Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Où et à quel prix acheter des chèques cadeaux pour ses salariés

Le succès des chèques et cartes cadeaux se confirme en France, au point que le marché représenterait aujourd’hui près de 6 milliards d’euros. De nombreux dirigeants ont donc été mis au courant des avantages de cette formule par des collègues ou collaborateurs avant même d’avoir été atteints par le marketing, pourtant très empressé, des éditeurs de titres cadeaux.

En revanche, c’est souvent une fois qu’il a été décidé d’acheter des chèques cadeaux pour les salariés qu’un comité d’entreprise réalise qu’il n’a que peu d’informations pratiques.

Tout au plus les responsables savent-ils que des entreprises spécialisées ont investi le secteur – mais il leur est souvent difficile de dire où acheter les chèques cadeaux.

Ils savent aussi, parce que c’est le principal argument en faveur de ces titres, que les chèques sont, sous certaines conditions, totalement exonérés de charges sociales – mais ils ne connaissent rien des différents frais que les émetteurs facturent pour le service.

Combien coûtent vraiment les chèques cadeaux ? Quels sont les frais du service fondamentaux et quelles sont les options ? Et où peut-on donc se fournir en chèques et cartes cadeaux ?

Quel est le coût des chèques cadeaux ?

S’il existe quelques émetteurs de chèques cadeaux « sans frais », l’appellation n’est jamais tout à fait exacte.  Les principaux émetteurs spécialisés facturent tous un certain nombre de frais, qu’ils soient incontournables comme les frais de départ et les frais de service, ou qu’ils soient supplémentaires pour payer des prestations optionnelles.

Frais de départ

Parmi les coûts liés à l’achat de chèques cadeaux, le prix des chèques eux-mêmes est le plus évident.

Il faut alors parler plus précisément de la valeur faciale des chèques ou carte cadeau, le crédit qu’elles représentent pour l’utilisateur, qui doit être payé par l’entreprise.

Quelques détails doivent néanmoins être bien connus avant de commencer à acheter des chèques cadeaux :

-        Comme pour les chèques restaurant, l’entreprise peut choisir de ne participer qu’à hauteur d’une certaine proportion de la valeur faciale du titre, le solde restant dû au salarié qui accepte de participer ;

-        L’entreprise peut commander des carnets de chèques cadeaux avec une valeur faciale semblable pour tous les chèques : 10 €, 15€, 20€, 50€ sont les montants les plus répandus, mais certains émetteurs proposent aussi des chèques à 1€ et jusqu’à 150€ ;

-        Certains émetteurs permettent aussi à l’entreprise de panacher les valeurs unitaires des chèques au sein d’un même carnet, qui peut donc avoir jusqu’à six ou sept valeurs différentes ;

-        La carte cadeau, dont l’utilisation est souvent librement fractionnable au contraire des chèques sur lesquelles la monnaie n’est pas rendue, permet une gestion plus souple en fonction du prix de chaque achat pourvu par le crédit disponible.

Frais de service

Les frais de service couvrent le coût de fonctionnement de la prestation de base.

Ce coût peut être décomposé en deux éléments, voire trois :

-        Les frais d’expédition : quand les chèques cadeaux en format physique sont achetés par correspondance – et il s’agit là de la grande majorité des cas –, des frais d’envoi sont facturés. Ils sont le plus souvent forfaitaires, et il en coûte en moyenne une quinzaine d’euros par lot.

-        Les frais de gestion : c’est de ces frais que proviennent véritablement l’essentiel des revenus des émetteurs spécialisés multi-enseignes. Ils représentent un pourcentage du montant total de la commande, et sont généralement compris dans une fourchette de 5 % à 10 % de la valeur faciale totale des titres commandés ;

-        Certains émetteurs facturent également des frais d’impression : la mention du nom de l’entreprise, de ses coordonnées, et le détail de l’évènement (ou rayon d’achat) sont obligatoires.

 

Pour conclure, il faut noter que ces frais sont presque toujours dégressifs en fonction du volume de chèques commandés, que cette dégressivité participe d’une pratique commerciale clairement énoncée ou qu’elle résulte de la négociation avec les clients.

