Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Evaluation d’un fonds de commerce

Evaluation fonds de commerce

L’évaluation d’un fonds de commerce est une opération délicate qui  nécessite de prendre en compte la valeur de tous les éléments d’exploitation, c’est-à-dire des actifs incorporels et corporels : clientèle, droit au bail, actifs immobilisés et circulants.

Pour évaluer le prix de vente d’un fonds de commerce, il est nécessaire d’estimer la valeur de la totalité des éléments le constituant. Le montant fixé servira alors de base pour la négociation qui se déroulera entre le vendeur et l’acheteur.

Evaluation des éléments incorporels d’un fonds de commerce

Les actifs incorporels d’un fonds de commerce, ce sont la clientèle, le droit au bail, le nom commercial et l’enseigne, les droits et brevets…

  • Evaluation de la clientèle d’un fonds de commerce

Plusieurs méthodes permettent d’estimer la clientèle. Dans la plupart des cas, vendeur et acheteur sélectionnent le mode de calcul qui leur est le plus favorable et négocient ensuite pour déterminer un prix définitif.

L’estimation par le bénéfice reconstitué (bénéfice déclaré + éléments déductibles tels que les charges sociales, les amortissements, le salaire du chef d’entreprise, les intérêts ou les agios d’emprunts) consiste à multiplier le bénéfice reconstitué par un coefficient mesuré selon la localisation et la nature du fonds à vendre (entre trois et quatre et demi).

L’estimation par le chiffre d’affaires revient à calculer une moyenne sur la base des trois dernières années d’exploitation et à lui appliquer un coefficient déterminé par la nature du commerce et ses spécificités. Des barèmes d’évaluation permettent de choisir ce coefficient en fonction du secteur d’activité concerné.

  • Droit au bail

Le prix du droit au bail s’évalue en soustrayant le montant du loyer payé à la valeur locative de marché du fonds de commerce. Le résultat obtenu est multiplié par un coefficient d’emplacement qui varie entre 1 et 12 pour les emplacements les plus prestigieux.

  • Nom commercial, enseigne, brevets, marques…

Si l’enseigne et le nom commercial sont estimés avec le fonds de commerce, les brevets et marques sont évalués séparément. Plusieurs modes de calcul peuvent être utilisés :

- Capitalisation des bénéfices ou des redevances de licence,

- Cumul des frais de recherche (s’ils ne sont pas exploités).

Evaluation des éléments incorporels d’un fonds de commerce

  • Marchandises et éléments circulants

Le stock de marchandises doit faire l’objet d’une évaluation à part. Cette estimation doit prendre en compte l’importance et le taux d’écoulement des marchandises (vitesse de rotation du stock). Les éléments stockés depuis longtemps sont décotés d’après un coefficient dépendant de leur nature et de la durée de stockage.

  • Equipements, matériel, outillage… (actifs immobilisés)

L’évaluation de la valeur des éléments immobilisés se base sur leur valeur nette comptable. Si cette valeur est insignifiante ou nulle, on utilise leur valeur vénale, qui est déterminée par le marché.

Commencez votre demande de devis en Cession, transmission entreprise
Donnez votre avis sur ce guide