Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

La reconnaissance biométrique de l’iPhone 5s pour encadrer le BYOD ?

Le Touch Id est l’unique véritable innovation technologique du nouvel iPhone 5s. Il s’agit d’un lecteur d’empreinte digitale placé dans le bouton « Home ». Il se configure en 30 secondes lors de la mise en service de l’appareil. Par la suite, un simple passage du pouce devant, sans appuyer, permet au propriétaire de déverrouiller le smartphone, sans mot de passe, code, ou autre manipulation.

biométrie iPhone

La biométrie pour allumer son téléphone : un peu exagéré ?

Les détracteurs de Touch Id n’ont pas mis longtemps à se manifester. Que deviennent-les données biométriques ? Comment être sûr qu’elles sont uniquement stockées dans la nouvelle puce A7 du téléphone, comme l’affirme Apple, et ne sont pas transférées ailleurs ?

Pour Johannes Caspar, commissaire à la Cnil allemande et défenseur chevronné de la protection des données personnelles, il est stupéfiant de voir une technologie de cryptage aussi lourde que la biométrie utilisée simplement pour pouvoir déverrouiller son téléphone.

Cité dans Der Spiegel, il explique que les caractéristiques biométriques de chacun (les empreintes digitales par exemple) restent constantes jusqu’à la mort. Elles ne sont ni effaçables, ni modifiables. Ces données sont donc particulièrement sensibles et ne devraient pas être utilisées quotidiennement avec un outil comme Touch Id.

 

Les services IT des entreprises très intéressés

Mais si la véritable cible de cette innovation était plutôt à chercher dans le monde de l’entreprise ?

S’il est bien connu que de nombreux travailleurs ramènent leur ordinateur pro chez eux pour travailler, le phénomène inverse est également de plus en plus fréquent. Cela s’appelle le BYOD (« Bring your own device »).

Les collaborateurs amènent leur équipement privé pour travailler au bureau (smartphone, ordinateur portable), ce que les responsables IT observent parfois d’un œil inquiet pour des raisons de sécurité informatique. Ce terminal personnel qui se connecte au réseau de l’entreprise, quelle est sa fiabilité ? A quel point est-il sécurisé ?

Dans ce contexte, le nouvel iPhone 5s a clairement un coup à jouer, surtout à l’heure où Blackberry s’enlise et où Android ne parvient pas à s’attirer les faveurs des responsables informatiques. Ces derniers apprécient en revanche bien davantage la possibilité de doubler Touch Id avec un mot de passe traditionnel.

Pour peu que le nouveau smartphone d’Apple parvienne à résister aux inévitables attaques de tous les hackers de la planète dans les semaines à venir, on sera alors en droit de se demander si les entreprises n’autoriseront pas bientôt uniquement les iPhone 5s dans leurs locaux.

 

Commencez votre demande de devis en Opérateur Télécoms
Donnez votre avis sur cette actualité