Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Défibrillateur d'entreprise : 3 conseils pour son entretien

Defibrillateur : conseils d'entretien
 
 

L’entretien de votre défibrillateur d’entreprise est indispensable. Ce dispositif d'urgence doit pouvoir fonctionner en cas de besoin et nécessite donc le plus grand soin. En mettant à disposition un défibrillateur dans votre entreprise (DEA ou DSA), vous êtes légalement tenu du bon fonctionnement et de la maintenance de l’appareil et de ses accessoires. 

Placez votre défibrillateur au bon endroit 

L’emplacement d’un défibrillateur est primordial : il doit être  facile d’accès, dans un lieu de passage et idéalement,  prés d’un téléphone pour prévenir rapidement les secours. L’appareil est sensible aux changements de températures : placé en extérieur, les défibrillateurs fonctionnant avec une pile de lithium craignent le gel et nécessite d’être protégé par une armoire chauffante pour les  maintenir hors gel.

Faites un entretien régulier et adapté de votre défibrillateur et de ses accessoires

Le défibrillateur est classé dispositif médicale par le Code de la Santé Publique, et est soumis  à une maintenance périodique. Cependant c’est au chef d’entreprise de définir la périodicité. Que faut-il contrôler  et quand ?

  • Accessoires batterie et électrodes : Si la plupart des défibrillateurs intègrent des processus d'autotest fréquents, les accessoires (batterie et électrodes) ont une date de validité à vérifier. Utiliser des accessoires endommagé ou ayant dépassé la date de péremption, peut entraîner un mauvais fonctionnement de l’appareil, voire blesser l’utilisateur.  Pour assurer leur autonomie et fonctionnement, leur remplacement doit être régulier, et varie tous les 2 à 5 ans, suivant les constructeurs.
  • Après une utilisation : il faut vérifier son état général (fonctionnement des voyants lumineux), changer la pile ou la batterie, remplacer les électrodes. Optez pour des accessoires homologués par le constructeur ! 
  • Nettoyage de l’appareil et de ses accessoires : les solvants sont à proscrire (ni acétone, ni matières abrasives ou alcool pur). Il est impératif d’utiliser un chiffon doux et des produits désinfectants et nettoyants adaptés (eau savonneuse et javellisée). Pour les électrodes, utilisez un gel adhésif désinfectant.
  • Appareil endommagé ou défectueux : contactez l’assistance technique du constructeur. Ne tentez aucune réparation par vos soins, il y a risque d’électrocution !

Protégez votre défibrillateur

Pour protéger votre défibrillateur des chocs, intempéries, humidité ou poussières… il existe plusieurs solutions : l’utilisation d’une sacoche  pour le  rangement et le transport, d’une valise étanche ou d’une armoire murale.

 

Nos conseils :

  • Consignez (date et signature) systématiquement  chaque vérification et entretien dans un carnet ou un journal d’inspection /maintenance.
  • Suivez les consignes du manuel d’utilisation de votre appareil.
  • Lors de l’achat d’un défibrillateur, pensez à souscrire à un contrat de maintenance auprès de votre fournisseur : seul un technicien du constructeur est habilité à effectuer de la maintenance sur un défibrillateur.

 

Vous recherchez plus d'informations ? Consultez notre guide pratique consacré aux défibrillateurs !

 

Commencez votre demande de devis en Défibrillateur
Donnez votre avis sur cette actualité