Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Une alarme sans fil pour protéger vos locaux

Comment fonctionne une alarme sans fil ? Est-elle aussi fiable qu’une alarme filaire ? Quels sont ses avantages ? Ses inconvénients ? Combien coûte-t-elle ? Réponses dans notre article.

Alarme sans fil

Les alarmes sans fil tendent à remplacer les alarmes filaires chez les particuliers, notamment en raison de leur facilité d’installation. Sont-elles aussi performantes que les alarmes filaires ? Peuvent-elles être utilisées en entreprise ?

Alarme sans fil : comment ça fonctionne ?

Une alarme sans fil ne nécessite aucun câblage : la communication entre composants s’effectue par ondes radio. Elle utilise des piles : elle n’est donc pas neutralisée en cas de coupure de courant. Il faut cependant penser à changer les piles régulièrement (tous les deux ans, environ).

Installer une alarme sans fil ?

Pour installer une alarme sans fil, il suffit de percer quelques trous : vous n’avez donc pas besoin d'effectuer de gros travaux. C’est un dispositif évolutif puisque vous pouvez facilement ajouter un détecteur. Vous pouvez également l’emmener avec vous en cas de déménagement.

Si vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez la poser vous-même, choisissez alors un kit complet (centrale + détecteurs).

Attention, si vos locaux comprennent une barrière aux ondes radio (transformateur, béton armé, ferraillage dans les murs…), l’alarme sans fil ne pourra pas fonctionner.

 

De quoi se compose une alarme sans fil ?

  • Des détecteurs : placés aux endroits stratégiques, ils repèrent les ouvertures de portes ou de fenêtres, les chocs, les mouvements. Certains détecteurs sont conçus pour être placés à l’extérieur.
  • Une centrale : c’est le cœur du système de sécurité. Elle reçoit et interprète les informations qui sont envoyées par les détecteurs par ondes radio. Certains modèles sont équipés d’une synthèse vocale.
  • Une sirène dissuasive : elle est généralement intégrée à la centrale mais vous pouvez en ajouter d’autres, à l’intérieur ou à l’extérieur. Les sirènes les plus performantes émettent un son de 110 à 130 dB soit l’équivalent du bruit que vous entendrez en vous situant à 300 mètres d’un avion qui décolle ou si quelqu’un vous joue du vuvuzela dans l’oreille. Certains modèles se déclenchent immédiatement tandis que d’autres peuvent temporiser (quelques secondes avant le déclenchement de l’alarme).
  • Des dispositifs permettant de commander l’alarme (l’activer ou l’arrêter) : clavier, télécommande, badge… 

 

Notre conseil : privilégiez la norme A2P (« Assurance prévention protection »),délivrée par un comité de fabricants, distributeurs, utilisateurs et de représentants des pouvoirs publics à la suite de tests de résistance. La norme A2P prévoit trois niveaux de sécurité :

  • 1 étoile : résistance à un malfaiteur ayant peu d’outillage et de connaissance des dispositifs de défense
  • 2 étoiles : résistance à un individu connaissant les systèmes de protection et sachant s’adapter
  • 3 étoiles : résistance à un intrus possédant une connaissance approfondie des dispostifs de protection et ayant anticipé son acte

L’alarme sans fil, moins fiable que l’alarme filaire ?

L’alarme sans fil est plus vulnérable au brouillage radio, elle est également sujette à l’obsolescence (les malfaiteurs apprennent à neutraliser les alarmes à partir du moment où elles sont disponibles sur le marché). Pour une protection optimale, il est indispensable de choisir du matériel homologué A2P et de choisir des options qui sécurisent l'équipement (anti-jamming, bi-fréquence...).

Les systèmes d’alarme peuvent fonctionner selon plusieurs modes :

  • Protection périphérique : surveillance des ouvertures mais pas de détection de mouvement (pour la journée, par exemple)
  • Protection partielle (une zone protégée)
  • Protection totale (en l’absence de salariés sur les lieux) : tous les capteurs sont activés.

 

Trois options qui rendent une alarme sans fil plus fiable :

  • L’autoprotection : les composants sont équipés d’un dispositif détectant les tentatives de neutralisation, comme par exemple un capteur mécanique qui, lorsqu’il n’est plus en contact avec le mur (si un malfaiteur essaye de le démonter par exemple), déclenche la sirène
  • L’éblouissement ou anti-jamming : l’anti-jamming prévient les risques liés au brouillage radio
  • La bi-fréquence : combinaison de deux fréquences radio pour rendre le brouillage plus compliqué et améliorer la transmission des informations. Plus les fréquences sont éloignées, plus l’alarme sans fil sera difficile à neutraliser

Combien coûte une alarme sans fil ?

Comptez environ 500 € pour une alarme homologuée A2P (centrale + détecteurs). Du matériel non homologué sera moins cher mais également beaucoup moins performant. Certaines options peuvent par ailleurs faire grimper la facture (détection des tentatives de brouillage, anti-jamming, transpondeur GSM, utilisation de plusieurs longueurs d’onde (« bi-fréquence »), communication chiffrée…)

Côté maintenance, prévoyez un remplacement des piles tous les deux ans.

 

Commencez votre demande de devis en Sécurité électronique
Donnez votre avis sur ce guide