Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

3 conseils pour choisir son véhicule professionnel

Voitures thermiques, hybrides et électriques, le choix est difficile !

 

Choisir son véhicule professionnel n’est pas une mince affaire. Il existe de plus en plus de fournisseurs destinés aux professionnels et leurs offres sont très variées. Il y a aussi de nombreux critères à prendre en compte comme :

La fiabilité

Avant de choisir un véhicule, regarder les classements de fiabilité des différents modèles sur le marché est un bon réflexe. Une voiture peu fiable sera un mauvais investissement, puisqu’elle sera surement plus chère en entretien, qu’une voiture mieux classée en fiabilité.  

 

Le confort, l’apparence et les options proposées 

Une voiture de société se doit de véhiculer une bonne image. En effet, c’est la première chose que vos partenaires et clients verront. Ce véhicule doit aussi être confortable pour son utilisateur, surtout si ce dernier conduit sur des grandes distances. Il existe aussi de nombreuses options complémentaires pour rendre les véhicules plus confortables à conduire : direction assistée, régulateur et limitateur de vitesse, sièges et volant chauffants, climatisation, caméra et radar de recul, système son, etc.

 

La consommation de carburant, la puissance et les émissions de CO²

Une voiture qui consomme beaucoup aura des dépenses beaucoup plus importantes en carburant et reviendra plus cher à l’entreprise. De plus, les véhicules professionnels sont soumis à la Taxe sur les Véhicules de Société (TVS). Le montant de cette taxe dépend des émissions de CO² et de polluants atmosphériques mais aussi des chevaux fiscaux du véhicule. Cette taxe pouvant être assez élevée, ces caractéristiques doivent absolument être prises en compte.

 

Véhicule thermique, hybrique ou électrique ?

Pour choisir le véhicule idéal, il vous faudra également comparer les différents modèles : thermique (essence ou diesel), hybride ou électrique.

Les voitures thermiques restent en tête du marché. Les diesels et les essences se disputent la première place. Les véhicules diesel restent populaires, malgré de nombreuses campagnes de sensibilisation sur leur impact négatif sur l’environnement, car elles ont une très faible consommation de carburant et une grande autonomie. Les essences occupent aussi une place importante sur le marché car elles ont un niveau de performance difficilement égalable et un confort de conduite supérieur, en partie grâce à leur faible niveau sonore.

 

Les véhicules hydrides et électriques sont en plein essor et gagnent de plus en plus de terrain. Les véhicules hybrides bénéficient de mesures fiscales avantageuses les rendant plus attractives pour les professionnels. Les modèles les moins polluants (moins de 100g/km de CO²) bénéficient d’une exonération de la TVS pendant 8 trimestres. L’Etat a aussi mis en place un bonus écologique, offrant jusqu’à 4 000 € de réduction dans la limite de 10% du prix de vente à l’achat pour les véhicules hybrides. Plus récemment, les véhicules électriques ont commencé, eux aussi, à s’installer sur le marché des véhicules professionnels. Ces voitures bénéficient aussi de mesures fiscales intéressantes. N’émettant aucun CO² ou polluants atmosphériques, elles ne sont pas soumises à la TVS. L’Etat propose aussi un bonus écologique de 7 000 € dans la limite de 30 % de la valeur du véhicule. A leur lancement, ces véhicules étaient souvent évités à cause de leur faible autonomie. Depuis améliorée, elle pourra bientôt atteindre les 500 km pour certains modèles.

Commencez votre demande de devis en Automobile (VL, VUL)