Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

L’achat d’un véhicule utilitaire léger neuf ou d’occasion

Si vous avez opté pour l’achat d’un utilitaire neuf ou d’occasion, plusieurs possibilités s’offrent à vous : l’achat neuf comptant, le crédit d’achat, le prêt constructeur et l’achat d’occasion. Tous présentent des avantages et des inconvénients mais, dans tous les cas, c’est vous qui devrez entretenir et assurer le véhicule.

achat utilitaire neuf

  • L’achat neuf comptant

Vous achetez votre véhicule sans emprunter. Cette solution peut paraître intéressante du point de vue économique car vous ne payez ni intérêts ni frais de dossier. Cependant, cela nécessite une trésorerie importante et les fonds utilisés pour l’achat d’un véhicule utilitaire neuf pourraient être placés de façon plus rentable.

  • Le crédit d’achat

Vous sollicitez un prêt auprès de votre banque, d’un organisme spécialisé, voire même auprès de votre assureur. Vous vous acquittez de mensualités définies à l’avance.

  • Le prêt constructeur

Vous souscrivez un prêt directement auprès du constructeur de votre véhicule utilitaire. Avant de signer, comparez bien les taux d’intérêt avec ceux que vous pourriez obtenir par ailleurs,  dans votre banque, par exemple.

  • L’achat de véhicule utilitaire d’occasion

Vous faites l’acquisition d’un véhicule de seconde main auprès d’un concessionnaire ou d’un particulier. Vous bénéficiez d’un tarif intéressant mais vous ne profitez pas des mêmes garanties que lors de l’achat d’un utilitaire neuf.

Selon l’administration fiscale, un véhicule utilitaire est amorti en 4 ou 5 ans en moyenne (cet amortissement varie en fonction des pratiques d’utilisation). 

 

AVANTAGES

 

  • Vous pouvez conserver le véhicule utilitaire au-delà de sa période d’amortissement ou, l’inverse, le revendre à tout moment.
  • Le choix du véhicule est libre, vous pouvez constituer une flotte homogène.

 

FISCALITE

 

  • Le véhicule utilitaire s’ajoute à votre actif.
  • La TVA est récupérable.
  • Dans le cas d’un achat comptant, vous ne payez aucun coût financier.

INCONVENIENTS

 

  • Si vous êtes propriétaire du véhicule, vous devez gérer son entretien, sa revente, son contrat d’assurance… Ce qui représente du temps et de l’argent !

 

FISCALITE

 

  • L’achat comptant d’un utilitaire neuf entraîne une immobilisation de la trésorerie. Par ailleurs, cela ne représente pas un bon placement (par rapport à l’immobilier, par exemple) puisqu’un véhicule perd de la valeur au fil du temps.
  • Lors  de la revente, vous devez vous acquitter d’un impôt sur les plus-values.

 

La gamme de VUL disponibles sur le marché actuellement est très large. Vous trouverez de nombreux modèles en fonction de vos critères, chez les constructeurs français et étrangers : Peugeot, Renault, Citroën, Iveco, Mercedes, etc.

Les prix d’un véhicule utilitaire varient selon le niveau d’aménagement (charge utile, ergonomie…), les options choisies, la puissance du moteur, le style et… la marque ! Comptez entre 8 000 € et 30 000 €, sachant qu’il est toujours possible de négocier et de bénéficier d’offres spécifiques.

Entretien et maintenance : les contrats constructeurs

Si vous achetez un véhicule utilitaire léger, vous devrez prendre en charge son entretien. Pour plus de tranquillité, il peut être intéressant de souscrire un contrat auprès du constructeur, ce qui vous permet :

  • de maîtriser le budget d’entretien du véhicule utilitaire (si vous souscrivez une offre « globale »),
  • de choisir la durée du contrat d’entretien,
  • de mensualiser l’entretien,
  • de bénéficier de l’expertise d’un concessionnaire sur un modèle de véhicule utilitaire qu’il connaît bien.

Une assurance entièrement à votre charge !

Le véhicule utilitaire neuf ou d’occasion que vous achetez doit être assuré par vos soins. Vous choisissez le contrat d’assurance avec les garanties qui vous conviennent auprès de votre assureur. Attention, si votre utilitaire transporte des marchandises, pensez à les assurer également !

Si votre entreprise compte plusieurs véhicules, un contrat de flotte peut être plus intéressant.

Occasion : un marché à surveiller…

C’est dans les premières années qu’un véhicule utilitaire perd le plus de valeur, l’occasion est donc un marché très intéressant. Si votre budget est limité et que vous souhaitez devenir propriétaire, surveillez les opportunités : lisez les petites annonces, rendez visite aux revendeurs… Vous dénicherez peut-être la perle rare !

Commencez votre demande de devis en Véhicules Utilitaires Légers
Donnez votre avis sur ce guide