Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Comparatif des chèques cadeaux de réseaux et de grandes enseignes

Un des avantages indéniables du chèque cadeau, c’est qu’il permet de ne plus avoir à se triturer les méninges pour savoir ce qui va faire plaisir à l’heureux bénéficiaire du cadeau : c’est lui ou elle qui décidera. Mais ce n’est pas parce que c’est le destinataire du chèque cadeau qui choisit le cadeau qu’il ne faut rien choisir.

En effet, le succès de la formule attire un nombre toujours plus grand de fournisseurs de chèques et cartes cadeaux sur un marché qui représenterait aujourd’hui 6 milliards d’euros en France. Et toutes les formules ne se valent pas. Par ailleurs, prestataires spécialisés, mais aussi grandes enseignes de distribution sont de plus en plus nombreux à s’attaquer au marché. A tel point qu’il devient presque aussi difficile de choisir un fournisseur de chèques cadeaux que de choisir un cadeau ! Un comparatif des chèques cadeaux est alors nécessaire pour sélectionner le meilleur partenaire.

Un rappel des caractéristiques propres des chèques et cartes cadeaux dans leur ensemble s’impose tout d’abord pour savoir quels sont leurs avantages intrinsèques, quel que soit le fournisseur.

Après avoir déterminé les critères d’un comparatif des chèques cadeaux, il est possible de détailler les avantages des produits les plus saillants du marché, qu’ils soient émis par des prestataires de chèques cadeaux spécialisés ou par des grande enseignes de distribution.

Alors, quel est le meilleur chèque cadeau ?

Caractéristiques et avantages communs

Les chèques ou cartes cadeaux fonctionnent sur la base d’un principe simple : plutôt que d’offrir un cadeau à ses collaborateurs ou salariés, l’entreprise leur offre de quoi acheter ces cadeaux – sans qu’il s’agisse à proprement parler d’argent. Sur la base de ce principe, la formule offre de multiples avantages tant aux salariés qu’aux entreprises.

Fonctionnement du chèque cadeau

Un chèque cadeau fonctionne comme un moyen de paiement limité dans son objet, dans son montant et dans le nombre de commerces l’acceptant. 

Il permet aux entreprises d’offrir à leurs salariés un crédit leur permettant d’acheter toute une série de biens et services auprès des enseignes partenaires. Le fonctionnement d'un chèque cadeau est donc très simple.

Un grand nombre d’émetteurs (les réseaux qui éditent la carte, pas les entreprises qui les distribuent) sont aujourd’hui sur le marché :

-        Soit des émetteurs en réseau spécialisés qui ne font que nouer des accords avec des enseignes partenaires qui acceptent d’être payées avec les cartes et chèques qu’ils émettent ;

-        Soit des enseignes de grande distribution physique et en ligne qui accepteront ces titres dans leur propre réseau, pour tout ou partie des biens et services qu’elles distribuent elles-mêmes.

 

De plus, l’appellation générale de « chèques cadeaux » regroupe en fait deux formules différentes :

-        Le chèque en tant que tel, qui ne peut être fractionné et sur lequel les enseignes partenaires ne peuvent généralement pas rendre la monnaie ;

-        La carte, qui permet des usages multiples jusqu’à ce que son crédit soit épuisé.

 

Il permet ainsi aux entreprises de donner à leurs salariés des avantages non salariaux qui sont pour les premières exonérées de charges sociales, et pour les seconds exonérés d’impôt sur le revenu, tant que certaines conditions sont respectées.

Pour le dirigeant, un cadeau exonéré de charges sociales sous certaines conditions

Pour le dirigeant, les chèque et cartes cadeaux ont l’avantage de permettre de récompenser les salariés par un « cadeau » hors salaire et non monétaire, ce qui veut dire que leur périmètre d’utilisation est limité à des biens de consommation, des services ou des biens culturels. Le dirigeant en contrôle donc indirectement l’utilisation, tout en laissant au salarié une grande marge de choix pour leur utilisation.

Il est démontré que récompenser ainsi les salariés pour leur travail à l’occasion de quelques événements de la vie de l’entreprise permet d’améliorer leur productivité.

