5 critères pour bien choisir sa carte carburant

Le succès des cartes carburant d’entreprise est à la source d’une véritable prolifération de prestataires spécialisés dans l’émission de ces cartes. Jadis uniquement proposées par les grandes compagnies pétrolières, ces cartes sont désormais également offertes par les grandes surfaces qui distribuent également du carburant, mais aussi à des acteurs indépendants spécialisés dans les cartes de services et aux loueurs de véhicules. Chaque acteur cherchant à se distinguer avec une offre toujours plus complète, il devient difficile pour les entreprises intéressées de choisir une carte carburant. Ce choix est d’autant plus délicat que les comparateurs de cartes essence sont généralement difficiles à trouver, lacunaires voire… pas totalement objectifs.

Quels sont aujourd’hui les différents types de cartes carburant ? Quels sont les critères de choix de cartes carburants les plus objectifs ? Et au final, quel fournisseur de carte carburant choisir ?

Les différents types de cartes carburant

Une typologie possible des cartes carburant est celle distinguant les catégories d’émetteurs. Pétroliers, grandes surfaces, prestataires de cartes de services indépendants et loueurs de véhicules d’entreprise se partagent aujourd’hui le marché.

Les cartes carburant de pétroliers

Les grands groupes pétroliers sont à l’origine des cartes carburant.

La carte Total notamment est rapidement devenue l’une des plus distribuées sur le territoire français. Shell et Esso proposent également des cartes en bonne position sur le marché. Grâce à leur empreinte internationale, grâce à des accords avec des filiales nationales d’autres groupes, ou grâce à une combinaison des deux, ces groupes pétroliers ont réussi à étendre le réseau de stations acceptant leur carte à plusieurs pays européens.

Une nouvelle tendance, liée à la raréfaction des stations-service en France, aboutit depuis quelques années à la mutualisation des enseignes concurrentes sur le même territoire.

Mais les accords se font pays par pays, ce qui veut dire qu’un réseau mutualisé sur un pays entre deux groupes ne le sera pas forcément dans un autre pays européen.

Les cartes carburant des grandes surfaces

Les grandes surfaces de distribution généralistes ayant en quelques années conquis la majorité du marché de la distribution de carburant, elles aussi ont décidé de choisir les cartes carburant comme axe de conquête et de fidélisation des clients.

Si les prix du carburant sont généralement plus bas que chez les pétroliers, les réseaux de stations acceptant les cartes des enseignes de grande distribution sont moins étendus :

-        Il n’y a pas d’accords de mutualisation entre enseignes concurrentes,

-        Il n’y a pas de couverture européenne,

-        Il n’y avait pas, jusqu’à récemment, d’accords entre pétroliers et enseignes de distribution mutualisant les réseaux de stations-service.

 

Néanmoins, ces cartes n’ont désormais plus rien à envier à celles de pétroliers pour ce qui est des services inclus.

À noter que si les grandes surfaces proposent beaucoup de cartes prépayées pour acheter tout type de produit qu’elles vendent, les carburants sont toujours explicitement exclus de ces dispositifs et font l’objet de cartes spécifiques.

Les cartes carburant des prestataires de cartes de services

Les prestataires de cartes de services indépendants comme Edenred ou Sodexo ont rapidement compris comment ils pourraient étendre à l’approvisionnement en carburant leurs concepts de cartes déjeuner. De plus, ils ont été les premiers à donner accès à des réseaux de stations-service comprenant non seulement des stations de groupes pétroliers mais aussi à des stations de grandes surfaces.

Le concept a si bien fonctionné que de très nombreux prestataires indépendants spécialisés sont apparus, comme C2A ou DKV, qui proposent désormais des cartes de services centrées sur le carburant.

La partie services est traditionnellement le point fort des offres de ces prestataires spécialisés.

Les cartes carburant des loueurs de véhicules d’entreprise

Les problématiques liées à la gestion du poste carburant en entreprise et de la gestion de flotte automobile sont étroitement liées.

C’est donc tout naturellement que les entreprises de location de longue durée de véhicules pour entreprises ont ajouté à leurs offres des cartes carburant.

Fonctionnant aussi bien avec des enseignes de pétroliers qu’avec des enseignes de grande distribution, ces cartes ont comme atout notable la suite logicielle qui les accompagne. En effet, ces logiciels en ligne permettent d’optimiser grandement et de façon intégrée la gestion de flotte automobile et du poste carburant.

