Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Une alarme sans fil pour protéger vos locaux

Parmi les différentes évolutions qui ont marqué les technologies de protection des locaux, l’alarme sans fil est peut-être celle qui a le plus grand potentiel pour séduire les utilisateurs, tant particuliers que professionnels.

Mais la réputation de ce type d’alarme est mitigée : si l’installation est censée être largement plus simple que celle d’une alarme filaire, la qualité est perçue comme en retrait et le prix comme nettement plus élevé. Ces a priori sont-ils toujours fondés ?

Pour le savoir, il est tout d’abord essentiel de connaître de quoi est composé un système de sécurité sans fil et de comprendre comment il fonctionne.

Ensuite, il convient d’étudier dans le détail ces préjugés : l’installation d’une alarme sans fil est-elle vraiment si simple et son coût si élevé ? Comment concrètement installer ce type d’alarme et quel est son prix ?

Il est alors possible de procéder à un face-à-face éclairé entre les alarmes sans fil pour entreprise et leurs cousines filaires.

Le temps de la réflexion : comprendre le fonctionnement d’une alarme sans fil et connaître ses composants

L’expression « alarme sans fil » largement utilisée sur le marché est en réalité assez trompeuse : l’alarme n’est en effet qu’un des composants d’un système de sécurité fonctionnel. Quels sont les autres composants ? Comment fonctionne une alarme sans fil pour professionnel ?

Composants d’un système de surveillance sans fil

Les systèmes de surveillance et d’alerte communément appelés « alarmes sans fil » sont en fait composés d’un certain nombre d’éléments, dont l’alarme à proprement parler n’est que la partie non pas visible mais… audible.

Certains composants sont plus des accessoires, comme les piles, ou servent à commander le système :

–       Clavier,

–       Télécommande,

–       Badges…

 

Mais plus fondamentalement, un tel système comprendra nécessairement :

–       Un ou plusieurs détecteurs qui, selon le risque à contrôler, peuvent être des détecteurs de mouvement, des détecteurs de gaz, des détecteurs de fumée, de chaleur ou d’humidité,

–       Une ou plusieurs caméras de surveillance, qui enregistrent les événements,

–       Une « centrale » qui reçoit et interprète les informations transmises par les détecteurs,

–       Une sirène dissuasive, autrement dit l’alarme à proprement parler, dont la puissance peut aller de 110 à 130 décibels, soit le bruit d’un avion en décollage à une distance d’environ 300 mètres du point d’écoute,

–       Un dispositif d’alerte de l’utilisateur à distance.

 

Puisqu’il est « sans fil », de façon évidente, ce système d’alarme ne nécessite pas de câblage. Mais attention, il faut distinguer le câblage pour la transmission des données et le câblage pour l’alimentation électrique. Il convient donc de se renseigner précisément pour savoir si pour chaque système donné, et si pour chacun des éléments de ce système, le « sans fil » vaudra pour l’alimentation électrique, pour la transmission des données ou pour les deux.

Et si l’avantage évident d’un système de sécurité sans fil consiste dans la neutralisation des coupures de courant, qui ne peuvent pas de cette manière interrompre l’activité de surveillance, il ne faut bien sûr pas oublier de changer les piles.

Selon que ces piles seront de simples piles alcalines ou des piles au Lithium, leur autonomie peut en effet durer de deux à cinq ans.

Fonctionnement des alarmes sans fil

Comment fonctionne alors un tel système ?

En cas d’intrusion ou de survenance d’un événement censé déclencher l’alarme, le système va réagir ainsi :

–       Les détecteurs captent l’événement déclencheur,

–       La centrale interprète le message des déclencheurs,

–       Les caméras enregistrent la scène,

–       La sirène retentit,

–       L’utilisateur est également prévenu automatiquement par téléphone, soit par le réseau de téléphonie fixe (alarme RTC ou RTC/IP) soit par le réseau cellulaire (alarme GSM, souvent associée à une barrière infrarouge).

 

Le système peut fonctionner selon différents « modes de protection » ou scénarios d’usage :

-        protection périphérique (surveillance des ouvertures sans détection de mouvement),

-        protection partielle (protection particulière d’une zone),

-        protection totale (fonctionnement et activation de tous les capteurs).

Alarme sans fil

Acheter et installer son alarme sans fil

Deux des éléments les plus importants dans le choix d’une alarme sont la facilité d’installation et bien sûr le prix. Et ces deux critères ont une réputation forte en ce qui concerne les systèmes sans fil. Le coût d’une alarme sans fil est-il aussi élevé que généralement annoncé ? A contrario, son installation est-elle aussi simple que l’avancent les défenseurs de ce type d’alarme ?

Prix des alarmes sans fil

Les tarifs d’une alarme sans fil complète peuvent varier de moins de 300 euros à plus de 2 500 euros.

