Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Achat d’une voiture de société

Pour acquérir un véhicule de société, beaucoup d’entreprises se tournent vers l’achat comptant ou à crédit.  Quelles sont les caractéristiques de ces modes d’acquisition ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ?

achat voiture de société
 

L’achat comptant d’un véhicule de société

« Acheter comptant » une voiture de société signifie que l’entreprise devra payer en une seule fois l’intégralité du prix de vente sans faire appel au système de crédit. Elle deviendra de fait propriétaire du véhicule ainsi acheté.  L’achat au comptant est en principe financé grâce à un capital de trésorerie, en autofinancement ou en achat sur fonds propres.

Dans ce cas de figure, l’entreprise prend à sa charge les frais d’assurance et d’entretien.

Acheter une voiture de société : quels sont les avantages ?

  • L’entreprise est propriétaire du véhicule, elle peut reporter sa valeur en tant qu’immobilisation inscrite dans les actifs de sa comptabilité.
  • L’amortissement est assez rapide : entre 4 et 5 ans en moyenne.
  • Pas de frais de location, ni de coût de crédit.
  • L’entreprise peut revendre le véhicule sur le marché de l’occasion quand elle le décide.
  • Le choix des marques et des modèles est libre.

Quels sont les inconvénients ?

  • L’achat comptant suppose de bénéficier d’une trésorerie suffisante pour ne pas impacter négativement le reste de la comptabilité de l’entreprise.
  • L’impôt sur les plus-values sera demandé au moment de la revente.
  • Si la TVA peut être récupérée sur les véhicules utilitaires, elle ne peut l’être sur les voitures de tourisme.
  • Il existe un risque de vieillissement du parc entraînant des frais additionnels d’entretien et de remise en état.
  • La capacité d’investissement de la société est réduite.

Acheter à crédit une voiture de société

Si l’entreprise souhaite bénéficier d’une solution de financement plus souple que l’achat comptant, le recours à un crédit est alors tout indiqué.

La banque de l’entreprise est alors sollicitée. La société contracte un crédit auprès d’elle puis rembourse l’achat par mensualités fixes.

Préalablement, comme pour tout autre achat à crédit, l’entreprise peut soit effectuer un apport initial ou le cas échéant un dépôt de garantie.

Les avantages de l’achat à crédit

  • Pas de somme importante à investir au départ, l’entreprise conserve sa trésorerie.
  • Le montant des mensualités et du taux d’intérêt peuvent être négociés en amont. C’est une formule budgétaire souple.
  • L’entreprise est également propriétaire du véhicule acheté.
  • L’investissement réalisé est déductible du montant des bénéfices imposables. Cela équivaut à une baisse d’impôt.
  • Comme pour l’achat comptant, la société peut revendre le véhicule à tout moment. 

Les inconvénients

  • La durée du crédit peut être longue et le coût du véhicule ainsi augmenté.
  • Les taux d’intérêts peuvent être élevés.
  • Le véhicule peut subir une dépréciation de sa valeur au fil des années.
  • La TVA n’est pas récupérable sur les véhicules de tourisme.

L’achat comptant et à crédit, c’est pour qui ?

Généralement, les sociétés qui ont le plus recours à ces modes de financement sont des PME déjà propriétaires d’un parc automobile assez réduit (moins de 10 véhicules) : artisanat, industrie, commerce, service… Dans 50% des cas, une PME de moins de 100 salariés opte pour l’achat.

Commencez votre demande de devis en Automobile (VL, VUL)
Donnez votre avis sur ce guide