Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Quel cabinet comptable pour quel type de besoins ?

Il existerait aujourd’hui pas moins de 21 113 cabinets d’expertise comptable, selon les chiffres de l’Ordre national des experts-comptables publiés fin 2017.

La croissance de ce nombre est continue et ne semble pas prête de s’arrêter dans la « startup nation » française. En effet, le comptable est souvent le premier prestataire intellectuel régulier avec lequel une entreprise est amenée à établir une relation d’affaires durable.

Mais s’il prend rapidement conscience de son besoin, le dirigeant d’entreprise ignore souvent totalement comment choisir un cabinet comptable, s’en remettant au seul bouche-à-oreille. Quelques critères permettent néanmoins d’établir un choix éclairé, pour peu que le dirigeant connaisse suffisamment les différents types de cabinets comptables et les avantages et inconvénients liés à chacun de ces types.

Une chose est certaine : la variété des structures en matière de cabinet de comptabilité est en réalité considérable, à l’image de la diversité de leurs entreprises clientes. Il y a donc forcément un cabinet qui correspond au besoin de chaque entreprise ! 

Pourquoi et comment choisir son cabinet comptable ?

Les cabinets comptables ont tous, quels qu’ils soient, quelle que soit leur taille, un certain nombre d’avantages à proposer à leurs clients et ont tous une série de caractéristiques communes qui permettent d’établir un premier tri.

 

Pourquoi choisir un cabinet comptable ?

Quel que soit leur type, les cabinets comptables apportent plusieurs avantages communs à leurs clients. Le premier avantage d’un cabinet comptable est évident : il permet au client de se concentrer sur son activité, sur son « business », laissant la comptabilité à des spécialistes.

Cet avantage a plusieurs conséquences :

-      le client a donc plus de temps pour s’occuper de son propre métier,

-      la comptabilité est mieux tenue,

-      la bonne transmission, en temps et en heure, des bons documents à la bonne administration est assurée, évitant des pénalités,

-      la responsabilité du comptable, relativement aux déclarations qu’il atteste, couvre son client en cas de litige.

Mais il faut savoir que quel que soit le type de cabinet choisi, le dirigeant d’entreprise entrera en collaboration avec bien plus qu’un simple homme de chiffres.

 

Les cabinets d’experts-comptables réunissent en effet des professionnels susceptibles d’aider leurs clients dans plusieurs domaines stratégiques de la vie de l’entreprise :

 -      Certains collaborateurs du cabinet seront spécialisés sur les questions de gestion de finance « pures » et traiteront toutes les analyses de la comptabilité de l’entreprise, tous les comptes de l’entreprise, et toutes les déclarations liées, avec la possibilité d’établir un audit ciblé à n’importe quel moment de l’activité.

-      D’autres collaborateurs en cabinet comptable se concentrent plus sur les questions administratives, juridiques et sociales de l’entreprise, incluant la paie, la gestion des congés et des avantages des salariés,  le suivi des AG, des accords entre associés, voire le cas échant des relations avec les actionnaires.

-      D’autres enfin seront plutôt axés conseil : sur la base du travail de ses collègues, il analysera les chiffres pour donner une image commentée de l’entreprise à un temps t pour permettre au client de prendre les bonnes décisions.

Si cette spécialisation peut sembler réservée aux plus grands cabinets comptables, il faut savoir qu’un seul et même expert comptable doit être en mesure d’assister son client dans ces trois domaines d’expertise. Il est en effet nécessairement formé pour cela.

 

Les questions à se poser, quel que soit le type de cabinet

Une présélection des cabinets d’experts-comptables, quel que soit leur type et quelle que soit leur taille, peut être réalisée sur la base de critères généraux.

Ces critères communs sont :

-      Les compétences : la profession de comptable a cet avantage que les compétences y sont attestées par une inscription au tableau de l’Ordre des Experts Comptables. Cette inscription est une obligation légale et chaque client peut vérifier si son comptable figure sur ce tableau. Et il a intérêt à le faire, tant les responsabilités du comptable sont étendues. L’exercice illégal de la profession de comptable, qui existe encore malheureusement, peut avoir des conséquences graves pour le client et il est pénalement réprimé.

