Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Caméra de surveillance pour l’extérieur : comment bien la choisir ?

Le meilleur moyen d’empêcher une intrusion dans un local professionnel ou un domicile privé reste encore de détecter les visiteurs inopportuns… avant qu’ils ne pénètrent dans les bâtiments concernés.

Les caméras de surveillance extérieures représentent donc un équipement particulièrement apprécié pour constituer tout ou partie d’un système de vidéosurveillance efficace.

D’autant que ces équipements ont récemment connu des avancées technologiques fondamentales, faisant des caméras de surveillance pour entreprise un choix tout à fait recommandable pour toute une série de professionnels aux besoins spécifiques variés.

Or il faut bien garder à l’esprit que ces caméras sont amenées à fonctionner dans un environnement plus problématique à bien des égards que les caméras installées à l’intérieur. Elles sont en effet exposées au mauvais temps, à la chaleur l’été, au froid l’hiver, à la pluie et à la neige… mais aussi aux actes de vandalisme ou tentatives de désactivation. Elles doivent également fonctionner dans des conditions de mauvaise luminosité plus souvent que les caméras intérieures. Enfin, les distances à couvrir et les obstacles naturels rendent leur installation complexe. Les technologies actuelles de la vidéosurveillance extérieure permettent-elles de dépasser ces contraintes ?

Afin de pourvoir savoir comment choisir sa caméra de surveillance extérieure, il convient de bien connaître les différents types de caméras disponibles et les fonctionnalités qui font la différence.

La suite est alors une question de budget… Mais au-delà du prix de ces caméras de surveillance pour professionnels, quel est le coût global prévisible d’un système de vidéosurveillance extérieure complet efficace ?

Les grands types de caméras de surveillance extérieures et les fonctionnalités qui font la différence

Les caméras extérieures – comme les caméras intérieures – se divisent en plusieurs catégories de modèles selon leur format et leurs principes de fonctionnement.

Les modèles ajoutent alors diverses fonctionnalités et caractéristiques qui seront plus ou moins précieuses selon les besoins précis de l’utilisateur.

Les grands types de caméras de surveillance extérieures

Les grandes catégories de caméras de surveillance, qu’elles soient extérieures ou intérieures, sont distinguées d’une part par leur technologie de base, d’autre part par leur format.

En ce qui concerne leurs technologies de base, il existe deux fois deux grandes catégories non exclusives, selon qu’elles soient filaires ou non, et selon qu’elles soient numériques ou analogiques :

-      Les caméras filaires sont les modèles les plus répandus et doivent être reliées physiquement par câble entre elles mais aussi avec le poste de surveillance et le dispositif d’enregistrement.

-      Les caméras sans fil utilisent des ondes radios pour communiquer les données – mais doivent parfois être quand même reliées au réseau électrique et donc utiliser des câbles pour fonctionner. Dans le cas d’un système extérieur, attention, il devient alors nécessaire de prendre en compte le nombre d’obstacles, comme les murs, entre la caméra et le routeur pour évaluer correctement leur positionnement. En effet, la portée annoncée est souvent une portée « à vol d’oiseau », sans aucun obstacle.

-      Les caméras analogiques utilisent des câbles coaxiaux ou des signaux radios classiques pour transmettre leurs données à un enregistreur qui peut à son tour être relié à un système informatique pour numériser les données.

-      Les caméras numériques ou IP transmettent immédiatement les images sous forme de données informatiques, par câble Ethernet pour les modèles filaires et par les réseaux Wifi pour les modèles sans fil.

 

Au-delà des questions liées à la technologie de base, les caméras sont ensuite catégorisées selon leur format physique :

-      Les caméras de type « bullet » ou « boîtier » sont les plus massives et les mieux protégées, notamment contre les intempéries, ce qui en fait des caméras de surveillance extérieures idéales,

-      Les caméras de type dôme ou demi-dôme sont plus discrètes et souvent équipées de dispositifs antivandalisme… ce qui les rend également appréciables à l’extérieur.

Les caractéristiques et fonctionnalités qui font la différence

Si certaines caractéristiques sont impératives pour assurer un bon fonctionnement des caméras à l’extérieur, d’autres fonctionnalités seront considérées comme des « plus » à mettre en rapport avec les besoins précis de l’utilisateur.

Une caméra de surveillance extérieure devra ainsi nécessairement :

-      Etre protégée contre les intempéries, notamment en termes d’étanchéité et de température de fonctionnement – des normes dites IP pour « indice de protection » existent pour indiquer le degré de résistance,

-      Etre protégée contre le vandalisme – ici aussi, des normes standardisées permettent d’y voir plus clair.

