Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Technologie RFID : qu’est-ce que c’est ?

La RFID (radio frequency identification), ou radio-identification, est une technologie qui permet de sauvegarder et récupérer des données à distance sur ce que l’on appelle des puces ou tags RFID ou encore des radio-étiquettes. Très utilisée dans le secteur de la sécurité, la technologie RFID a énormément d’applications.

technologie rfid

Technologie RFID : comment ça marche ?

La technologie RFID repose sur des transferts d’énergie par électromagnétisme. Pour la mettre en application, il est nécessaire de disposer de marqueurs (étiquettes, tags ou puces RFID que l’on appelle aussi transpondeurs) et d’un lecteur RFID.

  • Le lecteur RFID émet des radiofréquences activant les puces RFID qui passent à proximité. Pour cela, il leur envoie à courte distance l’énergie nécessaire. Plusieurs fréquences sont utilisées, en fonction des performances et du type d’application recherchés. Les fréquences (exprimées en Hz) plus élevées permettent d’échanger plus d’informations à un débit plus important tandis que les fréquences basses ont pour atout de mieux pénétrer dans la matière.
  • Les radio-étiquettes sont dites passives car elles utilisent uniquement l’énergie fournie par le lecteur. A l’heure actuelle, certaines étiquettes RFID peuvent être lues à une distance allant jusqu’à 200 mètres. Les étiquettes sont composées d’une antenne, d’une puce et d’une encapsulation (ou d’un substrat). Peu chères, extrêmement discrètes, elles peuvent être à usage unique ou réutilisables. Les puces RFID peuvent contenir plusieurs types d’informations : identification, base de données…

A savoir : certains tags RFID sont dits semi-actifs ou actifs (marqueurs passifs assistés par batterie ou BAP, Battery-Assisted Passive tags) :

  • Les tags RFID actifs sont équipés d’une batterie qui les autorise à émettre un signal qui peut être lus depuis de longues distances.
  • Les tags RFID semi-actifs fonctionnent comme les étiquettes passives mais peuvent enregistrer des données lors du rapport.

Quelles applications pour la technologie RFID ?

La RFID est une technologie répandue dans le monde entier. Un des usages les plus évidents se situe dans les univers de la logistique et de la vente : les produits équipés d’une puce RFID peuvent être tracés de l’entrepôt au magasin (suivi industriel en chaine de montage, inventaires…). Une fois le produit en rayon, la puce RFID devient à la fois un antivol et un système d’identification en caisse (voir l’exemple de Décathlon : Décathlon booste ses ventes grâce au RFID). La RFID est également beaucoup utilisée dans les bibliothèques pour la traçabilité et la protection des livres.

Mais ce ne sont pas les seuls usages qui sont faits de la technologie RFID. Parmi les plus connus, on peut citer :

  • Le contrôle d’accès 
  • Les cartes de paiement sans contact
  • Les passeports
  • Les puces sous-cutanées des animaux domestiques
  • L’accès aux transports publics (le Pass Navigo parisien, par exemple)
  • Les télépéages d’autoroutes et la gestion des parcs de vélos type Vélib’ à Paris ou Velo’v à Lyon…

D’autres utilisations sont plus innovantes, comme les cyber-vêtements (wearable computing) ou les objets communicants par exemple. Dans le cas d’une implémentation sur le corps humain (santé publique, communications électroniques…), la question de l’éthique et de l’intégrité physique se pose néanmoins.

Commencez votre demande de devis en Portiques de sécurité
Donnez votre avis sur ce guide