Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Transstockeurs et entrepôts automatisés

transstockeur_entrepot_automatise  

Dans un entrepôt automatisé, hommes et chariots ne pénètrent plus dans les allées de stockage. La manutention des rayonnages est assurée par des transstockeurs de plus de 20 mètres de haut entièrement automatisés. Une solution logistique qui peut doubler la productivité de l’entrepôt, mais qui ne convient pas dans toutes les situations.

 

Qu’est ce que l’automatisation d’entrepôt ?

En France, les entrepôts sont généralement de hauteur limitée, avec de larges allées. Ils sont relativement peu coûteux et offrent ainsi une grande souplesse :

  • il n’est pas nécessaire de s’équiper avec des chariots élévateurs spécifiques, n’importe quel modèle standard convient
  • les périodes de forte activité sont facilement absorbées en ayant recours à des intérimaires et à des chariots supplémentaires en location courte durée
  • les rayonnages ne montent pas très haut et peuvent donc être facilement réorganisés

Les entrepôts automatisés s’organisent autour de rayonnages plus hauts (au-delà d’une vingtaine de mètres) et nécessitent un investissement financier bien plus élevé. Le stockage et le retrait des palettes est entièrement géré par des transstockeurs, qui glissent sur des rails installés en haut et en bas le long des rayonnages.

Leur fonctionnement est automatisé, les allées sont interdites d’accès aux hommes. Beaucoup plus répandu ailleurs en Europe, dans des pays comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou la Suisse, ce système offre des gains de productivité énormes. Les flux peuvent être doublés par rapport à un entrepôt traditionnel.
De plus, avec les transstockeurs, tout risque d’accrochage disparait : là où un chariot classique peut parfois heurter le montant d’un rayonnage, un tel scenario est impossible grâce aux rails le long desquels bougent les transstockeurs.

Cette solution se justifie encore davantage dans le cas d’une surface au sol limitée et de besoins logistiques croissants.

 

 

Automatisé… et informatisé ?

Les entrepôts automatisés et leurs transstockeurs sont gérés pas des solutions informatiques dédiées qui permettent également de suivre l’état des stocks en temps réel.

 

 

Passer à l’automatisation : quels critères analyser ?

Pour étudier l’intérêt de l’automatisation d’entrepôt au cas par cas, les quatre critères suivants doivent être pris en compte :

  • Rythme :

Si l’entrepôt ne fonctionne que 8 heures par jour, avec une seule équipe, un entrepôt traditionnel est tout-à-fait adapté. Dans le cas d’un fonctionnement 24h/24, l’investissement vers un entrepôt équipé de transstockeurs sera assez vite rentabilisé.

  • Stabilité :

Votre activité logistique manque de visibilité dans les prochaines années ? Mieux vaut fonctionner avec des chariots élévateurs plutôt que d’investir dans un système qui ne conviendra plus dans deux ou trois ans.

  • Délai de mise en place :

Le système informatique d’un entrepôt entièrement automatisé peut mettre plusieurs mois avant d’atteindre son plein régime de fonctionnement : configuration des modules de gestion, intégration des données clients, éventuels bugs de départ, etc.

  • Saisonnalité :

Un entrepôt logistique est toujours dimensionné en fonction des périodes d’activité les plus intenses, son amortissement sera d’autant plus long que les saisonnalités de l’activité seront fortes : périodes extrêmement chargées suivies d’un net ralentissement de l’activité. Si les variations de ce type sont fréquentes et de grande ampleur, la souplesse d’ajustement offerte pas les entrepôts classiques et les chariots élévateurs est un plus.

 

Commencez votre demande de devis en Matériels industriels
  • Réponse de mohamed lafdil
    oct. 10, 2015

    C'est de la technologie forte, elle sert mieux à l'industrie actuelle.

    Commentez cette réponse
Donnez votre avis sur cette actualité