Les facteurs qui déterminent précisément ce prix au sein de cette fourchette sont alors :

–       La présence ou non d’un système d’alerte téléphonique pour l’utilisateur en sus de l’alarme locale,

–       La technologie de transmission de ces alertes téléphoniques : ainsi, une alarme RTC coûtera normalement moins cher qu’une alarme GSM,

–       Les dispositifs renforçant la fiabilité et l’inviolabilité de l’alarme, comme l’autoprotection, la fonction « anti-jamming » ou la bi-fréquence (voir plus loin),

–       Le niveau de performance et de fiabilité global, identifié par les différents échelons de la norme A2P.

P

récisons ici ces différents échelons, qui déterminent donc normalement in fine un prix croissant pour les alarmes :

–       A2P 1 étoile : résistance à un malfaiteur ayant peu d’outillage et de connaissance des dispositifs de défense,

–       A2P 2 étoiles : résistance à un individu connaissant les systèmes de protection et sachant s’adapter,

–       A2P 3 étoiles : résistance à un intrus possédant une connaissance approfondie des dispositifs de protection et ayant anticipé son acte.

 

Le coût d’une alarme sans fil doit également comprendre le prix de l’installation.

Un électricien qualifié (la norme à demander est le label Qualifelec) demande ainsi pour la pose d’une alarme entre 200 et 300 €.

Mais cette dépense est-elle nécessaire ?

Installation

L’installation d’un système d’alarme sans fil peut être effectuée aussi de manière autodidacte, à condition d’être très à l’aise dans des travaux manuels et, surtout, d’avoir choisi un kit complet, comprenant la centrale et le nombre de détecteurs nécessaires.

En revanche, il est particulièrement important de bien positionner les différents éléments d’un système sans fil. En effet, la présence de béton armé, d’éléments en fer dans les murs, ou d’un ou plus transformateurs, ne permet pas à ce type d’alarme de fonctionner correctement. Dans le cas où ces barrières seraient insurmontables, des travaux peuvent être nécessaires et il faut alors se tourner vers des spécialistes.

Une autre fonctionnalité qui réclame l’intervention d’un professionnel pour l’installation de l’alarme est la barrière infrarouge qui équipe souvent les alarmes GSM. L’installation peut alors coûter jusqu’à 1 000 euros.

Le bilan : le match alarmes filaires / sans fil

Au final, faut-il s’équiper d’une alarme filaire ou d’une alarme sans fil ?

Cette comparaison peut être réalisée sur la base de trois critères : la fiabilité, le prix, la simplicité.

La question de la fiabilité : match nul

Il est important de savoir que les différents paliers dans la norme de qualité des alarmes A2P précédemment évoquée peuvent s’appliquer aussi bien pour un système sans fil que pour un système filaire. Les plus hauts niveaux de fiabilité peuvent ainsi désormais être constatés pour l’un ou l’autre type d’alarme.

Si cela est aujourd’hui possible pour les systèmes sans fil, c’est parce que de nouvelles technologies sont apparues :

-        L’autoprotection : les composants sont équipés d’un dispositif détectant les tentatives de neutralisation, comme par exemple un capteur mécanique qui, lorsqu’il n’est plus en contact avec le mur (si un malfaiteur essaye de le démonter par exemple), déclenche la sirène ;

-        L’éblouissement ou anti-jamming : l’anti-jamming prévient les risques liés au brouillage radio ;

-        La bi-fréquence : combinaison de deux fréquences radio pour rendre le brouillage plus compliqué et améliorer la transmission des informations. Plus les fréquences sont éloignées, plus l’alarme sans fil sera difficile à neutraliser.

La question de l’installation : le sans-fil prend l’avantage

L’installation d’un système sans fil, comme cela a été décrit dans cet article, est clairement simple pour un système sans fil – sauf complications pour technologies de pointe ou environnement difficile.

Pour un système filaire en revanche, des gros travaux seront souvent nécessaires pour faire passer le câblage, et surtout, pour le rendre invisible pour les visiteurs inopportuns de sorte qu’ils ne puissent l’endommager et désactiver l’alarme.

En réalité, cet inconvénient disparaît pour les alarmes filaires quand elles sont installées dans un local à surveiller en construction. Le sans fil est lui avantageux pour un local ou une maison déjà construite, et le système pourra de surcroît bien plus simplement évoluer.

La question du prix : le filaire toujours légèrement devant

Comme annoncé plus haut, les prix d’un système sans fil peuvent commencer à moins de 300 euros – tout comme les kits filaires.

Or il importe de comparer ce qui est comparable : au même niveau de sécurité, avec le même nombre d’éléments, les alarmes sans fil restent systématiquement moins chères – 300 euros contre 500 euros pour un système de base. La différence de prix est alors croissante selon le nombre d’éléments et le niveau de protection avancée.

Mais attention, le prix des versions sans fil ne cesse de diminuer, et cette différence avec.

Le mieux reste de faire une demande de devis en alarme afin de comparer les offres de différents prestataires.

Commencez votre demande de devis en Sécurité électronique
Donnez votre avis sur ce guide