Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

De plus en plus de TPE en redressement ou en liquidation judiciaire…

Le cabinet de conseil Altares publie un baromètre détaillant les défaillances des très petites entreprises (1 ou 2 salariés) au troisième trimestre 2014. Au total,  4 861 TPE ont connu un redressement ou une liquidation judidiaire… Soit 30% de plus qu’à la même période en 2013.

TPE en liquidation judiciaire

Les petites entreprises souffrent de la crise. Le troisième trimestre 2014 a été difficile pour nombre de TPE et de travailleurs indépendants. Ce sont en effet 4 861 entreprises d’1 ou 2 salariés qui ont été placées en liquidation ou en redressement judiciaire.

Certains secteurs sont plus touchés que d’autres par les redressements et liquidations judiciaires

Les professionnels du bâtiment (dépôt de bilan +3,2%), de la restauration (+11,9%) mais aussi de la vente et de l’entretien auto (+4,5%)  sont les plus touchés par les défaillances d’entreprise. Le responsable des études d’Altares, Thierry Million, l’explique par la volatilité et la fragilité de ce type d’affaires. En effet, une météo capricieuse peut par exemple suffire à faire tomber les comptes dans le rouge.

Des signes encourageants pour les PME

L’écart se creuse entre les TPE et les structures plus importantes. Dans les entreprises de plis de 2 salariés, les défaillances ont reculé de 12%. Les faillites sont moins nombreuses pour les activités orientées B2B : - 4,6% dans le commerce, - 12,3% dans l’info/com, - 8% dans le secteur du transport de marchandises.

Les différences régionales sont également marquées : l’Alsace (- 21%), la Corse (-15%), l’Aquitaine (+ 14%) ou encore le Nord-Pas-de-Calais (-12%) connaissent moins de défaillances qu’en 2013, alors que d’autres s’en sortent moins bien : +13% en France-Comté, +11% en Rhône-Alpes ou + 9% en Lorraine.

Baromètre liquidation judiciaire TPE Altares

Au final, le nombre de redressements et de liquidations judiciaires total (TPE + PME) stagne par rapport à l’année passée (13 126 en 2014). C’est cependant toujours plus qu’en 2010 et cela devrait malheureusement se traduire par une augmentation des chiffres du chômage dans les mois à venir (près de 53 700 emplois sont concernés).

 

Altares est un réseau international d’information B2B qui accompagne les directions opérationnelles des ETI et grands comptes. Chaque trimestre, le cabinet publie une synthèse des évolutions de tendances en matière de défaillances d’entreprises en France.

L’étude complète est disponible gratuitement ici : Défaillances d’entreprise en France au troisième trimestre 2014

 


Les articles qui pourraient vous intéresser :


Commencez votre demande de devis en Comptabilité externalisée/ expert comptable
Donnez votre avis sur cette actualité