fonctionnalités sont disponibles sur des caméras qui selon les caractéristiques propres de chaque modèle peuvent être adaptées à tous les environnements :

-      Caméras d’intérieur à haute résolution,

-      Caméras d’extérieur protégées contre le vandalisme et les intempéries,

-      Caméras à infrarouge capables de fonctionner efficacement en conditions de faible luminosité voire la nuit.

L’équipement nécessaire à la mise en place d’un système de vidéosurveillance sur IP complet

La quantité de matériel (« hardware ») et de logiciels (« software ») nécessaire à la mise en place d’un système de vidéosurveillance sur IP complet dépend évidemment de la complexité du système envisagé :

-      Une webcam associée à un ordinateur relié à internet et équipé d’un logiciel simple constitue un système de vidéosurveillance sur internet de base – il n’y a alors pas à proprement parler de mise en réseau local des éléments qui sont directement connectés comme périphériques,

-      Un véritable système en réseau associera lui deux caméras ou plus, mais aussi,

-      Des détecteurs d’intrusion supplémentaires à ceux éventuellement incorporés aux caméras,

-      Des alarmes également supplémentaires,

-      Un routeur ou une Box pour la mise en réseau,

-      Un vrai logiciel de vidéosurveillance qui permet la visualisation des images mais aussi l’enregistrement et l’archivage, éventuellement installé également sur un terminal distant comme un smartphone,

-      Un moniteur pour inspecter les images,

-      Un système de stockage local (disque dur) ou en réseau (serveur, serveur NAS ou cloud),

-      Et bien évidemment, une connexion internet fiable et rapide !

vidéosurveillance par Internet

Les nouvelles technologies de surveillance sur internet qui changent la donne

Avec la connexion au réseau internet, les caméras de surveillance ont acquis un accès à une infinité de possibilités technologiques. Quelles sont aujourd’hui les nouvelles fonctionnalités vraiment intéressantes qui changent la donne sur le marché ?

La vidéosurveillance via smartphone…

Cette fonctionnalité présente depuis le début des années 2010 a connu un succès planétaire, provoquant bien souvent l’arrivée de la vidéosurveillance chez bon nombre de particuliers qui n’avaient auparavant jamais envisagé un tel équipement.

La simplicité de son fonctionnement est l’une des raisons de ce succès :

-      Une ou plusieurs caméras, bien souvent sans fil et bon marché mais pourtant de bonne qualité, sont installées dans la maison et connectées par Wifi sur le réseau de la Box internet,

-      Les images sont enregistrées directement sur la Box ou les caméras et la connexion avec le smartphone de l’utilisateur est constante,

-      Des alertes paramétrables, par e-mail, par sonnerie ou par SMS mettent l’utilisateur directement en relation avec les caméras en cas d’événement déclencheur,

-      L’utilisateur peut alors visionner en temps réel ou différé les images directement sur son smartphone et même dialoguer avec l’intrus via les haut-parleurs et micros de son téléphone d’une part, et de la caméra d’autre part,

-      Il n’est souvent même pas nécessaire d’installer un client local comme un PC dans le lieu surveillé.

… mais aussi… dans les nuages avec le « cloud »

Les services sur le « cloud » sont en quelque sorte les corollaires des technologies mobiles, et se sont développés parallèlement.

En ce qui concerne la vidéosurveillance dans le « cloud », il est important de bien distinguer ce qui est aujourd’hui largement répandu et ce qui est encore difficilement possible :

-      La principale fonction du « cloud » actuellement est celle d’un espace de stockage des images qui a l’avantage d’être théoriquement illimité et de ne nécessiter aucune installation locale,

-      Le « cloud », c’est aussi des logiciels qui n’ont aucun besoin d’être installés, qui fonctionnent directement dans le navigateur du terminal. Dans le cas présent, ces logiciels permettent de sélectionner, classer, archiver, visualiser les images de la vidéosurveillance, à partir de n’importe quel terminal connecté à internet, n’importe où, n’importe quand,

-      Ce qui est encore aujourd’hui compliqué, c’est le visionnage en direct des images de la vidéosurveillance via le cloud, la bande passante nécessaire étant considérable.

