Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Fauteuils, sièges et chaises : être bien assis à son bureau

Avoir une bonne position de travail est essentiel : mal assis, un salarié risque d’avoir des douleurs dorsales et articulaires qui peuvent nuire à sa santé et à la qualité de son travail. Le choix des sièges de bureau est donc particulièrement important et doit être fait avec soin.

 Siège de bureau

Les différents types de sièges de bureau

Chaise

  • Les chaises : il s’agit d’assises fixes, à dossier, sans bras. Modèles de base, les chaises sont également les plus économiques (à partir de 20 euros
     pour les premiers prix).
  • Les sièges : généralement montés sur roulettes, ils sont souvent articulés afin de s’adapter aux mouvements du salarié. Les modèles dynamiques sont équipés de mécanismes permettant de s’adapter aux mouvements de Siègel’utilisateur (bascule avant-arrière, assise mobile…) afin que le corps soit toujours parfaitement maintenu. Compter 60 à 300 euros en moyenne, selon les modèles.
  • Les fauteuils : particulièrement confortables, ils sont équipés d’accoudoirs et souvent de repose-tête. FauteilLes modèles les plus aboutis, les fauteuils de direction, équipent généralement les bureaux des personnes ayant de hautes responsabilités dans l’entreprise. Leur taille souvent imposante et leur grande qualité (matériaux nobles, fonctionnalités, confort…) justifie un prix élevé : certains modèles coûtent jusqu’à 1 600 euros, même si les premiers prix avoisinent les 150 euros en moyenne.

Quel siège pour quelle utilisation ?

Le choix des chaises et fauteuils dépend essentiellement de l’usage qui en sera fait.

Pour une utilisation ponctuelle, les chaises sont suffisantes. Elles sont généralement utilisées dans les salles de réunion ou les salles de conférence : pliables ou empilables, elles permettent de s’adapter facilement au nombre de participants. Les chaises sont également installées dans les cafétérias ou espaces collectifs.

Pour une utilisation intensive, il est vivement conseillé d’investir dans des sièges de bureau plus perfectionnés. Un poste de travail sera donc équipé avec un siège ergonomique, qui roule, pivote, s’incline et assure un confort maximal pour l’utilisateur.

Enfin, les fauteuils sont utilisés avec des bureaux de direction, généralement de grande taille, qui implique l’installation d’assises assez volumineuses. Certaines salles de conseil d’administration sont également équipées de fauteuils confortables, notamment si les réunions durent longtemps.

Ergonomie du siège et confort de travail

Adopter une bonne posture au travail, ce n’est pas seulement une affaire de confort : être bien installé favorise la concentration et contribue à réduire le stress.

On estime qu’environ 16 % de la productivité d’un employé est perdue à cause d’une mauvaise posture !

 

Un siège de bureau ergonomique peut diminuer les tensions causées par une position tenue pendant une longue durée. Pour cela, il doit répondre à plusieurs critères :

- La hauteur et la profondeur (espace entre le dossier et l’assise) doivent être réglables afin de favoriser la décontraction du dos.

- L’assise et le dossier doivent absorber les tensions grâce à un gel, une mousse ou des micro-ressorts. Idéalement, le tissu qui les recouvre est respirant.

- Un soutien lombaire réglable peut aider à maintenir le dos droit.

- Des accoudoirs ajustables permettent d’obtenir une distance optimale entre les bras et le bureau.

- La largeur est adaptée afin d’éviter la compression des côtés des cuisses.

Néanmoins, le siège ergonomique n’est pas le seul garant d’une bonne posture, il ne fait que faciliter son adoption. Pour travailler dans une position Siège de bureauadaptée, il y a plusieurs conseils à suivre :

- L’assise doit réglée de manière à ce que les jambes fassent un angle de 90° quand les pieds sont à plat sur le sol.

- Lorsque les  mains sont posées sur le clavier et que les bras sont collés le long du buste, les coudes doivent également avoir un angle de 90°.

- La tête doit être droite. Le regard s’oriente vers le bas, à 30° environ, sans que le cou ne s’incline.

- Le dos est maintenu par le dossier du siège, qui doit épouser ses courbes naturelles.

Attention, une posture, même très correcte, ne peut pas être tenue pendant des heures. Il est donc recommandé de bouger régulièrement, en se levant pour faire quelques pas, par exemple
.

Commencez votre demande de devis en Mobilier de bureau
Donnez votre avis sur ce guide