Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Distribution automatique : fruits, pains, pizzas, sandwiches… c’est dans la boîte !

Tout, absolument tout peut être vendu par un distributeur automatique. A vrai dire, le concept de base n’est pas très compliqué. En effet, il suffit de mettre dans une armoire solide, avec ou sans vitre, un certain nombre de compartiments ou de plateaux mobiles, de remplir cette armoire, de la brancher sur une alimentation électrique voire sur une canalisation d’eau courante, d’ajouter un monnayeur… et de bien refermer !

On aurait donc tort de croire qu’un principe aussi simple n’a été découvert et mis en production que récemment… En effet, la distribution automatique naît dès l’antiquité romaine, puisqu’il est fait état de distributeurs d’eau bénite actionnés par des pièces de monnaie dès le premier siècle de notre ère à Alexandrie, en Egypte.

Plus près de notre temps, des distributeurs de chocolats sont installés dès les années 1880… en Suisse, forcément !

En fait, le triptyque le plus connu de la distribution automatique, barres chocolatées-sodas-biscuits, n’est qu’une parenthèse dans l’histoire de ce mode de distribution, dans le temps et dans la géographie. Si les distributeurs de cigarettes (avec briquet incorporé dès les années 1930 !) ou de cannettes de café chaudes sont rarement représentés en France, la nouvelle mode est aux produits frais et sains. Si les distributeurs automatiques d’huîtres semblent devoir se cantonner aux abords des zones ostréicoles, ce sont les distributeurs automatiques de fruits, de pains, de pizzas et de sandwiches qui illustrent le mieux cette nouvelle vague.

Comment fonctionnent ces distributeurs ? Combien coûtent-ils et quels sont les frais liés à leur exploitation ? Quelles sont les entreprises ou collectivités les plus susceptibles d’être intéressées par ces machines ?

Les distributeurs automatiques de fruits

Si les fruits tombent généralement d’un arbre, ils tombent de plus en plus souvent désormais d’un distributeur automatique. Les contraintes liées à ce type de produits nécessitent des machines très particulières, qui feront le bonheur de nombre d’entreprises qui souhaiteront les installer dans leurs bureaux.

La distribution automatique de fruits : fonctionnement et produits disponibles

Etant donné la fragilité et la périssabilité des produits qu’ils contiennent, les distributeurs automatiques de fruits ne peuvent pas être tout à fait semblables dans leur fonctionnement et leur présentation aux habituels distributeurs automatiques de confiseries ou de boissons fraîches.

La distribution automatique de fruits nécessite en effet :

-      Un mode de distribution par plateaux tournants articulés et tiroirs superposés plutôt que par « spires » mécaniques qui font tomber les barres chocolatées dans un unique bac au bas de la machine. Il vaut mieux ne pas abîmer les fruits au moment de les distribuer…

-      D’autres distributeurs plus classiques accepteront des fruits protégés dans divers emballages et conditionnements, présentés en portions individuelles,

-      L’atmosphère à l’intérieur du distributeur, pour assurer une conservation optimale des fruits, doit être maintenu à une température ni trop basse, ni trop élevée – en général autour de 15 degrés. Il est particulièrement important d’isoler la machine de l’atmosphère extérieure – c’est moins le cas bien sûr lorsque les fruits sont conditionnés sous vide.

 

Les produits disponibles sont la plupart du temps :

-      Des fruits de saison - pêches, abricots, bananes, oranges, citrons, pommes… ou autres,

-      Des légumes de toute sorte,

-      Des salades, parfois même des salades composées, à base de laitue ou de lentilles, de pâtes, de carottes râpées etc.

-      Des fruits secs ou noix qui auront l’avantage de pouvoir être conservés plus longtemps dans la machine en cas de rupture temporaire d’approvisionnement frais,

-      Des salades de fruits qui pourront également être conservées un peu plus longtemps que des fruits frais.

Prix des distributeurs

Le prix ou le coût du distributeur de fruits, comme pour tout autre appareil de distribution automatique, dépendra de la formule de gestion choisie :

-      En cas de dépôt gratuit, le prix sera nul,

-      En cas d’achat, en autogestion, le prix sera de 3 000 à 9 000 euros,

-      En cas de location, en gestion partielle, le loyer sera compris entre 250 et 300 euros par mois,

-      Le consommateur final peut lui s’attendre à des prix relativement élevés par comparaison à des achats en vrac sur les étals des commerçants, de plus de 3 euros par commande.

