Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Franchise Auto – Moto

Optez pour une franchise auto moto et donnez un coup d'accélérateur à votre carrière ! Vous avez décidé d'exprimer votre passion pour les voitures en prenant les commandes d'une franchise automobile ? Vous connaissez suffisamment le marché et les modèles des différents constructeurs pour ouvrir votre franchise de location automobile ? Vous êtes plutôt attiré par une franchise d'équipement, réparation et entretien automobile ?  

Le secteur automobile compte plus de 7 300 franchisés répartis dans près de 70 franchises pour un chiffre d’affaires total de plus de 2,38 milliards d’euros en 2012¹. Il faut dire que de nombreuses franchises se partagent le marché et proposent des concepts qui vont de la réparation au nettoyage en passant par le remplacement de vitres. Bien que concurrentiel, le secteur de la franchise auto – moto continue de recruter des franchisés, principalement des profils de cadres ayant déjà une expérience de manager.

Franchise Auto – Moto

Franchise auto – moto : plusieurs métiers couverts

  • Motos et deux-roues : ventes de motos et deux-roues neufs ou d’occasions, vente de pièce et d’accessoires (casques, gants, blousons…)
  • Entretien et réparation 
  • Location de véhicules 
  • Nettoyage et lavage de voitures 
  • Vente de pièces et accessoires auto
  • Restauration et remplacement de vitres
  • Vente de véhicules neufs ou d’occasion
  • Contrôle technique

 

L’auto – moto, un secteur qui ne connait pas la crise ?

Crise oblige, le parc automobile français se renouvelle très lentement. Sur le marché, les véhicules anciens sont les plus nombreux… Une véritable aubaine pour les franchisés en réparation puisque ce sont justement ceux qui nécessitent le plus de réparations.

Côté budget, ça se resserre aussi. Les consommateurs se détournent des réseaux constructeurs pour se diriger vers des enseignes aux tarifs plus attractifs.

Les franchiseurs profitent d’ailleurs de cet état de marché favorable pour multiplier les services et proposer des concepts attractifs et innovants comme par exemple le lavage de voiture sans eau.

Franchise auto –moto : quel investissement ?

Pour calculer le montant de l’investissement nécessaire à l’ouverture d’une franchise, il faut prendre en compte trois éléments :

- les droits d’entrée 

- l’apport personnel requis

- le prix de l’emplacement

La plupart des franchises en auto – moto requièrent un investissement de départ important : 800 000 euros en moyenne.

Pour les plus grosses enseignes, l’apport personnel demandé peut aller jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros tandis que les droits d’entrée tournent autour de 10 000 € à 25 000 €. A ce tarif, il faut bien entendu ajouter le coût de l’emplacement.

Dans les enseignes plus récentes ou moins bien implantées, les prix sont beaucoup moins élevés. Par exemple, pour du lavage de voiture à domicile, l’apport personnel exiger peut être inférieur à  5 000 €. Par ailleurs, dans ce type précis d’activité, il n’est pas nécessaire d’investir dans un local commercial coûteux (contrairement aux activités d’entretien qui nécessitent un emplacement pour parquer plusieurs véhicules).

Le retour sur investissement, c’est –à-dire le moment où il est possible de rentabiliser les sommes investies dépend de la franchise choisie. En établissant un business plan détaillé, qui prend en compte toutes les données inclues dans le DIP, vous devriez pouvoir vous faire une première idée et pouvoir calculer votre seuil de rentabilité.

Dans le secteur de l’auto – moto, il faut prévoir en moyenne 2 à 5 ans pour arriver à faire les premiers bénéfices.

Certaines franchises leader moto présentent un chiffre d’affaires à deux ans estimé à plus d’un million d’euros par an. Ce CA doit bien sûr être pondéré par l’investissement initial (souvent très important… notamment chez les leaders du secteur) et par la redevance qui doit être versée chaque mois au franchiseur (pourcentage du CA et/ou montant fixe).

Evidemment, comme dans la plupart des secteurs d’activité, le choix de l’emplacement commercial est primordial, il doit se trouver dans une zone facilement accessible et où les concurrents ne sont pas déjà positionnés.

Franchise auto – moto : les avantages

  • Un secteur porteur, malgré la crise
  • Des concepts innovants et écologiques (lavage sans eau)
  • Un retour sur investissement qui peut être rapide et élevé

 

Qu’est-ce que le DIP ?

Le DIP,  ou document d’information précontractuelle, est rédigé par le franchiseur. Il contient des informations essentielles concernant la franchise et doit être fournie au minimum 20 jours avant la signature du contrat. De cette manière, le futur franchisé peut prendre sa décision en toute connaissance de cause.

Les informations contenues dans le DIP ont été définies dans le décret du 4 avril 1991 :

  • Carte d’identité du franchiseur : adresse du siège social, nature de l’activité, immatriculation, date et numéro de dépôt de marque, domiciliation bancaire
  • Date de création de la franchise et historique de son évolution et de celle de son réseau (légalement, cet historique peut se limiter aux cinq années précédents la remise du document)
  • Présentation de l’état général et local du marché et perspectives de développement
  • Liste des entreprises du réseau, adresse, nombre de franchisés ayant quitté le réseau au cours de l’année précédente…
  • Nature et montant des dépenses à engager
  • Comptes des deux dernières années d’exercice
  • Durée du contrat, conditions de renouvellement, de cession et de résiliation

Attention, n’oubliez jamais que ces informations sont fournies par l’enseigne de franchise. Il est fortement conseillé de s’entourer d’un avocat ou d’un expert-comptable pour lire ce document et en tirer des conclusions avant de signer quoi que ce soit.

 

¹ Chiffres : Fédération Française de la Franchise (FFF).

Commencez votre demande de devis en Franchise
Donnez votre avis sur ce guide