Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

La comptabilité générale et ses principes

La comptabilité générale se situe à la jonction de l'économie et du droit. D'une part elle permet, sur une période appelée exercice comptable, d'évaluer et contrôler une entreprise : son patrimoine et ses résultats. Mais c'est également un instrument utilisé pour en estimer le résultat fiscal et déterminer son assiette d'imposition.

Ce système est régi par des normes conventionnelles et codifiées, qui utilisent le compte comme instrument de base.

comptabilité générale

L'évaluation des flux

Chaque mouvement financier correspond à un flux, entrant ou sortant, qui doit être consigné. Ces flux peuvent être de différentes natures : commerciale, financière, matérielle, juridique ou économique.

La comptabilité générale enregistre dans des comptes tous ces mouvements de valeurs résultant des activités de l'entreprise. Les flux déterminent donc ce que possède l'entreprise, son actif, et ce qu'elle doit, son passif. Ils sont à la base de l’établissement du bilan de comptabilité générale.

Chaque compte recense les opérations ayant une même nature et se présente en forme de T :

- la colonne de droite s'intitule crédit, elle comptabilise les ressources (flux sortants) ;

- la colonne de gauche s'intitule débit, et synthétise les emplois (flux entrants).

 

Le double enregistrement des données

En comptabilité générale, l'enregistrement des opérations s'effectue selon le principe de la comptabilité en partie double : chaque opération donne lieu à une double écriture. A tout montant enregistré en débit dans un compte correspond nécessairement, en contrepartie, un montant identique enregistré en crédit, la réciproque étant vraie. En effet, tout emploi (flux de débit) entraîne la création d'une ressource (flux de crédit).

Ainsi, lorsque la société Néocompa vend 10 000 euros de marchandises à un grossiste qui la paie comptant, la vente constitue une ressource que l'on inscrit au crédit du compte vente. La somme d'argent reçue, qui vient augmenter la caisse, doit être inscrite au débit du compte « caisse » qui enregistre les flux entrants.

En fin d'exercice, les comptes sont regroupés dans les comptes de synthèse.

 

Synthèse de comptabilité générale

L'informatisation des données permet d'établir des bilans provisoires, mensuels ou trimestriels, mais un inventaire annuel, exercice particulièrement lourd, s'avère très souvent nécessaire afin de déterminer avec précision les valeurs de l'actif et du passif.

Deux documents essentiels répondent à une obligation légale. Ils sont normalisés, la référence étant le Plan comptable général.

- Le compte de résultat présente le flux et les résultats de la période précédant la clôture de l'exercice. Il rassemble les soldes des comptes de gestion (flux d'achats, de ventes, frais de personnel…).

- Le bilan de comptabilité générale fournit, à la date de clôture de l'exercice, une image instantanée du patrimoine de l'entreprise, en présentant tout ce qu'elle possède et tout ce qu'elle doit. Il rassemble les soldes des comptes de situation : situation de caisse, de banque, des clients, des fournisseurs…

Commencez votre demande de devis en Comptabilité externalisée/ expert comptable
Donnez votre avis sur ce guide