Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Stockage en ligne et sauvegarde informatique

Vous souhaitez protéger vos fichiers des erreurs de manipulation, des défaillances informatiques et des sinistres ? Mettre en place un plan de conservation pour vos données informatiques : bulletins de paie, factures, base de données clients… ? Le stockage en ligne ou sur un support physique de données informatiques (ou « backup ») est une opération cruciale pour les entreprises puisqu’elle permet de mettre en sécurité des données essentielles.

Stockage en ligne 

Stockage des données informatique : les différentes solutions 

Deux solutions sont envisageables pour la sauvegarde des données d'une entreprise :

  • Acheter un support physique (clé USB, disque dur externe, serveur…)
  • Souscrire un abonnement pour un stockage en ligne des données informatiques chez un prestataire spécialisé dans la sauvegarde, sur des serveurs dédiés ou dans le « cloud ». 

Dans les deux cas, vous pouvez choisir de faire des sauvegardes manuelles, c’est-à-dire recopier vous-même vos fichiers importants dans l’espace de stockage, ou d’automatiser le processus de stockage en ligne grâce à un logiciel spécialisé. Plus coûteuse, cette dernière option est également beaucoup plus fiable.

 

  • La sauvegarde complète (full backup) consiste à copier toutes les données qu’elles soient récentes, anciennes, modifiées ou non.  Très fiable, elle est longue et exigeante en termes d’espace disque. Le plus souvent, elle est effectuée ponctuellement (toutes les  semaines ou tous les mois) et complétée par une sauvegarde différentielle ou incrémentale quotidienne.
  • Sauvegarde différentielle : les fichiers sont équipés d’un marqueur d’archivage qui indique leur date de création ou de  modification. Seuls les fichiers marqués « récents » sont sauvegardés dans l'espace de stockage en ligne.
  • Sauvegarde incrémentale (ou incrémentielle) : elle est réalisée en référence au jour de la sauvegarde complète, puis en référence  à ceux des sauvegardes de données suivantes.  Les éléments sauvegardés dans l'espace de stockage en ligne sont uniquement ceux qui ont été créés ou modifiés  depuis la sauvegarde précédente. 

Comment choisir un système de stockage en ligne ou de sauvegarde des données informatiques?

Il y a plusieurs critères à prendre en compte :

  • Le volume de données à stocker.
  • La vitesse de sauvegarde des données informatiques: plus le volume de données et  le nombre d’utilisateur sont importants, plus la vitesse de sauvegarde devra être élevée.
  • La simplicité d’utilisation : accès, facilité de classement et de gestion…
  • La fiabilité du support : si vous optez pour un support physique, assurez-vous qu’il soit pérenne et résistant à l’environnement (chaleur, poussière, chocs…)
  • La compatibilité avec votre parc informatique : vérifiez que la solution que vous choisissez est compatible avec tous les systèmes d’exploitation (n’oubliez pas que votre parc peut être amené à évoluer).  7

Le stockage en ligne des données informatiques

Le stockage en ligne de données présente plusieurs avantages :

  • Vos données sont stockées en dehors de vos locaux, ce qui permet d’assurer leur protection en cas de sinistre sur votre matériel.
  • Vous pouvez y accéder à tout moment à l’aide d’une connexion Internet.
  • Vous avez la possibilité de stocker de très gros volumes de données.
  • Vous n’avez pas besoin d’investir dans du matériel.

Le stockage en ligne n’est pas réservée aux grandes entreprises : il existe des solutions très compétitives (voire gratuites) pour les faibles volumes de données. 

Plusieurs formules existent :

  • mise à disposition d’un espace de stockage sur lequel vous pouvez effectuer des copies manuelles (un peu comme si vous sauvegardiez vos données sur un disque dur).
  • mise en place d’une solution permettant d’automatiser la l’enregistrement des données : un agent est installé sur chaque système et transmet automatiquement une copie  cryptée de chaque donnée vers le centre de traitement (data center). Beaucoup plus fiable, ce système peut être couplé à un hébergement local grâce un ou plusieurs boitier(s) fourni(s) par le prestataire. 

 Ces derniers mois, on entend beaucoup parler du cloud computing. Ce terme à la mode désigne une solution de stockage en  ligne. Le « cloud » (nuage) est un ensemble de serveurs détenu par le fournisseur et mis à la disposition de l’utilisateur. 

