Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Agriculteurs : les assurances indispensables

Si la plupart des contrats d’assurance multirisque agricole incluent la majorité des garanties indispensables, certains risques nécessitent l’adhésion à des contrats d’assurance tiers. Le point dans notre article.

Assurance multirisque agricole

Une assurance multirisque agricole pour protéger votre exploitation

Les contrats d’assurance multirisque dédiés aux agriculteurs garantissent à la fois les bâtiments (habitation incluse si elle est désignée au contrat) et leur contenu (matériel et meubles), les marchandises et le bétail. Attention, les récoltes ne sont pas systématiquement protégées par la multirisque, il est donc parfois nécessaire de souscrire une assurance récolte complémentaire.

Les sinistres couverts sont sensiblement les mêmes que dans tous les contrats d’assurance multirisque professionnelle : dégâts des eaux, incendie, foudre, tempête, vol, bris de glace, catastrophes naturelles, attentats…

Notez qu’il est possible de choisir des garanties complémentaires optionnelles comme par exemple :

  • Risque d’actes de vandalisme,
  • Garantie des dispositifs de production d’énergie renouvelable (photovoltaïque, éoliennes…),
  • Perte du contenu des chambres frigorifiques ou à atmosphère contrôlée,
  • Pertes de loyer,
  • Indemnisation à valeur à neuf des bâtiments ou reconstruction à l’identique,
  • Remboursement des honoraires d’experts en cas de sinistre,
  • Frais de démolition et de déblaiement…

Les agriculteurs qui élèvent du bétail peuvent également souscrire une assurance mortalité des animaux.

 Les véhicules ne sont pas couverts. Pour les protéger, il est donc essentiel de souscrire une assurance auto ou une assurance tracteur.

 

La responsabilité civile souvent incluse dans l’assurance multirisque agricole

La RC professionnelle et la RC privée peuvent être couvertes par le contrat d’assurance multirisque. Les agriculteurs sont alors assurés en cas de dommages causés à un tiers par eux-mêmes mais aussi par leurs employés (stagiaires et aides bénévoles inclus), leurs enfants, leurs biens (immobiliers et mobiliers), leur bétail et leurs animaux domestiques.

Certaines garanties peuvent être assurées en option :

  • Responsabilité produits livrés (dommages causés aux consommateurs, type intoxication alimentaire),
  • Pollution accidentelle (hors pollution liée à une négligence régulière),
  • Dissémination accidentelle par le vent sur les récoltes des voisins,
  • Dommages résultants des activités annexes à l’agriculture (camping, chambres d’hôtes, tourisme rural…)… 

 La responsabilité civile d’un évènement couvert (dégât des eaux, incendie, explosion…) relève de l’assurance multirisque.

 

Protection financière et protection juridique : deux options indispensables

La protection financière permet d’assurer la pérennité d’une exploitation en compensant la perte liée à un éventuel sinistre ainsi que les frais nécessaires à la reprise d’activité. Quand à la protection  juridique, elle couvre les agriculteurs en cas de litige, qu’il soit professionnel ou privé. Ces deux options peuvent être incluent dans le contrat d’assurance multirisque agricole ou souscrites séparément.

 

Souscription d’un contrat d’assurance multirisque agricole : les points à vérifier

Avant de signer un contrat d’assurance multirisque agricole, il est nécessaire de contrôler :

  • Les risques couverts,
  • Les garanties en option,
  • Les exclusions,
  • L’adéquation entre les montants de garantie et les risques encourus (attention, certains montants sont plafonnés ou limités),
  • Le montant des franchises.

 

Pour en savoir plus : Guide pratique de l’assurance multirisque agricole

 

Commencez votre demande de devis en Assurance multirisque
  • Réponse de Mandrillon
    févr. 3, 2015

    Bons conseils précis

    Commentez cette réponse
  • Réponse de Mandrillon
    févr. 3, 2015

    Bons conseils précis.

    Commentez cette réponse
Donnez votre avis sur cette actualité