Mais il faut savoir que dans un mouvement inverse, quelques grands pétroliers ont également développé des logiciels de gestion de flotte tout aussi performants.

Choisir carte carburant

5 critères objectifs pour bien choisir sa carte carburant

Plusieurs critères objectifs permettent de guider la sélection d’une carte carburant.

Parmi ces critères, le maillage du réseau de stations-service, le prix du carburant et de la carte, le mode de facturation, les paramètres de contrôle et les services additionnels sont les plus utiles pour vous aider à choisir une carte carburant.

Le maillage du réseau, critère numéro un dans le choix des cartes carburant

Le premier critère auquel une entreprise doit faire attention pour choisir une carte carburant est l’étendue du réseau de stations-services acceptant cette carte.

Les émetteurs de cartes essence mettent souvent un chiffre en avant de centaines, voire de milliers de stations. À ce jeu-là, les grands pétroliers sont en tête, avec entre 2 000 et plus de 3 000 stations participantes.

Mais ce simple chiffre ne dit pas tout :

-        Le critère de la proximité est encore plus important que celui du nombre de stations.

À quoi sert de pouvoir faire le plein dans 5 000 stations en France et en Europe quand il faut faire un détour de 20 kilomètres pour trouver une station acceptant sa carte proche du bureau ou des destinations récurrentes ?

-        Certaines stations peuvent être exclues du dispositif, notamment les stations « low cost » tout automatiques, alors que l’enseigne est partenaire,

-        Au sein d’une même station, les distributeurs automatiques de carburant peuvent ne pas être inclus, ce qui limite de facto l’accessibilité de cette station aux horaires d’ouverture de la boutique quand elle en a une.

Le prix du carburant et du service

Le prix du carburant peut être inférieur au prix à la pompe pour les porteurs des cartes carburant pour plusieurs raisons :

-        L’émetteur de la carte carburant accorde une réduction fixe de quelques centimes par litre aux porteurs des cartes par rapport au prix indiqué à la pompe,

-        L’émetteur et l’entreprise cliente ont négocié une remise en pourcentage du prix à la pompe sur la base de la consommation mensuelle de carburant moyenne de cette entreprise cliente (réservé aux très grands comptes),

-        L’émetteur et l’entreprise se sont mis d’accord sur un tarif national valable dans toutes les stations service du réseau. En autoroute, en ville, à la campagne… partout, le prix est le même. Certains émetteurs vont même encore plus loin et promettent au client qu’il paiera toujours le prix le plus bas, si le prix affiché à la pompe est plus intéressant que le prix national négocié.

 

Le prix du service des cartes essence en lui-même est aussi à considérer dans le détail.

En effet, si les frais d’abonnement modiques sont mis en avant (de 5 à 36 euros par an), il est également indispensable de s’assurer du montant des éventuels frais de gestion (en pourcentage des volumes consommés) et des possibles dépôts de garantie demandés.

Le mode de facturation

Ce dernier point a une incidence directe sur la trésorerie de l’entreprise.

En effet, si la carte carburant présente l’avantage de permettre au collaborateur utilisant le véhicule de ne pas avoir à avancer les frais de carburant, cet avantage peut être étendu à l’entreprise au cas où ces frais sont payés sur facture, mensuellement.

Cette dernière possibilité, assimilable à un crédit gratuit, représente un gain de trésorerie très appréciable pour toute entreprise.

En revanche, pour qu’il soit accordé, les émetteurs de cartes carburant demandent généralement un dépôt de garantie, qui peut aller jusqu’à représenter un mois de consommations.

Tous les émetteurs ne proposent pas cette possibilité et certains ne proposent que des services immédiatement débités ou prépayés.

Les paramètres de contrôle

Un des grands atouts des cartes carburant est de permettre de mieux contrôler les dépenses en essence ou diesel des entreprises.

Ce contrôle est d’abord rendu possible par les rapports très détaillés qui sont envoyés avec les factures uniques, mais aussi par le paramétrage possible des cartes.

L’étendue des options de contrôle est un élément capital pour choisir une carte carburant.

Ainsi, selon les cartes, il sera possible d’établir des limites à leur usage en fonction :

-        Des carburants consommés,

-        Des heures de disponibilité du service,

-        Des jours de disponibilité du service,

-        De la zone géographique de disponibilité du service,

-        Du montant maximum par transaction, ou du nombre maximum de litres de carburant par transaction,

-        Des produits et services disponibles à l’achat avec la carte, outre le carburant.