La caméra de surveillance, périphérique type de l’Internet des Objets

Le développement ces dernières années de l’internet des objets (IdO en français, IoT ou Internet of Things en anglais) n’a pas laissé de côté les caméras de vidéosurveillance.

En réalité, la domotique étant l’un des terrains de développement principaux des objets connectés, les caméras de surveillance ont largement profité des avancées technologiques en la matière.

Les fonctionnalités principales apportées sont :

- La possibilité de connecter les caméras à une grande série de capteurs,

- La possibilité de les connecter aux assistants personnels à domicile comme Google Home, Alexa ou Cortana,

- La possibilité d’associer des drones au système de vidéosurveillance – oui, comme dans les films !

L’intelligence artificielle, pour une détection de plus en plus précise des intrusions possibles – et une meilleure exclusion des accès légitimes

Ce qui fait aujourd’hui toute la différence de prix, sur des centaines d’euros, entre une caméra de surveillance d’entrée de gamme et une caméra haut de gamme, c’est l’efficacité des systèmes de détection d’intrusions automatiques. Or la grande difficulté, à l’aune de laquelle est évaluée la performance des détecteurs, est de distinguer un intrus qui devra provoquer une alarme ou une alerte et un événement anodin ou légitime.

Et le meilleur outil pour effectuer efficacement cette distinction, entre un voleur, un animal domestique, un animal sauvage et un membre de la famille de l’utilisateur privé ou un salarié habilité de l’entreprise, c’est l’intelligence artificielle.

Comme la vidéosurveillance est en permanence en fonctionnement, et que le principe de l’intelligence artificielle est d’être auto-apprenante, proportionnellement à la masse de données analysées, ces systèmes « apprennent » vite à connaître leur environnement et à être de plus en plus efficaces pour distinguer les événements légitimes et les intrusions.

Les vrais coûts de la surveillance sur internet

La vidéosurveillance doit avant tout être considérée comme un service pour l’entreprise. Au prix du matériel, il convient donc de considérer attentivement l’ensemble des coûts liés à l’installation, la maintenance, l’entretien de ce matériel… et à tous les à-côtés qui rendent son fonctionnement possible.

Le prix du matériel

Evidemment, les prix varient selon la sophistication du matériel.

Sans évoquer le prix de la connexion internet, il est pourtant possible de dégager des ordres de grandeur probables :

-      Une simple webcam connectée à un ordinateur à fins de vidéosurveillance coûtera moins de 40 euros,

-      Un logiciel avancé coûtera généralement plus de 50 euros, dans le cas où il s’agit d’une licence utilisateur – sinon, voir les modèles d’abonnement sur le Cloud, qui comprendront également une solution de stockage,

-      Une caméra IP relativement perfectionnée de bonne résolution, sans fil, pourra être dénichée à moins de 60 euros,

-      Un kit complet avec 5 caméras, le logiciel et les détecteurs coûtera environ 1 000 €.

-      Ces prix seront logiquement proportionnels au nombre de caméras, certains kits pour entreprise incluant une dizaine ou une vingtaine de caméras pour des prix allant de 4 000 à près de 10 000 euros.

Le coût du système de vidéosurveillance

Le coût d’un système de vidéosurveillance par internet ne se limite pas au prix du matériel.

Il faut en effet ajouter plusieurs services essentiels :

-      La maintenance du matériel,

-      Le stockage des données, sachant qu’il est proportionnel au nombre de caméras installées et se compte donc très vite en téraoctets,

-      Le service de gardiennage éventuellement associé à l’installation – on parle alors généralement de télésurveillance.

Parce qu’être alerté en cas d’intrusion c’est bien, mais pouvoir compter sur un professionnel pour effectivement intervenir, c’est mieux !

Faire une demande de devis

Pour obtenir des tarifications précises concernant votre projet, la meilleure solution est de demander des devis auprès d’acteurs spécialisés dans la sécurité électronique. Bénéficiez gratuitement et sans engagement de notre service de mise en relation avec des prestataires qualifiés en remplissant une demande de devis en vidéosurveillance.

Commencez votre demande de devis en Sécurité électronique
Donnez votre avis sur ce guide