Les tarifs de l'énergie professionnelle

Découvrez les questions les plus fréquentes en Energie, fournisseur électricité, gaz

Pourquoi les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité vont disparaître ?

Quand on évoque le prix du gaz ou de l’électricité, on entend souvent parler des tarifs réglementés. Mais à quoi cela fait référence ?  

Les tarifs réglementés de vente d’énergie (également appelés TRV) sont des prix fixés par l’Etat et commercialisés par les fournisseurs historiques : EDF pour l’électricité et Engie (anciennement GDF) pour le gaz.   A noter : si le prix de l’électricité est relativement stable, celui du gaz quant à lui fluctue tous les mois.

 

Pour être calculés, ces tarifs prennent en compte deux critères :  - Les coûts d’approvisionnement : prospection, extraction des gisements, transport international... - Les coûts hors approvisionnement : transport, distribution et stockage et de gestion de la clientèle.

 

La fin des tarifs réglementés fait suite à un long processus d’ouverture à la concurrence. Une décision actée depuis le mois de mai 2019 par la loi PACTE. La fin des tarifs réglementés est prévue au 30 juin 2023 pour les particuliers et au 1er janvier 2021 pour les entreprises.  

Bon à savoir : Les professionnels non-éligibles aux tarifs réglementés doivent souscrire à un nouveau contrat d’énergie chez le fournisseur de leur choix avant le 31 décembre 2020.

Mais pourquoi ces tarifs réglementés sont-ils voués à disparaître ? En 2007, le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence et de nombreux fournisseurs ont vu le jour. Seul problème, le marché ne s’est pas pour autant libéralisé. Pour cause, les tarifs restaient encadrés par le gouvernement, au travers des fameux tarifs réglementés.

Un véritable frein à la concurrence selon les fournisseurs alternatifs, représentés par l’Association Nationale des Opérateurs Détaillants en Énergie. C’est pourquoi en 2017 (soit un an seulement après sa création), l’association avait demandé à voir disparaître les TRV. En juin 2019, la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) y a répondu favorablement.

 

A noter : La fin des tarifs réglementés ne veut pas forcément dire fin de contrat. Rien ne vous oblige à quitter le fournisseur historique auquel vous êtes rattaché, si vous êtes satisfait des prestations qu’il propose. Toutefois, afin de bénéficier des meilleurs tarifs, rien de mieux que de faire jouer la concurrence ! Alors n’attendez plus pour demander vos devis gratuits en énergie professionnelle sur le site Companeo.com.

Pour plus d'informations en Energie, fournisseur électricité, gaz retrouvez notre guide d'achat