Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Cabinets de recouvrement : comment ça marche ? combien ça coûte ?


Cabinets de recouvrement : mission et tarifs

Les factures impayées peuvent lourdement peser sur la trésorerie de votre entreprise. La réussite d’une procédure de recouvrement d’une créance dépend de la mise en oeuvre de procédures spécifiques. Pour cela, le recours à un cabinet de recouvrement est souvent nécessaire. 

Cabinet de recouvrement, comment ça marche ?

Un cabinet de recouvrement est un intermédiaire qui reçoit de la part d’un créancier le mandat de recouvrer une somme d’argent qui lui est due.
Le créancier peut être une institution financière, une entreprise, un commerce etc. Les sociétés de recouvrement se chargent des différentes étapes de la procédure de recouvrement, du premier contact avec le débiteur jusqu’à l’encaissement de l’argent dû.  La mission des professionnels des sociétés de recouvrement consiste à :

  • Contacter le débiteur
  • Le relancer
  • Etablir un échéancier
  • Encaisser les sommes

Companeo : Recouvrement amiable et judiciaire : Comparez les devis

Les différents types de recouvrement

Pour récupérer les créances, les sociétés de recouvrement procède de 2 principales manières :

  • Le recouvrement à l’amiable. C’est souvent la première solution choisie. Le recouvrement à l’amiable consiste à récupérer la somme due sans avoir à recourir à une procédure judicaire. Il repose sur des transactions téléphoniques, des relances par courrier ou des visites de la société de recouvrement chez le débiteur.
  • Le recouvrement judicaire. Encore appelé recouvrement contentieux, il consiste à saisir la justice pour obtenir le paiement d’une créance. Il intervient lorsque le recouvrement à l’amiable a échoué. Le cabinet de recouvrement entame alors une procédure de recouvrement judiciaire.  

Pour obtenir le paiement des impayés, le cabinet de recrutement peut mettre en place différentes procédures de recouvrement judiciaire avec l’accord de l’entreprise qui l'a mandaté.

  • L’injonction de payer. C’est la procédure judiciaire la plus rapide et la moins onéreuse. Elle concerne exclusivement les créances impayées nées d’une obligation contractuelle. C’est une requête déposée au greffe dans le but de contraindre le débiteur à honorer ses engagements.
  • Le référé-provision. C’est une autre procédure d’urgence par laquelle  le juge des référés est saisi. Cette procédure permet d’obtenir une décision obligeant le débiteur à payer immédiatement une provision ou la totalité de sa créance.
  • L’assignation de fond. C’est une procédure de recouvrement qui permet de tenue d’un débat contradictoire. Ici, la présentation par un avocat est obligatoire.

Le recouvrement par un cabinet présente l’avantage d’être géré par des professionnels qui ont une bonne connaissance des procédures, ce qui permet de gagner du temps. Toutefois, faire appel à une société de recouvrement n’est pas une garantie pour le recouvrement final.

Cabinet de recouvrement : combien ça coûte ?

La plupart des cabinets de recouvrement se rémunèrent en prélevant un pourcentage des sommes recouvrées. Ce pourcentage peut varier en fonction de l'importance de la créance : élevé pour les petites créances (entre 20 et 25 % pour des créances de moins de 2 500 euros) et moins lourd pour les créances supérieures à 2 500 euros (de 15 à 10 %). Dans ce cas, les honoraires des cabinets de recouvrement sont donc indexés sur les résultats et aucun frais de gestion n'est exigé.

Notez que certains cabinets de recouvrement proposent des forfaits ou packs dont le prix est dégressif en fonction du nombre de créances à recouvrir. Ces cabinets sont néanmoins minoritaires et leurs tarifs variables en fonction des prestations proposées (relances téléphoniques, envoi de courriers, ouverture de contentieux...).

 

Pour en savoir plus :

Commencez votre demande de devis en Recouvrement amiable et judiciaire
Donnez votre avis sur cette actualité