 

Mais le meilleur outil pour contrôler les frais de carburant reste la possibilité de paramétrer ce qui se passe si chacune de ces limites possibles est atteinte : blocage total de la carte empêchant la transaction ou simple alerte par e-mail au gestionnaire de flotte.

De plus, les logiciels permettant de suivre en temps réel l’utilisation de chacune des cartes ainsi que les données propres au véhicule comme son kilométrage, ou à l’utilisateur comme son style de conduite sont généralement fournis avec les cartes. L’étendue des fonctionnalités de ces logiciels est également un critère important pour choisir sa carte de carburant.

Les services

Enfin, un des critères essentiels de choix de la carte carburant réside dans les services compris avec la carte.

En effet, toutes les cartes ne proposent pas, ou pas au même niveau :

-        L’achat de produits et services en boutique au sein de la station service (la plupart du temps, pour les stations des enseignes de grande surface, il n’y a pas de boutique…),

-        L’achat de prestations d’entretien du véhicule (lavage, vidange, changement de filtres…),

-        Le badge de télépéage avec le paiement des frais autoroutiers,

-        Le paiement du stationnement dans des parkings sécurisés,

-        Les applications pour conducteurs pour identifier les stations partenaires et établir un itinéraire en fonction de ces stations et de la consommation du véhicule,

-        La liaison avec l’ANTAI pour déclarer les infractions au code de la route des utilisateurs des véhicules concernés par la carte carburant dans l’entreprise,

-        Des services d’aide à la gestion de flotte automobile,

-        Des stages de conduite ou de récupération des points de permis de conduire perdus.

Comparatif des cartes carburant par fournisseur

Étant donné le nombre d’émetteurs de cartes carburant sur le marché, il est difficile de faire un comparatif incluant tous les acteurs. Néanmoins, pour aider nos lecteurs à choisir leur carte carburant, voici un récapitulatif des points forts de quelques-uns des réseaux emblématiques de chaque type de fournisseur.

Carte Total GR/Total Fleet

Un des premiers pétroliers à mettre en place un dispositif de carte carburant, Total met à disposition le plus grand réseau national de stations-service et de stations-lavage en France. Ses partenariats lui permettent de couvrir toute l’Europe.

L’offre de la Carte Total GR (ou Total Fleet) est complète, avec un badge de télépéage, un accès à des milliers de parkings, à tous les services en station et avec un logiciel de gestion de flotte particulièrement avancé.

Carte Shell

Shell propose le plus grand réseau multi-enseignes en France, faisant cause commune avec BP, Esso, Avia mais aussi l’enseigne de grande distribution E.Leclerc.

Comme Total, Shell propose des cartes spécifiques pour les véhicules utilitaires et les poids lourds, mais aussi des solutions de recharges pour les flottes de véhicules électriques.

Carte DKV

Initialement spécialisé sur les cartes carburant pour poids lourds, DKV est entré en force sur le marché des cartes pour véhicules légers. Son réseau multi-enseignes est le même que celui de la carte Shell, il est donc très étendu. Particularité intéressante, DKV peut négocier des accords individuels avec les stations les plus proches de ses clients qui ne feraient pas partie de ce maillage de base.

Cartes Compagnie des Cartes

La Compagnie des Cartes ne propose pas une, mais plusieurs cartes avec des réseaux différents. Sa carte Easyfuel propose le réseau le plus dense du marché, plus encore que celui de Total puisqu’elle ajoute aux stations Shell le réseau Esso, Avia, BP, E.Leclerc, Netto et Intermarché !

Carte C2A

La carte C2A s’appuie sur un réseau européen de plus de 50 partenaires représentant pas moins de 2 300 stations services. Le système de remises sur le prix à la pompe est particulièrement avantageux.

Carte Auchan

Les cartes de carburant Auchan ne peuvent lutter avec les grands réseaux, s’appuyant seulement sur les enseignes du groupe de grande distribution.

Néanmoins, des accords sont possibles pour des stations de proximité et le prix à la pompe le plus bas est assuré. De plus, Auchan ne demande aucun frais de gestion et se montre particulièrement souple sur la question du dépôt de garantie.

 

Vous souhaitez mettre en place des cartes carburant dans votre entreprise ? Comparez gratuitement et sans engagement les devis de prestataires de carte essence en utilisant le service de mise en relation de Companeo !

 

Pour aller plus loin

Quels sont les avantages des cartes carburant ?

Quels sont les services proposés par la carte carburant ?

Comment commander des cartes essences pour mon entreprise ?

Commencez votre demande de devis en Carte Essence