Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Vol en magasin, la première cause de démarque inconnue

La démarque inconnue correspond à la différence entre le stock existant et le stock théorique comptable. Parmi les principales causes de démarche inconnue, on peut citer les erreurs des fournisseurs, le mauvais étiquetage, les erreurs de préparation de commande… Mais c’est le vol en magasin de la part des clients ou des employés qui représente la cause de démarque inconnue la plus importante.

vol en magasin

Le vol en magasin est responsable de plus de la moitié de la démarque inconnue

Selon une étude du groupe Checkpoint Systems¹, la démarque inconnue représente près d’1,3% du chiffre d’affaires des distributeurs mondiaux. Notons que ce pourcentage tend à diminuer depuis la généralisation des systèmes de sécurité visant à lutter contre le vol en magasin. En effet, face à ce problème qui coûte très cher aux commerçants (4,4 milliards d’euros en France !), les investissements liés à la prévention des pertes augmentent. Il peut par exemple s’agir de systèmes de protection à la source comme la technologie RFID, par exemple. Toutefois, les moyens de prévention les plus utilisés restent :

  • Etiquettes, macarons et dispositifs antivol EAS (Electronic Article Surveillance) (49% en Europe)
  • Boitiers sécurisés et cerclages électroniques (19%)
  • Rayonnages et vitrages verrouillés (11%)
  • Alarmes en ligne et alarmes en boucles (5%)
  • Dispositif de détection des masses métalliques (5%)
  • Emballages vides ou systèmes de tickets (4%)
  • Câbles et chaînes non alarmés (2%)

Les clients sont les principaux coupables du vol en magasin… mais ils ne sont pas seuls

Si le vol en magasin à l’étalage est à l’origine d’un peu moins de 39% de la démarque inconnue, le vol des employés représente plus de 21% de cette même démarque (on parle alors de coulage).

Le profil type du voleur a été établi : il s’agit le plus souvent d’un homme entre 18 et 30 ans qui vole des produits de petite taille principalement pendant les fêtes de fin d’année.

Les articles volés le sont le plus souvent dans un objectif de revente. Sont donc privilégiés les produits aisément dissimulables et dont il est possible de tirer un bon prix : accessoires de mode, petit outillage électrique, vins et spiritueux, produits cosmétiques, accessoires pour portables… Les produits alimentaires ayant une faible valeur faciale sont assez peu volés, le vol en magasin n’aurait donc pas vraiment de rapport avec la baisse du pouvoir d’achat.

Parmi les points de vente les plus touchés, on peut citer les grands magasins, les bijouteries et les horlogeries, les clubs-entrepôts (magasins uniquement accessibles aux membres détenteurs d’une carte, comme les magasins Metro par exemple), les animaleries ou encore les distributeurs textiles.

La période des fêtes de Noël est la plus propice au vol en magasin. D’abord parce qu’il s’agit de l’époque des cadeaux à offrir… Mais aussi parce que c’est le moment au cours duquel les points de vente recrutent le plus de salariés temporaires, davantage susceptibles de procéder au coulage de produits.

¹Etude réalisée en 2013/2014 par Checkpoint Systems et le cabinet d’analyse The Smart Cube auprès de 222 distributeurs de 24 pays d’un CA global de 560 milliards d’euros (40 millions d’euros pour la France).

Commencez votre demande de devis en Portiques de sécurité
Donnez votre avis sur ce guide