Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Gratuité du roaming mobile : la France en avance sur la Belgique

En septembre 2013, la Commission européenne a voté la fin des frais d’itinérance. Initialement prévue pour juillet 2014, cette mesure pourrait ne prendre effet qu’en septembre ou octobre de la même année. En France, la guerre du roaming a déjà été déclarée : Orange a rejoint Free et Bouygues sur le terrain de l’itinérance sans surcoût.

Roaming mobile gratuit

Les frais d’itinérance, une problématique chère aux commissionnaires européens

C’est en septembre 2013 que les députés des 27 pays de l’Union Européenne ont décidé que les surcoûts liés au roaming en Europe devaient disparaitre au 1er juillet 2014.

Concrètement, cela signifie que, lors d’un voyage dans l’UE, les services voix, SMS/MMS et data ne seront plus surfacturés : les conditions tarifaires seront les mêmes que dans le pays d’origine. Les utilisateurs pourront ainsi conserver leur carte SIM et leur numéro de téléphone en Europe sans craindre la réception d’une facture trop salée.

Si les utilisateurs peuvent se réjouir, pour les opérateurs télécoms, c’est la fin des revenus issus des communications passées depuis l’étranger. La ministre de l’économie numérique Fleur Pellerin a d’ailleurs parlé de « coup dur porté aux marges des opérateurs ».... Ce à quoi Bruxelles a répliqué que la mesure contribuerait au développement de l’économie numérique et permettrait aux opérateurs de multiplier les clients à l’étranger.

La disparition du surcoût lié au roaming : un trimestre de retard ?

Contretemps ou manoeuvre du lobby des opérateurs télécoms ?

D'après le site Telecoms.com, l’application des nouveaux tarifs d’itinérance, prévue pour le 1er juillet, pourrait être repoussée jusqu’à septembre ou octobre. Par ailleurs, les conditions d’de la mesure pourraient être modifiées puisque le texte doit encore passer devant le Parlement Européen avant d’être une nouvelle fois acté par les eurodéputés puis entériné par les Etats membres.

Reste à voir si le Parlement tiendra compte des protestations de certains opérateurs européens qui estiment que la fin des frais d’itinérance pourrait mettre leur activité en péril...

La France, bon élève de l’Europe

Dans l'hexagone, ce sont Free et Bouygues Télécom qui ont les premiers entamé la bataille de l’itinérance. Ainsi, Bouygues propose le roaming mobile gratuit dans l’Europe entière tandis que Free a supprimé les frais d’itinérance vers l’Italie, le Portugal et les DOM.

Orange n’a pas tardé a répliqué en incluent l’itinérance en Europe et dans les TOM sur deux de ses forfaits « haut de gamme » 4 G. SFR ne compte pas être en reste et a promis de répondre rapidement à ses initiatives, au détriment sans doute de ses marges bénéficiaires.

 

Commencez votre demande de devis en Opérateur Télécoms
Donnez votre avis sur cette actualité