De plus, ces avantages non salariaux sont exonérés de charges sociales pour l’entreprise dans certaines conditions :

-        Un montant maximum de 166 euros par salarié et par an ;

-        Voire plus s’ils sont distribués lors d’un événement particulier issu d’une liste limitative (naissance, mariage, Noël, rentrée scolaire, Sainte Catherine, Saint Nicolas, départ en retraite)… ;

-        … ET que leur utilisation est clairement limitée et adaptée au contexte (jouets pour Noël, fournitures scolaires pour la rentrée…) ;

-        … ET que le montant des chèques distribués pour chacun de ces événements ne dépasse pas non plus ce plafond de 166 euros.

 

La TVA est, elle, dans tous les cas remboursable.

Pour le salarié, une grande souplesse d’utilisation

Le salarié bénéficie lui d’un budget dont le périmètre d’utilisation est relativement souple.

Les émetteurs de réseau sont généralement acceptés dans des centaines de commerce, pour toute une série de biens de consommation, parfois même alimentaires – les chèques cadeaux peuvent donc alors remplacer les titres restaurant.

Dans le cas où l’émetteur est une enseigne de grande distribution, le chèque cadeau sera accepté par tous ses magasins, et pour tous ses produits – et les enseignes de grande distribution vendent aujourd’hui bien plus que des pâtes et de la lessive.

Ils représentent donc dans une certaine mesure un gain de pouvoir d’achat.

L’apparition des cartes cadeaux vient même annuler l’inconvénient du caractère non fractionnable du chèque cadeau.

Enfin, le salarié bénéficie lui aussi d’avantages fiscaux puisque les chèques cadeaux, dans les mêmes conditions que celles évoquées précédemment, sont exonérées de charges salariales et d’impôt sur le revenu.

De plus, un couple travaillant pour la même entreprise peut ajouter les différents seuils : ainsi un couple ayant deux enfants peut obtenir quatre fois le seuil de 166 euros en chèques cadeaux pour Noël sans avoir à payer d’impôts.

fournisseur chèque cadeau

Les critères pour bien choisir son fournisseur de chèques cadeaux

Malgré ces avantages communs à tous les chèques et cartes cadeaux, tous ne se valent pas.

La question de savoir quel chèque cadeau choisir se pose donc pour l’entreprise qui cherche le partenaire qui lui permettra d’offrir à ses salariés… de quoi s’offrir ce qui leur fera plaisir.

Un certain nombre de critères et conseils permettent alors aux entreprises de faire leur comparatif des chèques cadeaux disponibles sur le marché. Ces critères sont intéressants soit pour l’entreprise soit pour le salarié qui utilisera ces chèques.

Critères intéressant directement l’entreprise

Comme tout service, les chèques cadeaux ont un prix, et une qualité de service mesurable.

Ainsi, un dirigeant ou comité d’entreprise désirant offrir des chèques cadeaux aux salariés pourra utilement comparer :

-        Les montants des différents frais de contrat et d’émission,

-        Les délais de livraison,

-        Les possibilités de personnalisation,

-        Les valeurs faciales, dont le panachage gagne à être aussi varié que possible,

-        Eventuellement jusqu’à la carte cadeau,

-        La possibilité de contrôler l’utilisation de la carte cadeau, par exemple en excluant certaines catégories de bien de ce qu’elles peuvent acheter,

-        La réactivité et la qualité du service client.

Critères à prendre en compte pour la satisfaction du salarié

Donner un chèque cadeau, c’est quand même avant tout faire un cadeau, et donc vouloir faire plaisir.

Et si l’entreprise n’a pas à s’embarrasser du choix du cadeau, il est tout de même logique qu’elle essaye de donner aux salariés les cartes leur offrant le maximum d’avantages.

Elles auront donc tout intérêt à prendre en compte les avantages pour le bénéficiaire dans leurs comparatifs des chèques cadeaux disponibles sur le marché :

-        Un réseau de partenaires aussi large que possible,

-        Comprenant également des enseignes en ligne,

-        Mais aussi un panel de produits et services aussi diversifié que possible,

-        Des offres variées,

-        Des remises intéressantes, en plus du crédit en lui-même,

-        Des durées de validité aussi longues que possible.

Comparatif des chèques cadeaux de réseau multi-enseignes

Les réseaux multi-enseignes, autrement dit les prestataires spécialisés qui négocient avec un réseau d’enseignes partenaires le périmètre d’utilisation des chèques qu’ils émettent, sont des spécialistes. Dans un marché où la concurrence est de plus en plus forte, ils rivalisent de créativité pour se différencier et proposer le meilleur chèque cadeau au-delà de la simple question du nombre d’enseignes partenaires.