Frais optionnels

Les émetteurs de chèques cadeaux peuvent aussi facturer des frais sur des services optionnels qui ne manquent pas de séduire bon nombre d’entreprises clientes.

Ces frais sont principalement des frais de personnalisation, en proportion de la valeur totale de la commande. Nom et logo de l’entreprise, nom du bénéficiaire, message personnel, date de validité, rayons des magasins, noms des enseignes participantes… la créativité des émetteurs est sans limites.

Les frais d’impression éventuellement facturés seront parfois renchéris par les options de personnalisation adoptées.

Coût des chèques cadeaux

Où acheter des chèques cadeaux ?

Alors qu’ils ne les vendaient à l’origine que par correspondance postale, la concurrence toujours plus intense a poussé les émetteurs de chèques cadeaux à multiplier les canaux de vente, à la fois physiques et virtuels. Aux canaux de vente par correspondance, qui sont donc désormais de plusieurs types, s’ajoutent désormais les points de vente des émetteurs, qui diffèrent selon qu’ils soient multi-enseignes ou mono-enseignes, et les points de vente des partenaires de ces émetteurs.

Acheter ses chèques cadeaux par correspondance…

Commander des chèques cadeaux par correspondance est la méthode la plus traditionnelle du secteur. La plupart des émetteurs indiquent un délai de livraison de 72 heures.

Mais l’apparition de l’internet et des tickets dématérialisés a ouvert d’autres possibilités.

Il est en effet possible d’obtenir immédiatement des crédits, par e-mail, ou de créditer directement le compte cadeaux d’un utilisateur.

L’entreprise peut aussi, avec certains fournisseurs, choisir de télécharger et d’imprimer les informations des chèques cadeaux elle-même, afin d’offrir un support physique.

Enfin, pour ménager les avantages des deux systèmes, l’entreprise cliente peut aussi décider de créditer une carte déjà offerte pour faire un nouveau cadeau.

…dans les points de vente des émetteurs…

Les chèques et cartes cadeaux peuvent également être distribués dans les points de vente des émetteurs.

C’est évidemment le cas lorsque ces émetteurs sont des enseignes de distributions (titres cadeaux mono-enseignes) comme les grandes chaînes de grande distribution E.Leclerc, Auchan, Carrefour, ou les distributeurs spécialisés comme la Fnac, Darty ou Décathlon.

C’est aussi le cas, et c’est moins connu, pour certains émetteurs multi-enseignes, qui rendent disponibles leurs titres cadeaux dans 4 grandes villes que sont Paris, Lille, Lyon et Bordeaux, où des guichets de retrait ont été installés.

C’est enfin le cas dans les banques qui se sont attaquées récemment au secteur des chèques et cartes cadeaux.

… ou en chez les points de vente des partenaires

Face à la concurrence des non-spécialistes et des cartes mono-enseignes, les émetteurs multi-enseignes ont cherché à développer leur réseau de distribution. Comme ils partaient la plupart du temps de rien ou presque, ce développement se fait par le biais de partenariats avec des boutiques installées.

C’est notamment le cas pour Edenred, dont les chèques Kadeos sont disponibles dans tout le réseau des agences de La Poste.

Cadhoc et Chèques Cadeaux, les émetteurs respectifs des chèques Cadhoc et des chèques « Tir groupé », s’appuient eux sur les bureaux de tabacs. Il est donc désormais possible d’acheter les chèques cadeaux du premier émetteur chez un peu plus de 300 buralistes pour le premier, et ceux du deuxième chez un peu plus d’un millier de débitants de tabac. 

Demander des devis en ligne

Vous avez également la possibilité de passer des demandes de devis en ligne pour vos chèques cadeaux sur notre site afin d'être mis gratuitement en relation avec plusieurs prestataires. Vous pourrez ainsi comparer leurs tarifs afin de trouver la meilleure offre pour vos salariés.

Commencez votre demande de devis en Chèques cadeaux
Donnez votre avis sur ce guide