Bien vendre sa société

Découvrez les questions les plus fréquentes en Cession, transmission entreprise

Quels conseils pour bien vendre sa société ?

Lorsque l’on souhaite céder son entreprise, nombreuses sont les questions à se poser. La chose la plus importante à retenir est que cette décision se doit d’être mûrement réfléchie ! Il faut vous assurer que vous êtes bien décidé à vendre et en assumer les conséquences sociales et financières que cela implique, non seulement pour l’entreprise, mais également pour les salariés. De manière générale, plus vous vous y pendrez tôt et meilleures seront les conditions de rachat. Bien qu’il n’y ait pas de délais précis, comptez environ 2 ans à l’avance. Cela vous permettra de trouver le repreneur idéal, d’effectuer toutes les démarches à votre rythme et de former correctement le nouvel acquéreur sur vos diverses activités. Cela vous permettra aussi de bien préparer vos salariés aux changements qui accompagneront la revente.

Pour s’assurer de bien vendre, il faut également savoir estimer votre entreprise à sa juste valeur . Elle s’estime en fonction de sa rentabilité et des perspectives qui s’offrent à elle. Autrement dit, pour optimiser la vente, mieux vaut choisir un moment favorable à l’activité (nouvelles parts de marché, chiffre d’affaires à la hausse…). Enfin, n’hésitez pas à multiplier les opportunités. Etudiez les propositions de plusieurs acquéreurs potentiels. Au-delà du fait de vous laisser le choix, vous pourrez en profiter pour faire jouer la concurrence et prétendre à une meilleure négociation.

 

Notre conseil : quelle que soit la raison qui vous pousse à vendre, n’hésitez pas à demander conseil à des professionnels de la cession. Ce processus étant long et parfois technique, leur soutien ne sera pas de trop face aux démarches. Il en va de même pour les négociations. Faire appel à des spécialistes multipliera vos chances de vendre au meilleur prix et avec le moins de concessions possibles. Remplissez gratuitement une demande en cession d’activité pour être mis en relation avec les meilleurs acteurs du marché.

Bon à savoir : Dans bon nombre de cas, les dirigeants n’ont pas connaissance des avantages fiscaux auxquels ils peuvent prétendre. Par exemple, si votre chiffre d’affaires est inférieur à 250 000 €, vous pourrez bénéficier d’une exonération de 100 % sur l’imposition des plus-values. Vous pouvez également prétendre à une exonération partielle, si votre chiffre d’affaires est compris entre 250 000 € et 350 000 €. Se renseigner en amont vous permettra donc de bénéficier d’avantages supplémentaires lors de la vente. 

Découvrez d'autres questions en Cession, transmission entreprise :

Bien vendre sa société - les questions fréquentes :

Pour plus d'informations en Cession, transmission entreprise retrouvez notre guide d'achat