Trouver les bons fournisseurs, ça change tout !

APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE

Vous avez des créances impayées de la part de vos clients ? Comment réussir à recouvrer ces sommes dues auprès de payeurs défaillants ? Comment les sociétés de recouvrement s’y prennent-elles ?
Le recouvrement de créances civiles ou commerciales est une procédure très réglementée et délicate que les professionnels maîtrisent parfaitement.

recouvrement de créances 

Recouvrement de créances : un intermédiaire est-il utile ?

Les factures impayées ne mettent pas seulement en danger les liquidités d'une entreprise, elles représentent également beaucoup de temps et d'argent perdu en tentatives de récupération des mauvais payeurs.

Le recouvrement de créances suppose en effet des contacts répétés avec les débiteurs. Pour arriver à un résultat efficace, il faut également une certaine connaissance des différentes réglementations en la matière et une technique relationnelle adaptée qui permet d'éviter si possible les frais d'une action en justice.

C'est sans doute la raison pour laquelle on fait de plus en plus souvent appel à des professionnels de la récupération d'impayés. Il peut s'agir de sociétés spécialisées dans le recouvrement de créances ou d’huissiers de justice. La pratique comporte de plus, aujourd'hui, de nombreuses contraintes et interdictions légales.

Recourir à un intermédiaire permet de se concentrer sur son activité professionnelle mais cela peut aussi aider à conserver de bonnes relations commerciales avec le débiteur en évitant de s'impliquer dans un conflit.

 

Recouvrement de créances à l'amiable ou contentieux ?

Dans un premier temps, l'essentiel de l'effort portera sur une procédure administrative, appelée recouvrement à l'amiable, avec une notification par courrier, éventuellement suivie d’une mise en demeure.

Lorsque ces diverses tentatives ont échoué, le créancier va devoir se tourner vers le recouvrement judiciaire de créances, avec intervention d'huissiers à certains stades de la procédure. La vitesse de décision du tribunal sera liée à la nature de l'affaire elle-même, simple ou complexe.

 

A qui s’adresser ?

  • Une société de recouvrement de créances

Société commerciale sans pouvoir judiciaire, elle agit pour régler de préférence à l'amiable (par un plan d'apurement par exemple) le différend avec le mauvais payeur. Elle va agir principalement par contacts avec le débiteur : courriers, appels téléphoniques, voire visites à domicile. Grâce à un réseau de partenaires (huissiers et avocats), elle peut également accompagner son client dans les procédures judiciaires. Sa capacité de négociation permet souvent de préserver la relation commerciale. 

  • Un huissier de justice

Il peut intervenir à plusieurs étapes dans le recouvrement de dettes :

- Avant en informant le débiteur des sommes dont il est redevable et en l'incitant à les payer dans un certain délai ;

- Pendant : en délivrant par "exploits" les décisions prises par la justice ;

- Après : en cas de non respect des décisions, en pratiquant la saisie de biens pour couvrir les dettes.

  • Un avocat

Il intervient généralement lorsque la procédure à l'amiable a échoué :

- par une citation lançant la procédure judiciaire ;

- par la gestion de la procédure de recouvrement des sommes impayées.

 

Combien ça coûte ?

En l’absence de titre exécutoire, les frais de recouvrement contentieux sont à la charge du créancier. Huissiers de justice et avocats seront payés à l'acte tandis que les sociétés de recouvrement appliqueront généralement un forfait pour prendre en charge l'ensemble de la mission.

Les frais fixes de recouvrement à l'amiable commencent autour de 10 €, auxquels il faudra parfois ajouter un pourcentage de la somme recouvrée. C’est de cette façon que les sociétés de recouvrement se rémunèrent. 

Le coût du recouvrement judiciaire variera fortement en fonction de plusieurs éléments. Le budget à prévoir peut aller de quelques centaines d'euros à plusieurs milliers, selon  le nombre et la valeur des créances à recouvrer. 

 

 

Commencez votre demande de devis en Recouvrement amiable et judiciaire
  • Réponse de marc malinowsky

    févr. 9, 2014

    Simple , clair ...

    Commentez cette réponse
Donnez votre avis sur ce guide