Sodexo et des cartes et chèques cadeaux « Tir groupé » : l’inventeur du chèque cadeau multi-enseignes

Inventeur du chèque cadeau en France, et du format multi-enseignes dans le monde, « Tir Groupé » a pu développer un réseau d’enseignes partenaires sans égal.

En effet, ce sont pas moins de 855 enseignes qui acceptent ces chèques, plus de 7 800 commerces de proximité… mais aussi les clubs de football de Ligue 1 et de Ligue 2 !

Les montant vont de 10 à 100 euros pour les opérations d’incentives et sont modulables pour les activités sociales et culturelles.

 Edenred  et ses chèques cadeau Kadeos : le leader du marché

Le groupe Edenred édite plusieurs types de produits :

-        Le chèque cadeau Kadeos Infini est utilisable dans plus de 560 enseignes,

-        La carte Kadeos Zenith dans plus de 180 enseignes,

-        La carte Kadeos Culture dans 105 enseignes dédiées à la culture,

-        Mais aussi, et c’est une petite révolution sur le marché, des cartes « universelles » qui sont de fait des cartes de paiement prépayées, à puce, utilisables dans le monde entier chez tous 35 millions de commerçants du réseau Mastercard.

 

Les cartes ou chèques ont des valeurs allant de 1 à 750 euros, et les carnets peuvent contenir de 3 à 30 chèques.

Les grandes enseignes de distribution qui distribuent elles-mêmes leurs propres cartes cadeaux font également parfois partie de ces enseignes : Fnac, Darty, Decathlon mais aussi Carrefour et Monoprix par exemple.

A noter que Kadeos est également à l’origine du Ticket Restaurant, et distribue par ailleurs des Cesu pour les services à la personne.

Les carte et chèques cadeau Cadhoc : un programme « bonne journée » unique

Quand le groupe Sodexo édite les cartes Kadeos et les Tickets Restaurant, le groupe Chèque Déjeuner réplique avec les cartes Cadhoc...

Utilisables dans 780 enseignes et 62 000 points de vente, les chèques ou cartes Cadhoc ont une valeur faciale de 10 euros minimum, personnalisable au centime près.

Les carnets peuvent comprendre entre 1 et 50 chèques qui peuvent avoir des valeurs différentes.

La particularité de cette offre est le programme « bonne journée », qui associe coupons et réductions en matière de transports, de sorties, de voyages, mais aussi de services à la personne comme la garde d’enfants au profit du salarié bénéficiaire.

Natixis : des CA DO chèques, mais pas seulement

Nouvel arrivant sur le marché, Natixis illustre la volonté des banques de s’intéresser aux chèques cadeaux.

La gamme des cartes et chèques cadeaux Natixis se compose de titres d’une valeur de 20€ à 250€ :

-        Chèques CADO, qui peuvent être utilisés dans plus de 500 enseignes et 27 000 commerces, dont Darty, la Fnac, les Galeries Lafayette et Intersport,

-        Carte CADO extra, dans les mêmes 500 enseignes et 19 000 points de vente,

-        CADO chèque culture, pour les sorties cinéma, théâtre, la musique, les livres, les châteaux…

Comparatif des chèques cadeaux mono-enseignes

Alors que le chèque cadeau est né aux Etats-Unis sous cette forme, en France, les formules mono-enseignes sont apparues après les formules multi-enseignes. Logiquement, la question principale n’est plus ici le nombre d’enseignes partenaires, mais la variété des biens et services disponibles. Au-delà de ces paramètres, certaines enseignes font néanmoins preuve d’innovation.

La e-carte cadeau Fnac : marche désormais aussi chez Darty !

La Fnac est une enseigne offrant une grande variété de biens culturels, ce qui recouvre un spectre de produits extrêmement large.

Ainsi, les bénéficiaires des e-cartes cadeaux peuvent les utiliser pour acheter :

-        Des livres,

-        Des disques,

-        Des DVD,

-        Du matériel hi-fi, audio, vidéo,

-        Des streamings sur Deezer,

-        Des e-books,

 

Mais aussi des places pour des concerts et toute une série d’événements culturels !

Surtout, depuis la fusion entre la Fnac et Darty, la carte cadeau fonctionne également dans cette autre enseigne, élargissant ce spectre à toute une série d’articles ménagers et électroménagers.

Les valeurs faciales vont de 15 à 250 euros.

Enfin, la carte fonctionne à la fois en magasin et en ligne, sur les sites des deux enseignes, qui sont parmi les plus grands e-commerçants de France.

