Contrat de nettoyage et cahier des charges

Formaliser la relation entre l’entreprise cliente et le prestataire de nettoyage est une étape incontournable pour s’assurer du bon déroulement des opérations. Le cahier des charges et le contrat de nettoyage sont les deux principaux documents à rédiger.

Le contrat de nettoyage

Le contrat de nettoyage doit faire apparaître quelques notions indispensables :

  • Une obligation de résultat : elle remplace l’obligation de moyen jusque-là en vigueur. Elle sert à attester de la qualité de la prestation et de sa conformité avec ce qui a été défini préalablement dans le cahier des charges.
  • Un engagement de la part de la société de nettoyage qui doit exécuter une série de contrôle qualité à la fin de chaque intervention pour attester de la bonne conduite des opérations, le tout retranscrit dans un rapport détaillé.
Vérifier que ces points sont mentionnés dans votre contrat de nettoyage vous permettra d'éviter bien des déconvenues !

 

contrat de nettoyage

Le cahier des charges

Rédiger un cahier des charges permet :

  • D’identifier précisément les besoins de l’entreprise
  • De définir le champ d’action du prestataire
  • De quantifier le volume horaire de travail
  • De maîtriser l’impact budgétaire de l’opération

Grâce au cahier des charges, la société de nettoyage sera en mesure de vous communiquer le tarif de sa prestation. Vous pouvez ainsi faire jouer la concurrence efficacement en demandant des devis à plusieurs sociétés de nettoyage.

Comment le rédiger ?

Le cahier des charges est l’élément central qui cadre la relation entre le prestataire et votre entreprise. Il devra notamment mentionner :

  • les espaces, les surfaces et les matériaux devant être régulièrement nettoyés : Bureaux, salles de réunions, ateliers, cafétérias, sols, vitres, plans de travail…
  • la fréquence de l’intervention : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle…

Vous pouvez vous charger de la rédaction complète du cahier des charges (détail des besoins et attentes), ou communiquer à votre prestataire un formulaire à compléter : moyens humains et matériels recommandés, fréquence d’intervention requise, temps nécessaire pour chaque opération…

 

Les entreprises de nettoyage disposent d’un système de labellisation, Qualipropre, Ecolabels et NF Environnement sont les 3 principaux labels en vigueurs

Qualipropre 

L’Organisme de Qualification d’Entreprises dans le domaine de la propreté et des services associés attribue le label aux entreprises respectant un cahier des charges axé sur le qualitatif. Process qualité, personnel formé et expérimenté, finances saine, politique juste et raisonnée font partie des critères de sélection.

Ecolabels

Unique label écologique européen, les eco-labels sont délivrés par l’AFNOR aux entreprises du secteur s’inscrivant dans une démarche respectueuses de l’environnement tant sur le process de travail que sur les produits engagés.

NF Environnement

L’équivalent français de l’eco-label européen. La norme NF Environnement privilégie les produits de nettoyage présentant un impact écologique faible, sinon moindre que d’autres produits traditionnellement utilisés.

Commencez votre demande de devis en Nettoyage de locaux