 

En bref

Mode de gestion

Coût

En gestion totale

Gratuit pour l’entreprise

Achat

De 3 000 à 9 000 € (investissement initial)

Location

Entre 250 et 300 euros par mois sur base de la durée du bail

 

Attention, dans le cas d’une gestion totale, le prix du contrat de maintenance sera un peu plus élevé que pour d’autres distributeurs.

Ceci étant lié aux spécificités techniques des produits frais et à l’obligation d’une gestion quotidienne des stocks et quasi-quotidienne de l’entretien. Pour une estimation chiffrée plus précise, complétez notre formulaire de demande de devis en distributeurs automatiques.

Utilisateurs types

Comme pour bon nombre de produits frais, les utilisateurs types des distributeurs automatiques de fruits se répartissent dans deux familles :

-      Les professionnels des produits concernés, c'est-à-dire ici, les maraîchers, qui plutôt que de tenir leur chaland près de leur champ au bord de la route par tous les temps, choisiront la distribution automatique pour vendre leurs produits aux passants, sans avoir à payer d’intermédiaire,

-      Les entreprises de tout type qui voudront équiper leurs bureaux ou ateliers de distributeurs fournissant à leurs collaborateurs ou visiteurs des produits sains, tranchant avec les confiseries grasses et les boissons sucrées habituelles,

-      Attention, bien que ces produits soient les plus sains qui soient, les distributeurs de fruits ne peuvent plus être installés dans les établissements scolaires depuis une loi de 2004.

La distribution automatique de sandwiches

Contrairement aux distributeurs de snacks, de confiseries ou de fruits, les distributeurs automatiques de sandwiches ont l’avantage de proposer presque l’équivalent d’un repas en une seule commande. Ils sont donc particulièrement indiqués aux entreprises dont les salariés ne peuvent pas facilement sortir pour se procurer un repas complet pendant leurs heures de travail ou qui n’ont pas de restaurant d’entreprise.

Distributeurs automatiques de sandwiches : fonctionnement et produits disponibles

Le fonctionnement des distributeurs automatiques de sandwiches en fait des machines plus sophistiquées qu’il y paraît :

-      Les sandwiches étant par définition des produits frais qui ne peuvent être conservés plus de 24h ou 48h, l’atmosphère doit être régulée et maintenue à une température comprise autour de 5 degrés – mais surtout pas proche du gel.

-      Plusieurs systèmes de distribution, plateaux tournants ou spires, doivent être disponibles selon que seront privilégiés les sandwiches dits « triangle », faits avec du pain de mie, et les sandwiches baguette,

-      Des compartiments chauffants sont réservés à des produits chauds qui sont souvent associés aux sandwiches dans les mêmes distributeurs, la gestion du froid et du chaud dans un même appareil entraîne alors le recours à des technologies assez avancées.

 

Dès lors, on comprend que la gamme de produits proposés par ces distributeurs automatiques est assez large :

-      sandwiches baguette,

-      sandwiches triangles de tout type,

-      salades composées,

 

Et des produits chauds comme :

-      paninis,

-      croquemonsieurs,

-      hamburgers,

-      mini-pizzas,

-      quiches

-      cakes

-      etc.

Prix des distributeurs

Les distributeurs automatiques de sandwiches, étant donné les contraintes liées à la gestion des produits frais, et plus encore à la double gestion des produits frais froids et des produits frais à réchauffer, sont relativement plus onéreux que beaucoup de distributeurs.

Il faut ainsi compter environ :

-      A l’achat, en autogestion, entre 3 000 et 10 000 euros,

-      A la location, en gestion partielle, 200 euros par mois,

-      En gestion totale, le distributeur sera gratuit,

-      Le même prix des produits que dans les commerces classiques,

-      Un montant assez élevé pour les contrats d’entretien, plus en tout cas que pour un distributeur de snacks ou pour un distributeur de boisson, puisque ces machines distribuent des produits frais et nécessitent un entretien quotidien.

 

En bref

Mode de gestion

Coût

En gestion totale

Gratuit pour l’entreprise

Achat

De 3 000 à 10 000 € (investissement initial)

Location

À partir de 200 euros par mois sur base de la durée du bail

 

Si vous souhaitez mettre en place un distributeur de sandwiches dans vos locaux, remplissez gratuitement une demande de devis en distribution automatique pour recevoir les offres de nos fournisseurs.

Utilisateurs types

Toutes les entreprises accueillant un nombre relativement élevé de salariés, étant donné le coût de ces équipements, peuvent être intéressées par des distributeurs automatiques de sandwiches.