-      La proximité : cette proximité n’est pas nécessairement géographique dans le cas des cabinets en ligne, auquel cas la fiabilité de l’équipement devient encore plus importante. L’idée est surtout de se « sentir » proche de son comptable grâce à ses qualités d’écoute.

-      La réactivité : le comptable se doit de répondre et donner rapidement à son client l’information dont il a besoin, par tous les moyens de communication possibles. Cette réactivité doit aussi être vérifiée pour la réactivité aux évolutions législatives et réglementaires, qui doivent être connues et comprises rapidement par le cabinet comptable.

-      L’équipement : la comptabilité est de plus en plus un métier marqué par la technologie. Et ces technologies évoluent sans cesse. Un comptable bien équipé est un comptable dont les logiciels peuvent se connecter facilement avec les outils utilisés par l’entreprise cliente. Un comptable mieux équipé est un comptable plus productif, qui peut pleinement faire valoir son rôle de conseil.

 Pour en savoir plus, recevez le devis d'un expert-comptable.

cabinet comptable

Les différents types de cabinets de comptabilité

Au-delà des critères communs, il est essentiel de savoir identifier rapidement le type de structure dont dépend le prestataire potentiel afin de savoir choisir un cabinet comptable. Aux catégories traditionnelles des cabinets dits « de proximité » s’ajoutent désormais les cabinets comptables en ligne.

 

Les « petits » cabinets comptables

Il s’agit là de la grande, très grande majorité des cabinets de comptabilité. Ces cabinets sont formés par moins de 10 salariés, le plus souvent par moins de 5.

Ils se regroupent donc au maximum afin de rentabiliser les tâches à faible valeur ajoutée. Cela passe par la mutualisation des ressources et des investissements. Leur clientèle est principalement constituée de petites et moyennes entreprises ayant des besoins relativement standards, faciles à identifier en termes de conseil et de gestion comptable. Pour chaque entreprise cliente, le nombre d’opérations qui leur seront soumises sera donc relativement limité. Mais cela ne veut pas dire que la dimension conseil de leur mission sera à négliger, au contraire même. Et cette dimension conseil est même leur principal atout : pour les tâches purement comptables, ces cabinets sont en effet de plus en plus concurrencés par les progiciels de gestion qui facilitent la tenue de la comptabilité.

 

Les cabinets « de taille moyenne »

Les cabinets réunissant entre 10 et 50 experts-comptables et collaborateurs peuvent être assimilés à des cabinets de taille moyenne.

Ils bénéficient de la forte demande de prestations spécialisées et particulièrement du marché très actif de la transmission des entreprises. C’est à partir de cette taille que l’association avec des spécialistes de l’aspect juridique de la gestion des entreprises devient commune.

Par ailleurs, de nombreux cabinets isolés intègrent des associations autour de cabinets plus importants. Néanmoins leur expansion reste limitée par la complexification des normes impliquant des coûts en matière de veille juridique et de réorientation des méthodes.

 

Les « grands cabinets » comptables

Avec plus de 50 salariés, ces cabinets sont relativement rares sur le marché français et d’autant plus recherchés.

Pluridisciplinaires, parfois multinationaux, ils sont traditionnellement orientés vers les grandes et très grandes entreprises, qui font parfois appel à plusieurs d’entre eux… en même temps. Pour autant, ces cabinets tentent désormais de séduire les PME grâce à leurs capacités à fournir des audits très spécialisés, comme ceux dits de développement durable, ou pour les aider à accomplir des opérations financières complexes jadis réservées aux grandes entreprises.

La concurrence est rude entre ces cabinets et les réseaux de cabinets indépendants toujours plus nombreux.

 

Les cabinets comptables en ligne

Ces cabinets peuvent être de taille diverse : en réalité, le client sait difficilement combien d’experts-comptables travaillent derrière l’interface logicielle qui le lie au cabinet.

