Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

RFID : des portiques antivol chez Décathlon à la traçabilité chez Air France et Lafarge

RFID : des portiques antivol à la traçabilité des objets La RFID est déjà beaucoup utilisée pour les systèmes antivol mais elle peut aussi répondre à de nombreuses problématiques telles que la gestion des flux (stocks et logistique), l’identification, le suivi et à la traçabilité de produits, ainsi que la maintenance... Voici quelques exemples !

Air France KLM : la RFID pour limiter la perte de bagage

Dès la fin 2014, Air France KLM souhaite proposer à ses clients un nouveau système de traçabilité des bagages en s’appuyant sur la technologie RFID et le GPS. L’objectif ?  Fidéliser et rassurer les voyageurs en leur permettant d’équiper leur valise d’un tag et d‘un tracker pour localiser en temps réel leur bagage via leur smartphone. Et pas seulement ! Pour la compagnie aérienne c’est aussi un moyen d’optimiser leurs services tout en réduisant les coûts liés à l’indemnisation des passagers, soit environ 5 millions € chaque année !

D’autres acteurs comme les bagagistes Delsey, Samsonite (track and trace), ou encore le constructeur aéronautique Airbus (valise Bag2Go) travaillent sur des prototypes de  bagage connecté.

Companeo : Portiques de sécurité   : Comparez les devis

Lafarge : la RFID comme technologie de traçabilité du béton

Depuis 2014 Lafarge intègre directement au béton des puces RFID ! Chaque puce à un numéro d’identification. Le plus de Lafarge ? C’est  que ce numéro d’identification  est rattaché à des données définies par le client ! Par exemple ces données peuvent concerner  le bon de livraison, le nom commercial du béton, la centrale d’origine ou encore la date et l’heure de fabrication. Ces informations stockées sur un serveur à distance pour une durée déterminée par le client peuvent être utilisés pour l’avancement d’un chantier, sa maintenance, la rénovation ou la déconstruction, le recyclage des matériaux…

Décathlon : l’étiquetage RFID pour lutter contre le vol, améliorer la chaine logistique, et réduire l’attente en caisse.

Dans un précédent article Etiquettes RFID antivol : l’exemple de Decathlon, nous parlions du cas de l’enseigne qui utilise la technologie RFID  de la production, à la logistique jusqu’au point de vente !

Attachée à l’objet qui la porte, la puce RFID se lit grâce à un tag rfid, à distance par contact radio. C’est une technologie largement éprouvée. Elle facilite les inventaires, optimise les systèmes de sécurité anti-vol, la gestion des stocks (entrées et sorties)… Pour en savoir plus sur les systèmes de sécurité anti-vol, consultez nos guides dédiés :

 

Commencez votre demande de devis en Portiques de sécurité
Donnez votre avis sur cette actualité