Ces appareils de distribution automatique pourront ainsi être installés dans les locaux :

-      Des entreprises qui ne disposent pas de restaurant d’entreprise,

-      Des entreprises du secteur bancaire,

-      Des entreprises du secteur des services,

-      Des entreprises de l’industrie,

-      Et tout particulièrement dans toutes les entreprises où le travail de nuit est fréquent, ou…

-      … dans toutes les entreprises éloignées des centres urbains, ces deux dernières situations rendant difficile les approvisionnements auprès des commerces locaux aux heures des repas. 

Les distributeurs automatiques de pizzas et de pains

Ce sont sans doute les appareils de distribution automatique qui font le plus rêver : une pizza, immédiatement disponible à toute heure du jour ou de la nuit, qui sort toute chaude tout droit d’un tiroir !

Ces machines sont en fait des lointaines cousines des distributeurs automatiques de pains, mieux connus dans nos campagnes.

Distribution automatique de pains et pizzas : fonctionnement et produits disponibles

Il existe deux types de distributeurs automatiques de pain selon la technologie utilisée :

-      Les distributeurs-cuiseurs, dans lesquels les boulangers introduisent les pains sous formes de pâtes précuites et qui sont cuits à la commande à chaque fois qu’un utilisateur vient retirer du pain,

-      Les distributeurs classiques, qui ne font que stocker le pain.

 

En ce qui concerne les distributeurs de pizzas, le distributeur est extrêmement sophistiqué et fonctionne ainsi :

-      L’utilisateur commande sa pizza,

-      Stockée froide, la pizza est mécaniquement introduite dans un petit four adapté au sein même du distributeur,

-      Une fois la cuisson préprogrammée terminée, la pizza est introduite dans une boîte en carton et présentée sur un tiroir extérieur !

 

Les distributeurs automatiques de pizzas sont en mesure de livrer tout type de pizza :

-      margherita,

-      reine,

-      aux anchois,

-      au chorizo,

-      à la crème,

-      au fromage,

-      calzone,

De petit, moyen ou grand diamètre !

 

Lla liste de ceux que propose un distributeur automatique de pains peut être plus créative :

-      pains de format baguette,

-      pains de format miche,

-      pains de mie,

-      viennoiseries comme les croissants, brioches, pains au chocolats ou pains ou raisins,

-      sandwiches de tout type, triangle ou baguette…

Prix des distributeurs

À la location :

-      Un distributeur de pains coûtera entre 30 et 40 euros par mois,

-      Un distributeur de pizza entre 40 et 60 euros par mois.

À l’achat :

-      Un distributeur de pains coûtera généralement aux alentours de 7 000 euros,

-      Un distributeur de pizza, qui est l’un des distributeurs les plus sophistiqués du marché, pas moins de 10 000 euros !

Pour l’utilisateur :

-      Les produits proposés par les distributeurs de pains sont généralement à peine plus chers que les mêmes produits achetés en boulangerie,

-      Les pizzas vendues en distributeurs sont, elles, en général un peu moins chères qu’au restaurant et à peu près au même prix que dans un « camion pizza », à environ 10 euros la pizza.

En bref

Produit

Mode de gestion

Coût

 

Distributeur de pain

Achat

Environ 7 000€ (investissement initial)

Location

Entre 30 et 40 euros par mois sur base de la durée du bail

 

Distributeur de pizza

Achat

À partir de 10 000 € (investissement initial)

Location

Entre 40 et 60 € par mois sur base de la durée du bail

 

N’hésitez pas à remplir une demande de devis pour un distributeur automatique afin de recevoir des informations tarifaires précises.

Utilisateurs types

A la différence des distributeurs de fruits et des distributeurs automatiques de sandwiches, les distributeurs de pains et de pizzas s’adressent à des publics bien particuliers :

-      Les professionnels fabricant les produits concernés et qui veulent proposer une offre accessible en dehors de leurs horaires d’ouverture,

-      Les collectivités, qui ont besoin de procurer à un fort volume d’usagers ces types de produits qui ne sont pas facilement disponibles à proximité, du fait de l’éloignement des centres de production habituels,

-      Ainsi, les communes ou communautés de communes rurales où les boulangeries de proximité ont disparu sont les premiers utilisateurs des distributeurs de pains,

-      Et les transports de longue distance, comme les bateaux ou les ferries, des cibles pertinentes pour l’installation de distributeurs de pizzas.

 

Commencez votre demande de devis en Distribution automatique, O.C.S
Donnez votre avis sur ce guide