Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Le recyclage de l’huile de friture : quand arrive l’heure de la vidange

Malgré la diffusion toujours plus importante des carburants comme le bioéthanol, il est toujours déconseillé (et même interdit en France) d’utiliser l’huile de friture usagée dans son moteur… qui n’apprécierait pas ! La collecte et le recyclage des huiles alimentaires usagées sont aujourd’hui rigoureusement encadrées par la réglementation  et obligatoires.

Comment recycler l’huile de friture et comment procéder à la valorisation des huiles usagées ? De nombreux prestataires spécialisés offrent des solutions simples, et très peu coûteuses, voire gratuites.

Recyclage des huiles de friture

Le recyclage de l’huile de friture : pour qui, pourquoi ?

Le recyclage de l’huile de friture n’est pas seulement une obligation légale : c’est aussi un réflexe utile non seulement pour le respect de l’environnement, mais aussi pour des raisons d’hygiène.

 

Une obligation légale

En tant que bio déchets non dangereux au sens du code de l’environnement, toutes les huiles alimentaires usagées d’origine végétale doivent être collectées et recyclées par des entreprises agréées. Il est strictement interdit de les verser avec les eaux usées, ou de les mélanger avec d’autres déchets. C’est le sens du code de l’environnement (livre V, titre IV) et du code de la santé publique (livre III, titre III) depuis 2012.

 

Aujourd’hui, les restaurateurs, entreprises de l’industrie agro-alimentaires, déchetteries et collectivités sont obligées de soumettre à un spécialiste du recyclage de l’huile de friture leurs déchets, à partir de certains volumes annuels selon un calendrier précis.

- A partir de 300 litres d’huile utilisés par an depuis 2014,

- A partir de 150 litres par an depuis 2015,

- A partir de 60 litres par an depuis 2016.

 

Le professionnel concerné doit pouvoir justifier à toute demande des autorités que le recyclage d’huile a été effectué par un spécialiste dont il aura vérifié l’agrément.

Les sanctions sont ici très sérieuses avec des peines maximales de 2 ans de prison, de 75 000 euros d’amende, voire une obligation de remise en état aux frais du contrevenant quand l’élimination des huiles a été faite de façon illicite.

 

Une responsabilité écologique et hygiénique

Le recyclage d’huiles usagées n’est pas seulement une obligation, c’est aussi un comportement vertueux tant sur le plan écologique que sur celui de l’hygiène. En effet, les huiles de cuisson s’oxydent à chaque utilisation, et il est admis qu’au-delà d’un maximum de dix cuissons, la qualité des préparations est irrémédiablement détériorée.

Par ailleurs, les huiles usagées polluent les eaux et nappes phréatiques, bouchent les canalisations d’eaux usées et perturbent le fonctionnement des centrales de traitement. On estime ainsi qu’un seul litre d’huile peut souiller un million de litres d’eau ainsi rendu impropre à la consommation humaine et animale.

Le recyclage de l’huile de friture met en avant la responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise, et permet de réduire la consommation d’hydrocarbures et les émissions de gaz à effets de serre.

Les effets conjugués d’une plus grande responsabilité des entreprises et de l’obligation légale de recyclage de l’huile de friture permettent aujourd’hui à la grande majorité des 100 000 à 150 000 litres d’huile usagée produits par an d’être aujourd’hui collectée et recyclée.

 

Une procédure recyclage de l’huile alimentaire usagée précise, des partenaires spécialisés

La collecte des huiles usagées, le recyclage de l’huile et la valorisation des huiles usagées suivent aujourd’hui une procédure strictement encadrée. Plusieurs entreprises agréées permettent aux restaurateurs de satisfaire à leurs obligations légales.

 

Le recyclage de l’huile de friture par le menu

Les prestataires spécialisés dans le recyclage se déplacent chez les professionnels concernés par l’obligation légale pour rendre l’opération nettement plus simple et plus pratique.

 

Ainsi, généralement :

- le professionnel concerné, restaurateur ou industriel, verse ses huiles usagées dans un bac, bidon ou fût, qui peut être fourni par le prestataire

- le prestataire et sa flotte de camions rend visite au professionnel pour collecter les bacs, bidon ou fûts,

- un document faisant office de preuve officielle ou bon d’enlèvement listant les quantités et types d’huiles transmises est remis au professionnel

- ainsi qu’un nouveau jeu de bidons vides,

- le prestataire achemine les huiles collectées vers un centre de valorisation des huiles usagées où elles sont filtrées, décantées et transformées.

 

La seconde vie des huiles usagées

La valorisation des huiles usagées permet un recyclage de l’huile de friture sous diverses formes, certaines connues, d’autres moins.

- Les huiles sont ainsi majoritairement transformées en biocarburants, notamment biodiesels.

- Il est à noter que depuis 2001, les huiles usagées ne peuvent plus être utilisées pour être transformées en produits destinées à l’alimentation humaine ou animale.

- En revanche, l’utilisation par l’industrie cosmétique, sous forme de savons ou détergents suite à des opérations de biochimie constitue un débouché non négligeable de la valorisation.

- Par ailleurs, une proportion de ces huiles est utilisée pour la production d’électricité verte, dans des centrales électriques adaptées.

 

Les prestataires en recyclage d’huiles de friture et les modalités de la collecte

Plusieurs prestataires agréés, spécialisés dans la collecte des huiles usagées couvrent aujourd’hui le territoire français. Leurs services sont gratuits… mais pas toujours, selon quelques critères simples.

 

SUEZ Organique

SUEZ Organique est un des leaders de la valorisation des déchets organiques en France dont celle des huiles de friture. SUEZ Organique travaille avec les collectivités et des entreprises pour assurer le recyclage de leurs déchets organiques tout en favorisant la protection de l’environnement.  SUEZ Organique dispose de 320 collaborateurs et répond aux attentes de ses 5 000 clients au quotidien.

 

Efor-recyclage

Efor-recyclage a mis en place un réseau de partenaires capable de collecter et valoriser les huiles usagées sur la quasi-totalité du territoire national. Il s’adresse à tous les restaurateurs, aux déchetteries, restaurants d’entreprise et collectivités comme les établissements scolaires hôpitaux et administrations. Le service est gratuit à partir de 200 litres collectés par visite.

 

MJR négoce - HFR

Fondée il y a près de 30 ans, MJR négoce est labellisée ISCC depuis 2013, un label reconnu internationalement attestant des process de développement durables utilisés par la société pour recycler l’huile de friture. L’entreprise collecte, transporte, traite et valorise les déchets issus des huiles alimentaires sur tout le territoire, selon des modalités variables suivant l’adresse du client. Ses services sont sur devis à partir d’une quantité minimum de 5 000 litres sur la plus grande partie du territoire, à partir de 30 litres sur un gros quart nord-ouest.

 

Oleovia

Présent sur le marché spécifique du recyclage de l’huile de friture depuis plus de 15 ans, Oleovia couvre l’ensemble des départements français via 17 agents et 13 centres de collecte. La société met à disposition des professionnels des fûts de 30 à 120 litres ou des containers de 1 000 litres, et ses services sont normalement gratuits.

 

 

Commencez votre demande de devis en Déchets
Donnez votre avis sur ce guide