Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Achat ou location de TPE : comment faire le bon choix ?

Comme beaucoup d’équipements professionnels, les terminaux de paiement électroniques – qui sont aussi appelés lecteurs de carte bleue – peuvent être soit loués, soit achetés par le commerçant. Comme pour les autres équipements concernés, le choix entre les deux options est toujours loin d’être évident…

Chaque commerçant a donc intérêt à se poser les bonnes questions pour bien évaluer les deux options, en fonction de ses besoins et du modèle considéré, afin de faire le bon choix.

Comment fonctionnent concrètement les deux formules ? Qui sont les différents fournisseurs proposant l’une ou l’autre solution, et quelles sont les conditions ? Quels sont les avantages respectifs de la location de TPE et de l’achat de TPE ? Enfin, les prix de location des TPE représentent-ils réellement une bonne affaire comparés aux tarifs d’achat d’un TPE ?

La location de TPE

Une très grande majorité des entreprises utilisant des terminaux pour cartes bleues en France ont choisi la location de terminal pour carte bancaire. Cette solution présente un grand nombre d’avantages liés à la simplicité du fonctionnement des formules. Mais attention, si l’investissement initial est minimisé, louer un TPE peut rapidement s’avérer, tous comptes faits, assez onéreux.

Fonctionnement de la location de TPE : fournisseurs et conditions

Le premier interlocuteur pour une location de TPE est en général la banque du commerçant. Dans les faits, les banques sont toujours, et de très loin, les premiers fournisseurs de terminaux de paiement.

La location du matériel est actée par un contrat, et la banque, ou plus précisément ses différents prestataires s’occupent de tout ou presque : installation, paramétrage, maintenance…

Quelques points méritent une attention soutenue :

-        Un nombre maximal de transactions peut être imposé, au-delà duquel une autorisation devra être reçue de la banque pour continuer les opérations,

-        La maintenance du TPE n’est pas obligatoire, mais peut ne pas être incluse dans le contrat,

-        La location peut permettre de changer de TPE en cours de contrat afin, par exemple, de se conformer à de nouvelles garanties de sécurité exigées,

-        Les contrats des banques sont en général des contrats longs sur 2 à 4 voire 5 ans, et il peut être très difficile voire impossible de résilier un contrat en cours.

 

Pour remédier à ce dernier point, un marché de la location de TPE s’est mis en place, avec des acteurs spécialisés qui peuvent être totalement indépendants des banques.

Ces acteurs proposent des contrats annuels, ou des contrats de location hebdomadaires, mensuels ou même journaliers sans engagement pour les commerces à forte saisonnalité.

À noter que même lorsque le commerçant loue son appareil auprès d’un distributeur spécialisé indépendant, il devra souscrire un contrat d’acceptation monétique auprès de sa banque, qui accordera au client une « carte de domiciliation » indispensable.

Le contrat fixera par ailleurs :

-        le montant de la commission prélevée par la banque sur les transactions (CIP, Commission Interbancaire de Paiement),

-        le montant maximal de la transaction, seuil au-dessus duquel une demande d’autorisation devra  être effectuée.

Avantages de la location

Louer un TPE présente indéniablement un grand nombre d’avantages. Ces avantages sont surtout liés à la simplicité de la formule :

-        L’investissement initial est minimisé,

-        Tout ou presque est pris en charge par la banque ou par le distributeur spécialisé,

-        Il est possible de changer de matériel assez facilement pendant la durée du contrat, quand les besoins ont évolué ou pour avoir un modèle plus moderne,

-        La durée de la location est donc adaptable aux besoins, si le commerçant fait appel à un distributeur spécialisé.

Tarifs de location des TPE

Les tarifs de location dépendent du type de modèle – dans une modeste mesure.

Les différents critères ou options qui renchérissent le prix d’un TPE sont listés en deuxième partie, faisant assez peu sensiblement varier les prix de location.

Or il est important de comprendre que le fonctionnement tarifaire lui-même peut être différent selon la formule utilisée.

Ainsi, le coût à prévoir sera différent si :

-        Le TPE est loué par la banque : la tarification est alors effectuée en fonction du nombre de transactions, souvent avec un tarif plancher incompressible ou des frais de locations fixes distincts,

-        Le TPE est loué par une entreprise spécialisée : il faudra alors ajouter des frais de connexion ou l’abonnement ADSL le cas échéant, et éventuellement des frais de dossier,

-        Le TPE est loué pour une courte durée, hebdomadaire ou mensuelle : le tarif sera alors fixe, par semaine ou par mois, quel que soit le nombre de transactions.

 

Sur ces bases, il est possible d’envisager des tarifs allant de 20 à 50 euros par mois dans le cadre d’un contrat de longue durée, et jusqu’à 150 euros par semaine, 80 euros par mois ou 35 euros par jour pour les contrats courts.

