Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Défibrillateur d’entreprise: le guide

Les accidents cardio-vasculaires représentent la première cause de mortalité en France et peuvent concerner n’importe qui, n’importe quand, et surtout à n’importe quel âge. Les études ont montré que ce type d’accident survient majoritairement sur le lieu de travail de la victime, le stress et les efforts physiques étant beaucoup plus intenses qu’ailleurs. Depuis plusieurs années, de nombreux dirigeants d’entreprises ont donc décidé de s’équiper de défibrillateurs capables d’apporter les premiers secours dans les situations les plus critiques. 

défibrillateur  

Qu’est-ce qu’un défibrillateur ?

Un défibrillateur est un appareil portable, fonctionnant à l’aide d'une batterie et ayant pour rôle d'analyser et de corriger l'activité électrique du cœur d'une personne en arrêt cardio-respiratoire. 

Lorsque le cœur de la victime, n’assure plus sa fonction de pompe et effectue ses mouvements naturels de manière désordonnée, il est en fibrillation ventriculaire. Il n’apporte alors plus l’oxygène nécessaire au corps humain, entrainant de ce fait des dommages physiques et psychiques irréversibles, et même parfois la mort.

Afin d’éviter ce scénario, il est nécessaire d’agir très rapidement. En effet, un défibrillateur utilisé dans les premières minutes après l'accident cardio-respiratoire augmente considérablement les chances de survie de la victime. Grâce à son choc électrique, le défibrillateur rétablit une activité cardiaque normale et permet la reprise de l'oxygénation du cerveau. 

 

Comment ça fonctionne ?

Un défibrillateur se compose de :

  • Une sacoche de transport 
  • Une paire de ciseaux 
  • Un rasoir jetable, des compresses, et parfois un masque d'insufflation
  • Une pile spécifique ou une batterie qui permet à l’appareil de fonctionner en toute autonomie sans source d’énergie nécessaire, le rendant fonctionnel à n’importe quel endroit. 
  • Des électrodes de différentes tailles, pédiatriques et pour adultes : placées sur le torse de la victime, elles ont pour mission d’analyser la situation cardiaque de cette dernière. Elles sont à usage unique. 
  • Un boitier de défibrillation : c’est lui qui accueille la pile ou la batterie et qui guide le secouriste par message vocal selon le bilan cardiaque effectué par les électrodes.

En cas d’accident cardio-vasculaire, allongez la victime au sol et posez le matériel de défibrillation près de vous, de façon à ce qu’il soit facilement et rapidement accessible. Munissez-vous des ciseaux et découpez les vêtements de telle sorte que le torse soit entièrement dégagé. Si la victime est un homme avec une forte pilosité, rasez les endroits où vous allez disposez les électrodes. Idéalement, la première électrode doit être placée au dessus de la clavicule droite, et la seconde 5 à 10 cm sous l’aisselle gauche. Pour plus de précision, suivez les indications du shéma fourni avec le défibrillateur. Mettez en marche l’appareil et suivez les instructions vocales.

> En savoir plus sur le fonctionnement d'un défibrillateur.

 

Les différents types de défibrillateurs

Il existe deux sortes de défibrillateurs :

  • Le défibrillateur semi-automatique (DSA)

Avec ce type d’appareil, c’est le secouriste lui-même qui doit appuyer sur le bouton pour délivrer le choc électrique au moment où l’assistance vocale le lui demande. Il peut donc s’assurer que personne ne soit en contact avec la victime à ce moment précis, ce qui rendrait  l’action inefficace. 

  • Le défibrillateur entièrement automatique (DEA)

Il s’agit du dispositif le plus couramment utilisé, notamment en entreprise. Ici, c’est l’appareil qui délivre automatiquement le choc au moment opportun après avoir demandé aux secouristes de s’écarter. L’action est donc simplifiée au maximum. 

Qu’il s’agisse d’un DSA ou d’un DEA, l’appareil ne permettra de choquer la victime que dans le cas où cela est nécessaire. Si le choc n’est pas délivrable, cela signifie qu’il est nécessaire de continuer à effectuer la réanimation.

 

Pourquoi installer un défibrillateur au sein de vos locaux ?

L’installation d’un défibrillateur dans votre entreprise permet de :

  • Agir rapidement en cas d’accident cardio-vasculaire. 
  • Accroître le sentiment de sécurité au sein de votre société. 
  • Accroître l’image de votre entreprise en termes d’attention portée à la santé et au bien-être de vos salariés et collaborateurs. 

 

Défibrillateurs : que dit la loi ?

Depuis 1994, les défibrillateurs sont librement accessibles sur le marché. 

Il n’existe pas de loi obligeant la possession d’un défibrillateur dans les locaux professionnels. Cependant, selon l’article L421-1 du Code du Travail, l’employeur doit prendre «  les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs […]. » L’intérêt de disposer d’un dispositif de défibrillation semble évident et relève de la conscience professionnelle. 

Depuis le décret du 4 mai 2007, tout le monde est autorisé à utiliser les défibrillateurs externes. Le décret du 16 août 2010 indique quant à lui les consignes qu'imposent la loi sur la signalétique à apposer lors de l'installation du défibrillateur.

 > En savoir plus sur les obligations légales concernant les défibrillateurs

 

 Combien ça coûte ?

L’achat d’un défibrillateur représente un investissement certain. Cependant, sachez qu’une fois en votre possession, seules les électrodes (et éventuellement certaines piles selon l’appareil) sont à remplacer en cas d’utilisation. 

Selon les textes du gouvernement que l'on peut retrouver sur le site officiel travailler mieux, il est indiqué qu'un défibrillateur automatique coûte environ 1500 €. A ce prix, il faut rajouter la formation, la maintenance de l'appareil et l'armoire murale qui le protégera.

Cependant, il existe une alternative à l’achat : les formules de location, avantageuses à plusieurs niveaux :

  • Le prix : l'acquisition du défibrillateur coûte moins cher à la location qu'à l'achat, sachant que ces appareils ont une durée de vie limitée.
  • Le risque de vol : à l’achat, l’employeur devra souscrire une assurance pour couvrir le risque de vol tandis qu’à la location, tout est pris en charge dans le contrat.
  • Le risque de casse : le contrat de prestation/maintenance permet le remplacement des pièces défectueuses.
  • La conformité aux normes : le contrat de location prévoit la mise en conformité du matériel en cas d’évolution des normes.
  • Les consommables : leur fonctionnement garantit la pleine efficacité du défibrillateur. Le remplacement de la batterie déchargée ou des paires d’électrodes périmées, utilisées ou endommagées est inclus dans le contrat de maintenance.
 > En savoir plus sur le prix des défibrillateurs d'entreprise
Commencez votre demande de devis en Défibrillateur