Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Alarme incendie : prix, normes, obligations légales...

Pour lutter contre le feu et ses conséquences dramatiques, la loi Morange rend obligatoire l’installation d'alarme incendie d’ici le 9 mars 2015. Quels sont les différents types de capteurs et de détecteur de fumée ? Combien ce type d’installation coûte-il ? Quelles sont les contraintes d’installations des alarmes incendie et les obligations légales en la matière ?

alarme incendie

L’alarme incendie : qu’est ce que c’est ?

L’alarme incendie a pour but de vous alerter dès qu’un feu se propage, quel que soit l’heure du jour ou de la nuit. Elle fonctionne grâce à des détecteurs installés au plafond :Alarme incendie

  •  Les détecteurs de fumée : Ils peuvent être indépendants (à pile) ou interconnectables (sur secteur). Les premiers sont conseillés pour une habitation ou un local de moins de 80 m2. Les deuxièmes sont adaptés à une surface sur plusieurs niveaux. Le signal est relayé d’un détecteur à un autre. Lorsqu’ils sont autonomes et fonctionnent avec des piles, on les appelle également Détecteur et Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF). Le dispositif fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
  • Les détecteurs de chaleur : ils s’installent là où les détecteurs de fumée ne sont pas adéquat, c’est-à-dire dans les cuisines, les chaufferies, les garages.
  • Les détecteurs de monoxyde de carbone : on les place à côté des appareils à combustion comme les chaudières à gaz ou les cheminées.

Combien coûte une alarme incendie ?

Un détecteur de fumée ne vous coûtera pas plus de 20 euros la paire. Mais si vous choisissez de vous équiper d’un système complet d’alarme incendie, sachez que les prix varient entre 200 et 1 000 euros en fonction de la complexité du système.

Bien positionner les détecteurs de fumée de l'alarme incendie

On les installe idéalement dans toutes les pièces de l’habitation à sécuriser sauf dans la cuisine et la salle de bains où les capteurs pourraient se déclencher sans qu’il y ait début d’incendie. On évite d’installer les détecteurs de fumée près des fenêtres ou à côté d’un système de chauffage. A minima, on installe ces détecteurs dans les couloirs et à chaque étage, au plafond et au centre de la pièce, loin des obstacles tels que des poutres ou des lampes suspendues.

Obligations légales en matière d'alarme incendie

  • La loi Morange : cette loi a été adoptée en 2005 par l’Assemblée Nationale et stipule que tous les locataires et tous les propriétaires doivent installer un détecteur autonome avertisseur de fumée (Daaf) dans leur habitation ou sur les lieux de travail (bureau, cabinet médical, commerces…).  La loi Morange oblige également les fabricants de détecteurs à respecter les normes européennes EN–14604 ou NF-EN-14604. Vous devez donc vous assurer que l’alarme incendie présente dans votre maison ou votre local professionnel soit accompagnée d’un certificat d’agrément, indispensable en cas de sinistre.
  • L’obligation légale dans les lieux publics : les lieux qui accueillent du public comme les restaurants, les hôtels, les écoles ou les mairies doivent impérativement s’équiper d’un système de sécurité incendie. Les SSI sont repartis en 5 catégories correspondantes au nombre de personnes susceptibles d’être accueillies en moyenne dans l’établissement.

Normes concernant les alarmes incendie

En France, le détecteur de fumée doit comporter le sigle CE et être à la norme Européenne EN 14604. Le détecteur de monoxyde de carbone doit être aux normes NF EN 50291 de 2002.

 

Commencez votre demande de devis en Sécurité électronique
  • Réponse de deassio leseul
    août 17, 2015

    j'aime faire de ce guide une source d'inspiration pour mon projet de fin d’études

    Commentez cette réponse
  • Réponse de mensah alain
    oct. 6, 2014

    besoin des prix de : R I A 25 à 30 m ; Alarmes industrielle et déclencheurs d'alarmes ( y prévoir les frais de transport )

    Commentez cette réponse
Donnez votre avis sur ce guide