Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Est-il temps de remettre en cause l’open-space ?

Depuis plus de deux décennies, l’open-space fait figure de modèle indétrônable en matière d’aménagement des bureaux. A y regarder de plus près, le concept possède pourtant des défauts. Au point de faire machine arrière ?

 open space amenagement

20 ans d’open-space

L’open-space est aujourd’hui incontestablement la norme en matière d’aménagement des espaces de bureaux dans les entreprises. Il s’agit pourtant d’un concept assez récent, né en Allemagne dans les années 90.

Il doit son succès à une conjonction de plusieurs éléments : tout en favorisant l’échange d’idées et la communication entre collaborateurs, il simplifie l’aménagement des espaces et permet d’économiser de l’argent : moins de murs, de cloisons et  de portes à installer, etc.

Mais cette déferlante de l’open-space dans les entreprises du monde en entier nous a fait oublier que cette solution possède aussi ses défauts. Exposés sans cesse au regard des uns et des autres, entendant tout ce qui se passe dans la pièce, les salariés en open-space perdent plus facilement leur concentration, subissent davantage de stress et passent du tems à ruminer sur ce qu’ils viennent de voir ou d’entendre.

 

Buller au travail

Le retour à un isolement total de chaque employé dans un espace clos n’est pas forcément préférable pour autant, tant au niveau économie (aménagement des locaux plus couteux) qu’organisationnel (communication moins immédiate, esprit d’équipe amoindri, etc.).

Réunir les membres d’un même service dans une salle de taille raisonnable reste sans doute une solution préférable dans la plupart des cas.

Pour rendre l’open-space plus polyvalent, la mode est actuellement aux « work-box ». Ces espaces clos et parfaitement insonorisés sont installés au cœur de l’open space afin de permettre à un travailleur de s’isoler au calme et de se couper du reste de son environnement.

Les work-box peuvent également permettre à des collaborateurs itinérants de s’installer lors de leurs visites.

Une « bulle » de ce type pour une salle de 15 personnes, deux pour 30 personnes… En respectant cet ordre de grandeur, vous améliorerez sans doute le ressenti quotidien de vos équipes en open-space.

 

 

Commencez votre demande de devis en Travaux et aménagement
Donnez votre avis sur cette actualité