Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Objet publicitaire mythique : le calendrier Pirelli

Calendrier publicitaire Pirelli

Ils sont nombreux à l’attendre impatiemment… Mais cette année, pas d’Adriana, de Gisèle, de Kate ou de Natalia dans le calendrier Pirelli. En effet, pour ses 50 ans, la marque de pneus a choisi des clichés d’Helmut Newton, pris en 1986 et jamais publiés auparavant...

Le premier calendrier publicitaire Pirelli a été publié en 1964. Distribué aux clients importants et à des célébrités triées sur le volet, il est passé en quelques années du stade de simple cadeau promotionnel à celui de véritable objet de culte…

Le plus célèbre des calendriers publicitaires…

Tiré à 20 000 exemplaires en moyenne, le catalogue a accueilli les clichés des plus grands photographes, Peter Lindbergh, Annie Leibovitz, Richard Avedon, Karl Lagerfeld ou Mario Testino. Collectionné dans le monde entier, il met en scène les plus belles femmes du monde dans des positions souvent osées…

Cette année, ce sont des photos inédites d’Helmut Newton, commandées dans les années 80 et jamais publiées, qui sont à l’honneur. Au printemps 1965, le célèbre photographe profite du Grand Prix de Monte-Carlo pour mettre en scène des mannequins dans les écuries de F1. Malheureusement, il se voit obligé d’abandonner le shooting lorsque sa femme tombe malade et ce sont les clichés de Bert Stern qui seront publiés tandis que ceux de Newton seront laissés de côté… Jusqu’à cette année !

Une image de marque glamour… et sulfureuse

Comment expliquer un tel succès ? Qualité des photos, beauté des modèles… Le calendrier publicitaire Pirelli est un bel objet, très coûteux à faire produire. Pourtant, même avec un nombre limité d’exemplaires distribués, le rayonnement est tel que la marque se retrouve associée dans le monde entier à une image d’élégance, de charme et de luxe.

Bien entendu, les entreprises susceptibles de se permettre ce genre d’opération de communication sont extrêmement rares… Retenons quand même que l’investissement dans un support de qualité peut se révéler payant et qu’il est parfois aussi efficace de distribuer des objets promotionnels

de bonne facture à un petit nombre de clients que  de produire des objets moins onéreux en plus grande quantité.

Commencez votre demande de devis en Objets publicitaires
Donnez votre avis sur cette actualité