Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Evaluation d'entreprise : fixer le meilleur prix de vente

Une cession d’entreprise se prépare longtemps à l’avance : mieux elle sera anticipée, mieux elle se déroulera. L’évaluation de la valeur d’une entreprise est une étape cruciale et délicate puisqu’elle implique de prendre en compte de nombreux paramètres. Il faut par ailleurs noter que l'évaluation du tarif de vente peut être très différente de l’estimation de départ, aussi pertinente soit elle.

Evaluation d'entreprise : fixer le meilleur prix de vente

Une méthode moderne pour l'évaluation d'une entreprise : la rentabilité future

Appelée également méthode DCF pour Discounted CashFlow, cette méthode d’évaluation d’une entreprise à vendre consiste en une projection des résultats futurs de l’entreprise. Il s’agit de la valoriser en prenant en considération les résultats dégagés.

Pour ce faire, les professionnels de l’analyse s’appuient sur :

  • Les prochains flux de trésorerie disponibles. En partant sur la trésorerie des années précédentes, une tendance se dégage alors sur les deux ou trois prochaines années. Partant de ce constat, une tendance plus longue peut ainsi être dégagée lors de l'évaluation.
  • Les résultats futurs. Un coefficient multiplicateur est établi en relation avec les risques futurs auxquels pourrait faire face l’entreprise. Plus le risque est faible, plus le coefficient est élevé ; a contrario, plus le risque est élevé, plus le coefficient est faible.

Attention toutefois car cette méthode d'évaluation d'entreprise s’appuie essentiellement sur le potentiel de développement. Certaines crises comme celle de l’explosion de la bulle Internet ont démontré les limites d’une telle approche. Toutefois, elle reste intéressante pour les entreprises opérant sur un marché au fort potentiel, dans lequel l’innovation technologique joue un rôle majeur.

 

La méthode ancienne : l’évaluation du patrimoine d'une entreprise

Cette méthode d'évaluation est certainement le reflet le plus fidèle de la valeur d’une société. Elle est particulièrement performante pour les PME ou les entreprises familiales par exemple.

 Il s’agit ici de passer au tamis le bilan et le compte de résultats de l’entreprise :

  • chiffre d’affaires
  • dettes
  • créances
  • en cours clients et fournisseurs…

Grâce à cette analyse, la SNC de l’entreprise peut être ainsi dégagée : la Situation Nette Comptable met en valeur l’actif net, c’est-à-dire diminué des dettes.

L'évaluation de la valeur de l'entreprise se fait alors en multipliant ce résultat par un coefficient le plus souvent compris dans une fourchette allant de 2 à 2.5.

 

La méthode analogique : la plus accessible pour évaluer une entreprise

Cette dernière approche consiste à prendre en comparaison un panel de sociétés opérant sur le même marché, avec les mêmes familles de produits et services à la vente, la même taille d’effectif, le même résultat. La moyenne des indicateurs comptables et financiers de cet échantillon permet de positionner au mieux la valeur de la vente.

Cette méthode d'évaluation a ses limites car elle ne donne qu’une vision moyenne, et ne prend en compte ni le potentiel de développement, ni les coûts engagés, ni la rentabilité dégagée. Pour évaluer et déterminer le meilleur tarif de vente de votre entreprise, mieux vaut donc croiser les différentes méthodes en faisant appel à un expert en analyse des entreprises.

 

Commencez votre demande de devis en Cession, transmission entreprise
Donnez votre avis sur ce guide