Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Affacturage inversé : fonctionnement et avantages

L’affacturage inversé est une solution de paiement qui permet de régler les fournisseurs sans délai, en passant par une société d’affacturage. L'affacturage inversé peut être intéressant pour les PME, notamment celles qui souhaitent recevoir rapidement le solde de leurs factures.

Affacturage inversé

L’affacturage inversé : comment ça marche ?

L’affacturage inversé, ou reverse factoring en anglais, consiste pour une entreprise à confier le paiement de ses factures fournisseurs à une société d’affacturage. On parle d’affacturage inversé car le principe est l’inverse de l’affacturage classique qui veut que les fournisseurs soient payés le plus rapidement possible par un établissement spécialisé qu’ils ont démarché eux-mêmes.

Dans le cadre de l'affacturage inversé, le client est le commanditaire. Lorsque le fournisseur lui adresse une facture, celle-ci est directement transmise à la société d’affacturage qui se chargera de verser la somme due, en général dans un délai de 48 heures. C’est le fournisseur qui se chargera de payer la société d’affacturage. Comme dans l’affacturage classique, trois parties prennent part au contrat : le donneur d’ordre (client), le fournisseur et la société d’affacturage. 

L’affacturage inversé a été initié par les constructeurs automobiles et notamment FIAT qui l'a beaucoup utilisé dans les années 80 pour réaliser une meilleur marge auprès des fournisseurs. Plus tard, l’affacturage inversé a investi le secteur la grande distribution.

Les avantages de l’affacturage inversé

  • Rapidité des paiements chez les fournisseurs : les fournisseurs sont payés sans retard et dans un délai de 48 heures.
  • Bonne image pour l’entreprise : avec des délais de paiement courts, l’entreprise gagne la confiance de ses fournisseurs.
  • Trésorerie de l’entreprise préservée : l’objectif principal de ce mode de paiement est que l’entreprise puisse bénéficier de bonnes conditions de règlement.
  • Amélioration des relations commerciales : le rapport entre entreprises et fournisseurs évolue sur de bonnes bases, se stabilise et assure la pérennité de la relation.
  • Externalisation d'une partie de la gestion du poste client : la société d’affacturage prend en charge le recouvrement et les relances auprès des clients, ce qui permet à l’entrepris e de rester centrée sur son activité principale.
  • Solution dématérialisée : tout se fait sur une plateforme sécurisée par un mot de passe propre pour chaque utilisateur.

Le recours à l’affacturage inversé permet également de minimiser certains risques : par exemple, la mauvaise estimation des coûts, le non respect des délais de paiement, les factures frauduleuses...

L'affacturage inversé, une solution pour les PME ?

Nombre de PME souffrent des factures impayées.  L’affacturage inversé peut être une solution leur permettant et d’anticiper ce problème et de gérer plus efficacement leur activité. La loi de modernisation de l’économie (LME) qui impose aux entreprises de régler leurs factures à 60 jours depuis janvier 2009 a d'ailleurs accru le recours à l’affacturage inversé. En 2010, par exemple, ce marché affichait 40 % de croissance. 

Toutefois, le niveau très élevé de garanties imposé par les sociétés d’affacturage reste encore un frein très important pour les PME.


 Voir aussi :

 

Commencez votre demande de devis en Affacturage
Donnez votre avis sur ce guide