Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Négociation pour la vente d’une entreprise

Moment crucial de la cession d’une entreprise, les phases de négociation et de conclusion de la vente ne s’improvisent pas. Nos conseils et nos infos sur le sujet.

 

Négociation pour la vente d’une entreprise

La négociation en quelques conseils

  1. Se préparer en amont

Comme dans toute négociation, une des premières étapes est celle de la définition de vos objectifs. Cernez bien vos attentes comme vos limites et vous serez à même de définir votre marge de manœuvre.

  1. S’entendre sur une fourchette de prix

On pourrait croire que parler très tôt du prix de vente de la société est une erreur, mais c’est en réalité loin d’être le cas, car le montant de la cession d’une entreprise se doit être plus ou moins égal à 20% de la valeur que vous avez évaluée. Si la différence est trop importante, l’expérience démontre que la négociation a alors peu de chances d’aboutir.

  1. Savoir faire des concessions

Toute négociation digne de ce nom se base sur une relation « gagnant-gagnant », à savoir une négociation à l’issue de laquelle chacun à fait des concessions, et personne ne se sent lésé. Vous ne devrez donc pas rester camper sur vos positions, car en ayant préalablement définis vos limites, vous serez alors en mesure de « donner » un peu.

  1. Faire appel à des spécialistes

Négocier est l’affaire de techniques et de connaissances.

Des professionnels peuvent tout à fait vous épauler dans cette démarche : consultants en négociation, experts-comptables ou encore avocats spécialisés en droit commercial.

  1. Garder le rythme et éviter les situations de blocage

Beaucoup de négociations peuvent faire l’objet d’âpres discussions, pour autant sachez trouver des solutions permettant d’éviter un blocage complet.

De la même manière, le timing dans une négociation est un élément clé de la réussite. Des experts sur la question indiquent qu’une négociation qui prend trop de temps à se conclure augmente les risques d’échec.

 

De la négociation à la vente : le protocole d’accord

  • Une fois les termes de la vente admis par les deux parties, la signature d’un « protocole d’accord » est l’étape suivante. Parmi les informations devant y figurer :
  • Désignation des parties
  • Description de l’entreprise concernée : activité, adresse du siège social, composition du capital…
  • Information sur le prix de vente : modalité de paiement…
  • Durée de validité de la promesse de vente
  • Calendrier de l’opération
  • Garanties de passif
  • Informations annexes telles que la durée du bail commercial, les statuts de la société, le recensement de l’effectif…

 

Bien préparer votre négociation est primordial pour parvenir à vos fins. Le protocole d’accord scelle ainsi la promesse de vente. Une série de formalités administratives s’en suit, pour les connaître rendez-vous sur l’article « les formalités liées à la vente ».

 

Commencez votre demande de devis en Cession, transmission entreprise
  • Réponse de Muriel Bergeron
    oct. 19, 2017

    Site très pratique et rès clair. Merci de vos précieux conseils

    Commentez cette réponse
Donnez votre avis sur ce guide