Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Auto-entrepreneurs: quelle assurance professionnelle

Même s’ils exercent sous un statut particulier, les auto-entrepreneurs sont à la tête de véritables entreprises… A ce titre, ils doivent être assurés au même titre que les travailleurs indépendants ou les SARL. Le point sur les garanties et contrats qui peuvent leur convenir.

Assurance professionnelle des auto-entrepreneurs

L’auto-entreprise est une forme d’entreprise individuelle lancée en 2008 pour favoriser la création d’activité. Si les auto-entrepreneurs bénéficient d’un régime fiscal avantageux, leur chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser des plafonds biens définis :

  • 81 500 € pour la vente de marchandises
  • 32 600 € pour les prestations de services

En matière d’assurance, les règles sont les mêmes que pour toutes les autres entreprises. Les assureurs sont cependant nombreux à proposer des contrats spécifiques dédiés aux auto-entrepreneurs.

Companeo : Assurance multirisque : Comparez les devis

Auto-entrepreneurs : plusieurs niveaux de garantie possibles

Stricto sensu, l’assurance multirisque professionnelle garantie la protection des locaux professionnels ainsi que des biens, marchandises et matériels se trouvant à l’intérieur. Les risques couverts peuvent varier en fonction des contrats et des assureurs. Sont concernés en général l’incendie, le dégât des eaux, le vol et le vandalisme et les catastrophes naturelles.  

Si l’assurance multirisque n’est pas obligatoire, elle est néanmoins indispensable pour les auto-entrepreneurs disposant de locaux et d’équipements professionnels.

Toutefois, la plupart des assureurs proposent aux professionnels des contrats dits « multirisque » ou « multipro » qui incluent également :

  • La responsabilité civile professionnelle, c’est-à-dire la couverture contre les dommages causés à des tiers (clients, fournisseurs…) dans le cadre de l’activité. Notez que, pour certaines professions (professions réglementées), la responsabilité civile professionnelle est obligatoire, quel que soit le statut de l’entrepreneur
  • La garantie décennale, qui concerne uniquement les professionnels du BTP
  • L’assurance perte d’exploitation, qui couvre la perte financière en cas d’arrêt de l’activité
  • La protection juridique
  • La complémentaire santé
  • L’assurance chômage privée
  • L’assurance des matériels et données informatiques

Les auto-entrepreneurs doivent donc prendre le temps de bien cerner leurs besoins avant de prendre contact avec un assureur.  

Assurance pour auto-entrepreneurs : combien ça coûte ?

Le montant des cotisations d’une assurance multirisque auto-entrepreneur dépend de plusieurs critères :

  • Le niveau de garanties choisi : la responsabilité civile, la perte d’exploitation et la protection juridique sont-elles incluses ? quels sont les risques couverts ?
  • Le type de contrat : quel est le montant des remboursements ? à combien s’élève la franchise ?
  • Le chiffre d’affaires de l’auto-entreprise

Au final, les prix sont extrêmement variables : d’une quarantaine d’euros mensuels pour un contrat relativement basique à plus de cent euros par mois pour une protection très étendue.

 

Commencez votre demande de devis en Assurance multirisque
Donnez votre avis sur cette actualité