Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Les consignes de sécurité pour le matériel de manutention

Au-delà de l'indispensable formation à l'utilisation du matériel de manutention, tout opérateur se doit de respecter certaines règles de sécurité dans le cadre de son activité. De plus, l'ensemble des chariots élévateurs doivent faire l'objet d'une vérification générale périodique semestrielle par un personnel qualifié afin de déceler toute défectuosité susceptible d'occasionner un accident.

Matériel de manutention

Les consignes pour utiliser le matériel de manutention

  • Les consignes individuelles

Le port de chaussures de sécurité est requis pour la conduite d'un chariot, ainsi que le port de gants de sécurité pour la manutention manuelle. Le port d'un casque et de lunettes de protection dépend en revanche de la nature du matériel.

  • L'état des colis

Le conducteur doit toujours s'assurer que la palette ou le colis est en état d'être déplacé avant de démarrer le véhicule, et que les charges sont suffisamment stables et équilibrées pour éviter tout glissement ou basculement lors du transport.

  • La capacité du chariot

Les chariots sont systématiquement munis d'une plaque indiquant les charges qu'il sont autorisés à transporter, la capacité pouvant évoluer en fonction de la hauteur de levée, de l'inclinaison du mât et de la distance entre le centre de gravité de la charge et la face avant des bras des fourches. Le conducteur doit être formé à la lecture de ces plaques, et ne jamais dépasser la capacité indiquée. Il est interdit de transporter ou d'élever des personnes sur un engin de manutention qui n'est pas prévu à cet effet.

  • La conduite du chariot

L'opérateur est tenu d'adopter une conduite prudente et de conserver une bonne visibilité sur le parcours. Et ce, tout en surveillant continuellement la charge, en particulier dans les virages et les allées étroites. Les descentes doivent être abordées à faible vitesse, de même que les surfaces humides ou glissantes. Durant la circulation, la charge doit être en position basse, jamais en position haute.

  • Les dispositifs de sécurité intégrés

Le matériel de manutention peut contenir plusieurs éléments de sécurité que les opérateurs doivent apprendre à utiliser en cas de besoin comme le dispositif d'arrêt d'urgence, l'avertisseur sonore ou le système de retenue du conducteur.

  • La fin de poste

Une fois la journée de travail terminée, le conducteur doit reposer les bras des fourches à terre ou à plus de 2 mètres du sol avant de serrer le frein d'immobilisation.

 

Les consignes relatives à l'alimentation des chariots

  • Le chariot diesel

Il convient d'arrêter le moteur pendant le remplissage des cuves de diesel, et bien évidemment de ne pas fumer ou approcher de flamme près du chariot.

  • Le chariot gaz

Ce modèle ne peut rester stationné longtemps en plein soleil ni à proximité d'une source de chaleur vu que la température des parois du réservoir doit rester inférieure à 50°C. Le remplacement des bouteilles de gaz est réalisé à l'air libre.

  • Le chariot électrique

Pendant la charge, la batterie peut émettre de l'hydrogène, il faut donc effectuer l'opération dans un local bien aéré. Le conducteur doit attendre une charge complète à 100 % avant d'utiliser à nouveau le véhicule.

 

Commencez votre demande de devis en Matériels industriels
Donnez votre avis sur ce guide