Par cette interface, le client soumet les différentes pièces nécessaires à l’établissement de la comptabilité de l’entreprise et le cabinet examine les relevés bancaires pour effectuer sa mission. Les comptables, même s’ils peuvent être joints par téléphone, ne visitent la plupart du temps jamais les entreprises clientes.

Cette relative nouveauté est traitée plus en avant dans un article spécifique sur la comptabilité en ligne de notre guide.

 

Avantages et inconvénients de chaque type de cabinet

Chacune de ces catégories de cabinets a ses propres avantages et inconvénients, que le client potentiel devra rapprocher de la spécificité de ses propres besoins – et évidemment de ses moyens.

 

Avantages et inconvénients des petits cabinets

Les avantages des « petits » cabinets sont nombreux et ne doivent pas être négligés :

-      une véritable proximité avec le client et une adaptation précise à ses besoins,

-      une relation dans la durée : un même comptable peut être au service d’un dirigeant pendant toute la vie de l’entreprise, voire toute sa vie d’entrepreneur,

-      une bonne connaissance du tissu économique local et des besoins des petites entreprises,

-      une vraie polyvalence, avec le traitement complet des dossiers par le même expert.        

Les inconvénients sont :

-      une faible spécialisation, sauf en cas de positionnement spécifique,

-      au niveau des compétences pures, un certain désintérêt des meilleurs experts-comptables pour les stages en petit cabinet,

-      une relative lenteur à s’adapter aux (nombreuses) nouvelles réglementations, la veille juridique n’étant pas toujours bien organisée.

 

Cabinets moyens

Ces cabinets ont deux avantages principaux :

-      industrialisation des tâches à faible valeur ajoutée et gains de productivité grâce à l'utilisation de logiciels comptables de pointe,

-      spécialisation des membres du cabinet comptable selon leurs compétences, avec au minimum une distinction entre comptables « purs » et comptables à dominante juridique.

Les principaux inconvénients sont :

-      une proximité et connaissance du tissu économique locale relatives,

-      un manque d'adaptation aux enjeux internationaux,

-      une offre pluridisciplinaire limitée.

 

Grands cabinets

Les grands cabinets offrent plusieurs avantages, qu’ils monnayent à un prix (beaucoup) plus élevé :

-      leur réseau international permet de suivre leurs clients à l'étranger,

-      leur attractivité auprès des meilleurs professionnels, notamment en raison des évolutions de carrière possibles,

-      leur hyperspécialisation selon les domaines d'activité : expertises comptables, juridiques, audits...

Les inconvénients ne sont pour autant pas à négliger :

-      forte dépendance à la conjoncture économique,

-      forte mobilité des ressources, turnover parfois important,

-      ceci aggravant un certain manque de proximité,

-      le prix d'un expert-comptable de grands cabinets nettement plus élevés ne serait-ce qu’en raison des coûts structurels.

 

Cabinets comptables en ligne

Ces cabinets réclament une analyse encore plus attentive.

Leurs avantages sont :

-      le gain de temps généré par la dématérialisation des relations avec l’expert-comptable,

-      la possibilité d’avoir accès à une comptabilité en quasi temps réel, quasiment n’importe où,

-      une disponibilité instantanée,

-      plus d’autonomie pour le client.

Les inconvénients ne sont eux pas immédiatement évidents (à part le premier d’entre eux) :

-      un manque de proximité, imparfaitement compensé par la technologie,

-      les économies sont tout compte fait réduites par rapport à un comptable traditionnel,

-      les offres sont parfois difficilement lisibles,

-      les gains de temps générés sont parfois annulés, ou même inversés… du fait même de la nécessaire dématérialisation.

 

À lire Découvrez le rôle d'un expert-comptable

 

Vous pouvez si vous le souhaitez remplir notre formulaire et recevoir des devis d'experts-comptables en ligne.

Commencez votre demande de devis en Comptabilité externalisée/ expert comptable
Donnez votre avis sur ce guide