 

Outre ces caractéristiques de base, les caméras pourront également mettre en avant plusieurs options ou fonctionnalités accessoires :

-      La présence ou non d’une sirène, ou à tout le moins la possibilité de brancher une sirène,

-      La possibilité ou non de filmer de nuit grâce à des dispositifs infrarouges, à une distance plus ou moins grande,

-      La possibilité de piloter à distance la caméra pour déplacer le champ de vision dans le cas de modèles motorisés,

-      La possibilité ou non d’enregistrer également le son,

-      La possibilité ou non d’enregistrer les images en local, sur carte mémoire, à fins de redondance en cas de problème,

-      Une résolution HD ou Full HD,

-      Un angle de vision plus ou moins large,

-      Des systèmes antibrouillage,

-      Des détecteurs de mouvement ou de chaleur plus ou moins sophistiqués,

-      Pour les modèles numériques sur IP, des logiciels permettant le transfert direct des images vers un terminal fixe ou mobile, divers systèmes d’alertes, de traitement des images, d’enregistrement, local, déporté ou vers le cloud etc.

 Caméra de surveillance extérieur

Le prix des caméras – et le coût d’un système de surveillance complet

Cette diversité de technologies, de modèles et de fonctionnalités rend donc l’offre extrêmement large et les prix extrêmement diversifiés.

Quelles sont donc les fourchettes de prix par type de caméra extérieure ?

Mais surtout, au-delà du prix des caméras, quels sont les coûts prévisibles de l’ensemble d’un système de télésurveillance extérieure voire extérieure et intérieure ?

Prix des caméras

Les caméras extérieures sont globalement légèrement plus chères que les caméras intérieures, notamment parce qu’elles doivent normalement respecter des normes de résistance aux intempéries et au vandalisme qui influent sur la solidité de leur conception.

En prenant en compte ces contraintes, la gamme de prix reste très large, selon les technologies utilisées :

-      Les caméras les plus basiques coûtent désormais moins d’une soixantaine d’euros,

-      Les caméras à vision nocturne coûtent près d’une centaine d’euros, et son désormais légèrement moins chères en moyenne en version numérique,

-      Les modèles ajoutant le Wifi et la résolution full HD coûtent le plus souvent près de 200 euros.

Coûts d’installation et de gestion d’un système de vidéosurveillance complet

Or un système de vidéosurveillance ne vaut que s’il est complet, non seulement au niveau du matériel mais aussi au niveau des services.

Et même au niveau du matériel, il ne saurait se limiter à une accumulation de caméras.

Quand bien même un utilisateur ne voudrait mettre en place qu’un système de vidéosurveillance avec enregistrement, il devra penser :

-      Aux détecteurs, de présence, de chaleur, de fumée, d’humidité… qui peuvent être ou ne pas être incorporés aux caméras,

-      Au système d’enregistrement,

-      Au moniteur de surveillance,

-      Aux poteaux, supports et adaptateurs éventuellement nécessaires,

-      A l’installation électrique, tout particulièrement pour les systèmes extérieurs…

 

A noter que les caméras sont souvent vendues en kit incluant 2, 4, 10 caméras ou plus, et tout ou partie des accessoires évoqués ici.

Les kits les plus simples, avec deux caméras et un logiciel, coûtent moins de 150 euros.

Avec 1 000 €, on peut en général se procurer 6 caméras, un écran, l’alimentation, électrique et un plan de stockage dans le cloud assez conséquent…

Mais pour les grandes entreprises, des plans avec une dizaine de caméras et tout le matériel nécessaire existent entre 2 000 et 4 000 euros.

Pour une estimation globale du coût d’un système de surveillance extérieur, il ne faut pas non plus oublier les différents services qui sont avantageusement sinon nécessairement ajoutés  au matériel :

-      L’installation par un professionnel,

-      La maintenance, les contrôles réguliers et les réparations éventuelles,

-      Et bien sûr le rôle des gardiens qui scruteront les images ou interviendront sur le site en cas d’alarme…

Comme il est très difficile de chiffrer tous ces éléments, le mieux reste de demander des devis à autant de professionnels spécialisés que possible. N’hésitez pas à utiliser notre service de mise en relation avec de nombreux prestataires pour obtenir rapidement un grand nombre de devis détaillés en caméras de surveillance afin de faire votre choix !

Commencez votre demande de devis en Sécurité électronique
  • Réponse de lesoille
    oct. 21, 2017

    suite aux incivilités et vols dans mon verger sans électricité je voudrais installer une camera

    Commentez cette réponse
    • Réponse de Emannuel Alain
      oct. 25, 2017

      Bonjour,

      Nos fournisseurs agréés sont là pour vous accompagner dans la mise en place d'un système de vidéosurveillance pour votre verger. Nous vous invitons à compléter notre formulaire de demande de devis afin que nous puissions sélectionner les fournisseurs les plus adaptés à votre besoin. Nous leur transmettrons votre demande et ils reviendront vers vous avec des propositions.

      Cordialement

      Commentez cette réponse
Donnez votre avis sur ce guide