Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Portier vidéo : fonctionnement, mise en place et budget

Le portier vidéo ou interphone vidéo vous permet de voir qui souhaite accéder à vos locaux sans avoir à vous déplacer. Ce système de sécurité électronique offre de multiples fonctionnalités ingénieuses (contrôle d'accès, prévention et action contre les intrusions etc...). Focus !

Portier vidéo

Le portier vidéo : comment fonctionne-t-il ?

Filaire ou non, le portier vidéo comprend plusieurs composants permettant son fonctionnement. On retrouve :

  • une platine de rue installée à l'extérieur et munie d'une caméra infrarouge (visualisation jour/nuit) ;
  • selon le modèle, des câblages pour le raccordement (fils) ;
  • un moniteur pour réceptionner les appels et déclencher l’accès. Installé à l'intérieur, ce dispositif transmet l’image captée par la caméra.

Les avantages d'un interphone vidéo

En plus d'identifier vos visiteurs et de leurs permettre l'accès ou non à vos locaux, le portier vidéo évite toute rencontre physique. C'est un réel plus pour la sécurité préventive, le gain de temps (pas de déplacement inutile) ou encore l'accueil personnalisé de vos visiteurs...

Côté options

Que ce soit au niveau de la platine que du terminal, les nombreuses options proposées renforcent la sécurité et le confort apporté par un portier vidéo. Il est possible de choisir un combiné-moniteur permettant d'activer l’ouverture d’un portail, de choisir un modèle adapté aux malentendants ou encore profiter des options zoom ou mémorisation des images. L'écran quant à lui peut être tactile et en couleurs et le boîtier mains libres (sans combiné).

Il est toujours possible de rajouter des câblages pour obtenir une distance de communication plus étendue ou d'autres dispositifs pour pouvoir répondre dans plusieurs pièces...

Installation d'un portier vidéo : les étapes et conseils

La première étape d'installation consiste à fixer sur un mur un porte-platine en métal très résistant.

Par la suite, on installe la platine de rue en l'encastrant au support. Pour faciliter la perception des visiteurs, il est préférable de poser le boîtier extérieur entre 1m 50 et 1m 60 de hauteur.

Puis, grâce aux câbles que l’on fait passer dans le mur, la platine peut être raccordée à l’intérieur des locaux.

Généralement, on installe la platine de rue près de la porte d’entrée ou du portail. Celle-ci doit être tout le temps visible et protégée du soleil et de l'humidité.

En ce qui concerne le combiné-moniteur, on utilise aussi une platine d'ancrage mais cette fois ci pour la fixation de l'écran de contrôle.

Après cette étape, on réalise une saignée dans le mur afin d'encastrer et fixer un second fil qui permet d'assurer le raccord entre le bloc caméra et l'intérieur. Ce fil peut facilement être caché à l'aide d'enduit et d'appliques.

Le combiné-moniteur doit bien entendu être installé au sein des locaux pour faciliter son usage et sécuriser le matériel. Cela peut être dans un couloir ou dans les espaces les plus fréquentés.

NB : Si l'installation reste à votre portée, il est tout de même recommandé de faire appel à un professionnel pour être sûr d'avoir un fonctionnement optimal.

Quel budget pour s'équiper d'un portier vidéo ?

Clairement le prix dépendra de la technologie et des options choisies.

On peut faire l'acquisition d'un portier vidéo à partir de 100 euros pour un modèle basique. Les prix peuvent atteindre plus de 1000 euros pour un portier vidéo anti vandalisme. À titre d'exemple, côté écran, un modèle noir et blanc coûte autour d'une centaine d’euros alors qu'une version couleurs se vend dès 220 euros. Pour un modèle tactile comptez entre 400 et 500 euros. On trouve des combinés universels portatifs à partir de 50 voir une centaine d'euros.

 

Commencez votre demande de devis en Sécurité électronique
Donnez votre avis sur ce guide