Un dépôt de garantie sera également souvent demandé, pour un prix proche du prix d’achat du matériel.

 

location tpe

L’achat d’un TPE

Le prix d’un terminal bancaire peut paraître dissuasif, surtout lorsqu’il faut ajouter celui des services liés à son utilisation. Mais de nouveaux acteurs apparaissent, qui font évoluer la donne.

Fonctionnement de l’achat de TPE : quels fournisseurs de matériel et de services ?

Acheter un TPE semble être une affaire simple : le commerçant achète le matériel, en devient propriétaire, et donc responsable de son bon fonctionnement.

Cette dernière observation implique plusieurs conséquences qu’il faut bien garder à l’esprit, le propriétaire ayant donc à sa charge :

-        Les consommables comme les rouleaux de papier pour l’imprimante,

-        Le paramétrage du matériel,

-        Les mises à jour,

-        Les frais de connexion,

-        L’entretien du matériel et ses réparations éventuelles

-        Les frais bancaires inévitables qui ne seront donc pas compris dans un package.

 

Il est toujours nécessaire de demander une « domiciliation » de son TPE auprès de sa banque.

Il faut noter que les banques ne proposent quasiment jamais la vente de TPE, se concentrant sur la location. Il faudra donc se diriger vers les distributeurs spécialisés. Pour cela, rien de plus simple : remplissez une demande de devis pour TPE et rentrez gratuitement en contact avec plusieurs distributeurs.

Avantages de l’achat

Les avantages de l’achat sont relativement peu nombreux mais très loin d’être négligeables.

Peuvent être évoqués :

-        La liberté totale du choix du matériel,

-        La possibilité de s’affranchir, au moins en partie, de la tutelle de la banque pour les opérations commerciales concernées,

-        Au moins en partie… voire totalement pour certains nouveaux acteurs qui ne font pas dépendre les paiements par carte bleue d’une carte de domiciliation fournie par une banque de réseau,

-        Le fait que le matériel devient un actif de l’entreprise, qui peut être revendu,

-        Un coût qui peut rapidement s’avérer plus économique que la location de TPE.

Prix

Ce dernier point mérite d’être approfondi.

En effet, selon la fréquence et la durée de l’utilisation du terminal, l’achat peut rapidement revenir moins cher que la location. Mais un certain nombre de coûts annexes doivent être intégrés, alors qu’ils sont le plus souvent compris dans le package locatif.

De plus, l’apparition de nouveaux acteurs alternatifs s’accompagne d’une nouvelle proposition de valeur.

Il est tout d’abord utile de rappeler les différents critères qui influent sur le prix d’un terminal pour carte bancaire :

-        Le type de connexion : 3G, GPRS, ADSL ou ligne téléphonique RTC (en voie de disparition),

-        La possibilité d’une liaison sans fil,

-        Le facteur de forme : lecteur intégré ou pin pad,

-        La prise en charge du sans contact,

-        Celle des différents éditeurs de carte… Visa ou Mastercard, American Express, JCB, cartes chinoises,

-        La prise en charge logicielle de services comme le paiement en 3 ou 4 fois par carte bancaire, la prise de caution bancaire ou d’empreinte CB, le change dynamique, la détaxe automatique…

 

Il faut ensuite garder à l’esprit que :

-        Chez les revendeurs traditionnels, les prix d’achat d’un TPE neuf sont généralement compris entre 300 et 700 euros,

-        Auxquels il faudra ajouter les frais de transaction prélevés par la banque, en pourcentage du montant de chaque transaction,

-        Et un forfait de maintenance et d’entretien, fortement recommandé, qui coûtera entre 100 et 200 euros par an.

 

… mais il faut aussi savoir que :

-        Il est possible d’acheter du matériel d’occasion parfaitement opérationnel pour moins de 200 euros,

-        De nouveaux acteurs proposent des lecteurs neufs pour moins de 100 euros, sans frais fixes, sans abonnement, sans besoin de carte de domiciliation bancaire, avec simplement des frais de transaction entre 1% et 3% du montant de chaque paiement effectué.

 

Etant donné toutes ces subtilités, il apparaît rapidement qu’il est nécessaire de demander autant de devis pour terminal de point de vente que possible aux professionnels concernés pour choisir le meilleur matériel, au meilleur prix pour les besoins spécifiques de son commerce. 

Bon à savoir

Que ce soit lors de l’achat ou d’une location de TPE, vous devez être certain d’avoir en votre possession :

  • Une box type Livebox par exemple.
  • Un accès à internet
  • Les câbles nécessaires (câble ethernet par exemple)

Souvent, l’installation et la mise à jour du TPE sont des services fournis par votre banque qui envoie sur place un technicien dédié à l’installation. Les banques ou les opérateurs téléphoniques proposent également des services d’assistance lors de l’installation de votre TPE.

 

Commencez votre demande de devis en Caisse Enregistreuse
Donnez votre avis sur ce guide