Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Quel détecteur de faux billets choisir ?

Découvrir des billets contrefaits dans son tiroir-caisse, pour un commerçant, ce n’est pas sans conséquence car il n’y a aucun moyen de récupérer cet argent liquide ni de tracer le faussaire. Pour se prémunir au maximum de ce problème courant et couteux, nombreux sont ceux qui se décident à investir dans un détecteur de faux-billets.

 Détecteur de faux fbillets

Identifier le problème à l’œil nu

En premier niveau de vérification, vous pouvez détecter un faux-billets à l’œil nu. Pour ce faire, vous devez regarder les éléments visuels (image en filigrane, hologramme portrait) et tactiles (texture du papier, lettres ou chiffres en relief) en les comparant avec un autre billet. Une méthode qui n’apporte aucune garantie et qui n’est clairement pas fiable à 100%. Rajoutons en plus qu’en termes d’image de marque, si le commerçant se trompe, le désagrément et l’impact sur sa clientèle ne peut clairement pas être bénéfique pour ses affaires. Difficile de récupérer la confiance.

Partant des besoins des commerçants, des sociétés se sont spécialisées dans la conception ou la commercialisation de détecteurs de billets plus ou moins performants techniquement parlant. Quelles sont les différentes solutions technologiques à disposition pour détecter les faux-billets ? A quel coût ? Panorama des détecteurs de billets contrefaits disponibles actuellement sur le marché.

Les 3 grandes typologies de détecteurs de faux billets

Le stylo détecteur de faux-billets

C’est la solution la moins couteuse du marché, aux environs des 5 / 6 euros pour les premiers prix et jusqu’à 40 € pour les plus élaborés. En appliquant le stylo sur le billet, une marque foncée apparaît si le billet est faux, s’il est véritable, la trace n’apparaît pas. Bien-sûr cette solution n’est pas des plus fiables. Il convient de l’utiliser comme premier niveau de vérification et de la compléter ensuite par un test avec un autre équipement.

Les détecteurs de faux-billets lumière blanche et lampe UV

Dans cette gamme, les prix peuvent s’étendre de 12€ pour un détecteur portable (idéal pour les commerces ambulants comme les taxis) jusqu’aux modèles fixes aux alentours de 50€. Ces détecteurs sont d’un niveau de fiabilité plus élevé que les stylos. Le contrôle pour identifier une contrefaçon se fait grâce à la lumière blanche qui repère les filigranes et les UV qui, eux, détectent les caractéristiques ultraviolettes du billet. Ils peuvent même fonctionner sur les cartes bancaires ou d’identité contrefaites. Le niveau de fiabilité de ce genre d’équipement est quasiment de 100%.

Les détecteurs de faux-billets automatiques

Ceux sont les modèles les plus surs du marché. Jusqu’ici, aucun faussaire n’a été capable de les mettre en déroute. Leur technologie permet de combiner les analyses de 7 caractéristiques différentes : fil métallique, couleur, encre magnétique, épaisseur, etc. A la fin du scan, la machine indique par un signal sonore le billet contrefait. Ainsi, la parole du marchand ne peut jamais être remise en question. Côté prix, la gamme de ces détecteurs de faux-billets dont la fiabilité est prouvée à 100% est proposée de 100 à 200 € environ.

 

Commencez votre demande de devis en Caisse Enregistreuse
Donnez votre avis sur ce guide