Les eChèques cadeaux Amazon : ce n’est pas que du virtuel

Premier e-commerçant de France, Amazon représente une offre de millions d’articles, dans tous les domaines imaginables – mais pas de billetterie pour les spectacles.

Et alors qu’un e-commerçant pourrait se contenter d’envoyer des coupons par voie dématérialisée, sous la forme de simples codes, Amazon se souvient qu’une carte cadeau, c’est d’abord un cadeau. Et propose donc également ses cartes dans des versions physiques, livrées dans de jolis coffrets festifs. Les valeurs faciales vont de 0,15 à 5 000 euros pour les versions dématérialisées, et de 20 à 200 euros pour les versions physiques. Les crédits offerts par ces cartes sont rechargeable.

Autre point intéressant, Amazon a conçu autour de ses cartes cadeaux tout un programme d’incentives à destination des entreprises. Il leur permet de récompenser leurs salariés, mais aussi d’animer leur relation commerciale avec leurs clients, pour la rétention, la fidélisation, l’acquisition et les enquêtes, le tout avec un service de conseil inclus.

Cartes cadeau Auchan : valable dans tous les rayons d’un hypermarché, mais pas seulement

Les cartes cadeaux Auchan fonctionnent dans tous les rayons de l’hypermarché.

L’enseigne édite une série de cartes thématiques, selon les produits concernés :

-        High tech,

-        Maison et déco,

-        Culture,

-        Mais aussi spectacles.

 

Point intéressant pour les entreprises qui pourront justifier de l’occasion motivant le cadeau fait au salarié, elles peuvent aussi être explicitement liées à un événement associé aux codes Urssaf :

-        Mariage,

-        Naissance,

-        Retraite,

-        Rentrée,

-        Noël enfant.

 

Les valeurs faciales vont de 15€ à 250€. La carte peut être remplacée en cas de vol.

Les cartes cadeaux Décathlon : offrez du sport

Véritable pionnier au niveau mondial dans les grandes surfaces destinées aux sports et loisirs, Décathlon permet en quelque sorte aux entreprises d’offrir du sport à leurs salariés, ce qui est toujours bénéfique en termes de productivité… Toute la gamme d’articles de sport des magasins et du site internet est donc disponible, mais pas seulement.

Ces cartes peuvent en effet être également être utilisées pour payer au moins en partie une licence sportive pour une inscription dans un club.

Les cartes cadeaux sont physiques ou dématérialisées, utilisables en une fois ou fractionnables, valables de 6 mois à 2 ans, pour des valeurs faciales allant de 5€ à 250€.

Les cartes cadeaux Carrefour : offrez des voyages

Les cartes cadeaux Carrefour suivent le même modèle que celles de leur concurrent Auchan, avec les mêmes thématiques par catégories de produits, et par événement fiscalement compatibles.

Elles peuvent être utilisées dans plus de 2 000 magasins du groupe, mais aussi sur le site rueducommerce.com, un des premiers e-commerçants de France.

Autre avantage, elles peuvent être utilisées dans les 600 billetteries Carrefour spectacles, mais aussi dans les 170 agences Carrefour Voyage.

Les entreprises peuvent contrôler leur utilisation en excluant les produits alimentaires des biens qu’il est possible d’acheter avec les cartes.

Les cartes sont valables un an, en format physique ou dématérialisé, utilisables en plusieurs fois, et leurs valeurs faciales vont de 15€ à 250€.

Les cartes cadeaux E.Leclerc : offrez des bijoux

Autre acteur de la grande distribution généraliste, E.Leclerc a aussi son programme de cartes cadeaux, reprenant les catégories de produits et d’événements utilisées par ses concurrents.

Les montants vont de 7 à  150 euros, et l’entreprise peut déterminer précisément les rayons éligibles à son utilisation, ainsi que sa période de validité.

Et en termes de rayons, E.Leclerc a lui aussi ses exclusivités. Les porteurs de la carte pourront ainsi l’utiliser dans les rayons bijouterie… mais aussi dans les animaleries du groupe.

Avec une carte cadeau E.Leclerc, vous pourrez donc offrir…des chiens à vos salariés ! Ou des chats, des iguanes, des hamsters… en tout cas, un cadeau qui ne manque pas d’originalité.

 

Commencez votre demande de devis en Chèques cadeaux
Donnez votre avis sur ce guide