Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Cession : estimer le prix de vente de son entreprise

Estimer le prix de vente de son entreprise

Une cession d’entreprise se prépare longtemps à l’avance : mieux elle sera anticipée, mieux elle se déroulera. L’évaluation de la valeur d’une entreprise est une étape cruciale et délicate puisqu’elle implique de prendre en compte de nombreux paramètres. Il faut par ailleurs noter que le prix de vente peut être très différent de l’estimation de départ, aussi pertinente soit elle.

Companeo : Cession, transmission entreprise : Comparez les devis

Calculer la rentabilité d’une entreprise en vue de sa vente

Connaitre la valeur de votre entreprise est indispensable pour déterminer un prix de mise en vente et mener des négociations. Cette valeur peut être estimée grâce au chiffre d’affaires actuel (rentabilité) et grâce aux projections de rentabilités futures. D’autres critères peuvent également rentrer en ligne de compte :

  • Le secteur d’activité
  • Le savoir-faire
  • La clientèle
  • Le positionnement stratégique
  • Les performantes récentes

Il existe plusieurs méthodes de calcul qui permettent d’évaluer une entreprise, elles combinent en général :

  • Une approche dynamique : calcul de la rentabilité grâce à des projections financières sur les années à venir
  • Une approche patrimoniale : bilan de l’entreprise, historique, calcul du montant des capitaux propres…
  • Une approche analogique : évaluation par comparaison avec une entreprise similaire ou avec un échantillon d’entreprises de référence

Les prix obtenus peuvent varier de 15 à 20 % selon la technique employée.

Voir aussi : Comment fixer le meilleur prix de vente pour son entreprise ?

Un prix de vente difficile à prévoir

Le prix de cession d’une entreprise peut être très différent de sa valeur (issue de projection et de plusieurs variables, cette dernière correspond plutôt à un prix théorique), il suit les lois de l’offre et de la demande : vous pouvez tomber sur des acquéreurs prêt à investir de très grosses sommes dans votre société ou à l’inverse, mettre en vente au mauvais moment et voir les repreneurs profiter d’un creux du marché pour acheter votre entreprise à très bas prix. Les prix peuvent être très subjectifs et varier du simple au double pour deux entreprises au potentiel a priori similaire.

Pour obtenir le prix le plus intéressant, mieux vaut vendre votre entreprise lorsqu’elle est dans une phase ascendante, c’est-à-dire lorsqu’elle affiche de bons résultats et des perspectives d’avenir intéressantes : nouveaux marchés, opportunités d’investissements, recrutements… Si vous pensez pouvoir présenter de meilleurs résultats à la fin de l’exercice en cours qu’à l’issue du précédent, attendez la publication des nouveaux comptes pour entamer la cession : vous obtiendrez ainsi une bien meilleure valorisation. A l’inverse, si votre société connait une très bonne période de croissance, vous pouvez songer à la céder un peu plus tôt que prévu.

Vendre une entreprise que l’on a créée, dont on a hérité ou que l’on a dirigé pendant plusieurs années est un acte symbolique fort qui peut engendrer de lourdes conséquences émotionnelles. Avant d’entamer le processus de mise en vente, posez-vous plusieurs questions : êtes-vous vraiment prêt à transmettre votre entreprise ? Avez-vous suffisamment réfléchi à cette décision ? Qu’en pensent vos proches ?

Commencez votre demande de devis en Cession, transmission entreprise
  • Réponse de jean paul poujouly
    nov. 29, 2014

    pouvez vous me contacter pour me proposer un devis d évaluation d entreprise cession de parts 3 ans avant retraite ça 7 000 000 e ht secteur commerce automobile

    Commentez cette réponse
    • Réponse de Fleur Grégoire
      déc. 1, 2014

      Bonjour,

      Je vous invite à remplir notre formulaire de demande de devis en cession d'entreprise. Ainsi, votre dossier pourra être transmis à nos partenaires qui vous contacteront alors pour vous faire parvenir leurs propositions commerciales personnalisées.

      Bien cordialement,

      Commentez cette réponse
Donnez votre avis sur cette actualité