Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Comment choisir son fournisseur de mobilier urbain ?

Les collectivités locales font régulièrement appel à des fournisseurs de mobilier urbain pour équiper leur territoire au bénéfice des habitants, avec des produits et services contribuant à faciliter les déplacements et à améliorer la qualité de vie. Comment départager les prestataires ?

 fournisseur mobilier urbain

Choisir le fournisseur de mobilier urbain : sur quels critères ?

  • Pour des raisons esthétiques, il est préférable de choisir des équipements et matériels aux formes, couleurs et styles identiques. Le nombre de produits proposés par le fournisseur est donc un critère de choix déterminant. Plus celui-ci sera en mesure de vous offrir une gamme de mobiliers urbains cohérents et complémentaires, plus les usagers seront satisfaits. Les modèles trop formatés ou aux teintes trop criardes sont toutefois à éviter.
  • La possibilité de personnaliser le mobilier urbain est également importante pour les villes et les groupements de communes qui désirent faire apposer un logo ou qui souhaitent disposer de produits uniques ayant une identité visuelle bien spécifique.
  • Avec le déferlement des nouvelles technologies et l'amplification de la lutte contre le réchauffement climatique, le métier des fournisseurs de mobilier urbain va être amené à évoluer dans les années à venir. Les équipements publics doivent désormais être connectés aux réseaux tout en consommant moins d'énergie. Dès lors, la capacité d'innovation d'un prestataire est un atout indéniable que l'on détermine au travers d'appels à projets.
  • La mise en conformité avec les normes d'accessibilité est un défi auquel sont confrontées toutes les collectivités locales : le mobilier urbain est tenu d'accompagner et de faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite. Il faut que le fournisseur soit attentif aux évolutions réglementaires régionales, nationales et paneuropéennes en la matière.

Enfin, le développement des modes alternatifs de déplacement poussent les agglomérations à installer des stations de vélos et de voitures électriques en libre-service, et à adapter le mobilier urbain en conséquence. Certains acteurs du marché ont commencé à intégrer ce nouvel enjeu.

 

La nécessaire maîtrise du coût global du mobilier urbain

Le choix du fournisseur de mobilier urbain est évidemment conditionné par le coût global des produits incluant le coût d'achat et le coût de maintenance au fil du temps. C'est pourquoi les collectivités tendent à se tourner vers des matériaux composites ou en plastiques recyclés qui sont plus faciles à nettoyer et à remplacer, et substituent par exemple les anciens potelets rigides en métal par des potelets à mémoire de forme en élastomère.

Toujours pour réduire les coûts, les communes s'intéressent de plus en plus aux îlots combinés qui permettent de fusionner les bancs publics avec les corbeilles, les cendriers et éventuellement les lampadaires. Très pratiques et faciles à monter ou à déplacer, ils évitent l'émiettement de l'espace public causé par la multiplication des mobiliers urbains.

Pour des raisons à la fois écologiques et économiques, les acteurs publics ont par ailleurs intérêt à s'orienter vers des produits ayant une consommation énergétique sobre ou ayant recours aux énergies renouvelables pour s'alimenter comme les éclairages publiques avec panneaux solaires.

Commencez votre demande de devis en Mobilier urbain
Donnez votre avis sur ce guide