Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Franchise Services aux particuliers - Aide à domicile

Avec votre franchise en service aux particuliers, ajoutez une dimension humaine à votre activité ! Vous avez le profil idéal pour devenir franchisé en soutien scolaire ? Vous aimeriez concilier réussite professionnelle et aide à la personne grâce à une franchise de services aux particuliers ?  Vous souhaitez capitaliser sur votre expérience en BtoC en reprenant une franchise de service aux personnes ?

Le secteur de l’aide aux particuliers est l’un de ceux dans lequel on trouve le plus grand nombre de franchises : en 2012, on en comptait près de 172 ¹. Les franchises de services à la personne séduisent les entrepreneurs pour deux raisons principales : le secteur ne connait pas la crise et la plupart des enseignes ne nécessitent qu’un très faible investissement de départ (apport personnel réduit et pas de local commercial à acquérir).

Franchise Services aux particuliers

Les services aux particuliers, un secteur qui regroupe un large panel de métiers…

On peut distinguer deux grandes familles de services aux particuliers :

  • Les services à domicile : ménage, repassage, garde d’enfants, jardinage, bricolage, aide à domicile pour les personnes âgées, handicapées ou isolées, services informatiques, conciergerie, bricolage…
  • L es services qui nécessitent une infrastructure : crèches et micro-crèches, agences de rencontres ou agences matrimoniales

Les prestations citées précédemment sont celles qui sont les plus représentées, néanmoins, il existe également des franchises plus originales comme l’affutage de couteaux à domicile, l’organisation de mariage, la perte de poids ou la vente à domicile d’aliments pour animaux domestiques…

Des facteurs sociétaux favorables aux services à la personne

La population vieillit tandis que la natalité augmente. Résultat, les services type assistance médicalisée, ménage, garde d’enfant (babysitting ou micro-crèche) ont le vent en poupe et les nombreuses franchises du marché se portent bien. Les politiques publiques étant favorables au maintien à domicile, la croissance devrait se poursuivre au cours des prochaines années.

Notons que le marché de la franchise d’aide à la personne se structure principalement autour de grandes enseignes nationales. Il faut dire que les métiers comme l’accompagnement à domicile, le ménage ou la garde d’enfant sont très particuliers puisqu’ils touchent au domaine de l’intime. La confiance est donc une des clés de la réussite. Acquérir cette confiance demande du travail et du temps. Or, lorsque l’on choisit d’ouvrir une franchise, une partie de ce travail (notoriété, image de marque) a déjà été assurée par le franchiseur.

Côté agences matrimoniales, l’explosion des sites de rencontre sur Internet n’a pas entaché le dynamisme du marché. Au contraire, les agences attirent les déçus d’Internet ainsi que les seniors (plus de 65 ans) qui sont de plus en plus nombreux à vouloir retrouver l’amour après un divorce ou un deuil. Le marché des agences de rencontre est donc en plein boom, notamment dans les zones les plus rurales.

 

Le chèque emploi service universel (CESU), la clé de voûte des activités de service à la personne

Mis en place suite à la promulgation de la loi Borloo de juillet 2005 (« Plan de développement des services à la personne »), le CESU permet aux particuliers de régler les prestations de services à domicile tout en simplifiant leurs démarches administratives et en leur permettant de bénéficier d’avantages fiscaux (crédit d’impôt ou réduction fiscale pouvant aller jusqu’à 50 % des sommes versées – dans la limite d’un plafond de 12 000 €).

Pour en savoir plus, consultez notre guide pratique sur le chèque emploi service universel.

 

Un investissement raisonnable

Le montant de l’investissement de départ dépend bien évidemment du type de franchise choisi.

  • Pour une franchise d’aide à la personne à domicile, il est relativement réduit : à partir de 10/15 000 € pour une petite franchise de services qui ne nécessite pas l’ouverture d’un local commercial (attention, ne montant est indicatif, il peut grimper jusqu’à 50 000 €).

 

<!> Une fiscalité défavorable dans certaines branches

En juillet 2013, le gouvernement a relevé la TVA à 19,6 % (contre 7 % auparavant) pour les activités d’aide à la personne « de confort » comme le petit jardinage, l’assistance informatique ou les cours à domicile (hors soutien scolaire). Ce bouleversement a considérablement réduit les taux de marge horaire et encouragé le travail non déclaré. Par ailleurs, la plupart des salariés du secteur étant au SMIC, l’augmentation du salaire minimum a de coûteuses conséquences pour les franchisés.

 

  • Pour les franchises d’agence matrimoniale, l’investissement est en moyenne de 15 000 € de droits d’entrée auxquels il faut ajouter environ 10 000 € d’apport personnel.
  • Pour les franchises de crèches ou micro-crèches, l’investissement de départ est beaucoup plus élevé (de 100 000 à 500 000 €, un peu moins pour une franchise de micro-crèche). Toutefois, le réseau étant actuellement saturé, c’est un secteur dans lequel le succès est assuré.

 

Qu’est-ce qu’une micro-crèche ?

La micro-crèche permet l’accueil de 9 enfants de moins de 6 ans dans une maison, un appartement ou un local commercial (le lieu doit être spacieux et sécurisé). Tout le monde peut créer une micro-crèche mais, pour fonctionner, elle requiert :

- une personne pour s’occuper du suivi du projet (professionnel ou non de la petite enfance)

- des professionnels de la petite enfance (1 professionnel pour 3 enfants) ayant soit 5 ans d’expérience comme assistant maternel agréé, soit 2 ans d’expérience et une qualification de niveau V.

 

¹ Chiffres : Fédération Française de la Franchise (FFF).

Commencez votre demande de devis en Franchise
Donnez votre avis sur ce guide