En cas de problème, la restauration des données peut se faire en ligne ou, pour les gros volumes, grâce à un DVD ou un disque dur envoyé sous 24 à 48 heures. 

Laisser des données confidentielles à un tiers effraie encore beaucoup d’entreprise qui s’imaginent que ce dernier peut à loisir les consulter, les publier ou les vendre. Or, non seulement cette pratique est interdite par la loi mais, en plus, un cryptage automatique et systématique des données privées avant leur enregistrement rend leur utilisation par l’hébergeur impossible. 

 Deux points à vérifier avant de signer un contrat de stockage en ligne :

  • La fiabilité de l’infrastructure du prestataire. Lui non plus n’est pas à l’abri des défaillances matérielles ou des sinistres : il doit  donc avoir deux copies de vos données sur des réseaux informatiques distincts, voire sur deux infrastructures géographiquement  distantes.
  • L’hébergeur doit avoir souscrit une assurance responsabilité d’exploitation afin que vous puissiez être dédommagé en cas de  perte de données.

Combien coûte le stockage en ligne ?

Le prix du stockage en ligne va dépendre :

  • du volume de données,
  • du nombre de postes informatiques concernés,
  • de la fréquence de sauvegarde (en temps réel, quotidienne, hebdomadaire…)
  • de la durée d’engagement,
  • des services annexes (sauvegarde locale, plusieurs niveaux d’accès…). 

Prévoyez :

  • de 10 à 20 € par mois pour un pack « sauvegarde automatisée » de 10 Go,
  • de 100 à 200 € mensuels pour 250 Go
  • plus de 300 € pour 1 To. 

Les espaces de stockage en ligne sans automatisation de la sauvegarde sont beaucoup moins coûteux. Certains hébergeurs proposent jusqu’à 50 Go gratuits tandis que d’autres offrent 1 To pour environ 500 à 600 € annuels. Pour bénéficier du meilleur tarif, consultez plusieurs prestataires et obtenez des devis.

Les supports physiques de sauvegarde

  • Besoins ponctuels : CD, DVD, clé USB et disques durs 

Si le prix des CD, clé USB ou disques durs externes a beaucoup baissé ces dernières années,  leur utilisation ne peut pas être automatisée et reste donc fastidieuse. Par ailleurs, ils peuvent faire l’objet de vol ou de sinistres. Ils sont donc réservés aux besoins ponctuels et aux  données peu sensibles.

CD

700 Mo

Moins de 0,50 € l’unité (prix dégressifs)

DVD

De 4,7 à 8,54 Go

Moins de 1 € l’unité (prix dégressifs)

Clé USB

De 4 à 64 Go

Moins de 10 € pour 8 Go

Disque dur externe

Jusqu’à 6 To (1 To = 1 024 Go)

Environ 60 € pour 500 Go et 100 € pour 2 To

Exemples de supports physiques (les tarifs sont indicatifs. -

Plus de 5 postes informatiques : le serveur d’entreprise

Utiliser un serveur permet d’effectuer des sauvegardes de données automatiques et d’installer plusieurs fonctionnalités annexes (partage de réseau et de matériel, attribution de codes d’accès…). 

Le serveur se présente sous la forme d’une ou plusieurs tours informatiques. Il est installé dans vos locaux et donc susceptible de faire l’objet d’un sinistre, au même titre que vos ordinateurs. Pour plus de sécurité, vous pouvez donc le coupler avec un dispositif de sauvegarde de données informatiques en ligne. 

 Cette solution nécessite de s’adresser à un intégrateur qui vous proposera un devis détaillé pour l’achat, l’installation et la maintenance de votre serveur. Le prix final dépendra :

  • du type de matériel choisi : il existe des serveurs plus ou moins performants, permettant de sauvegarder plus ou moins de données
  • du mode de financement (achat ou location)
  • du nombre d’utilisateurs
  • des services annexes à mettre en place : accès sécurisé, fonctionnalités de sauvegarde avancées…
  • du contrat de maintenance 

Pour tout savoir sur les serveurs et demander des devis, voir la page dédiée sur l’achat de matériels informatiques.

 

Commencez votre demande de devis en Sauvegarde informatique