Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Vers une hausse modérée des tarifs des mutuelles en 2014


Etienne Caniard

Le Président de la Mutualité française, Étienne Caniard, anticipe une augmentation des tarifs des mutuelles de l'ordre de 2,5 % à 3 %, une hausse modérée par rapport aux années passées.

 

2,4 milliards d'euros d'économies prévues sur les dépenses de santé

Le Jeudi 26 Septembre 2013, la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé Marisol Touraine a présenté le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour l'année 2014. L'objectif affiché est clairement de maîtriser les dépenses de l'assurance-maladie, afin de réduire le déficit du régime général. Cet engagement s'inscrit dans le cadre de la stratégie de retour à l'équilibre des comptes publics fixée par le Gouvernement. Ce sont près de 2,4 milliards d'euros qui devront ainsi être économisés l'année prochaine grâce à l'optimisation du parcours de soins des patients.

 

Ces gains d'efficience du système de santé se traduiront notamment par :

  • Le développement des médicaments génériques, et la baisse des prix des médicaments brevetés imposée aux laboratoires pharmaceutiques.
  • Une limitation sensible des prescriptions et une baisse des tarifs pratiqués par certains professionnels de santé (biologistes, radiologues).
  • Une optimisation de la politique d'achats dans les centres hospitaliers.

 Toutefois, les dépenses de santé devraient progresser de 2,4 % malgré ces efforts, du fait d'un nombre sans cesse croissant de personnes atteintes de pathologies lourdes et/ou de longue durée.

 

Les tarifs des mutuelles augmenteront, mais moins qu'auparavant

Contrairement aux années précédentes, il n'y a pas de nouvelles taxes prévues dans ce projet de loi, ni de nouveaux déremboursements. Et par conséquent, pas de nouveaux transferts vers les mutuelles santé. Dans ces conditions, les tarifs des complémentaires santé seront globalement alignés sur l'évolution des dépenses de santé. Ainsi d'après Etienne Caniard, le Président de la Mutualité française, le prix moyen des contrats devrait augmenter de 2,5 à 3 %. Une hausse très modérée en comparaison de la période passée, où l'on enregistrait une progression de 7 % à 8 % par an !

 

Toujours selon Étienne Caniard, cette augmentation des prix ne concernera pas l'ensemble des mutuelles. Certaines d'entre elles devraient pouvoir absorber la hausse des dépenses de santé en 2014 sans la répercuter sur les entreprises et les ménages, puisqu'elles avaient déjà fortement augmenté leurs tarifs auparavant. A l'inverse, les mutuelles qui avaient fait d'importants efforts précédemment pour contenir leur tarifs seront obligées cette fois de les augmenter...

 

Des complémentaires santé toujours plus sollicitées

Les complémentaires santé couvrent une part de plus en plus importante dans les dépenses de soins. En l'an 2000, elles prenaient en charge 12,4 % des dépenses, ce taux est passé à 13,7 % en 2012 alors que le reste à charge des ménages est resté identique à 9,6 %. La part des dépenses de santé financée par les organismes complémentaires a par ailleurs dépassé la barre des 25 milliards d'euros l'année dernière, selon un récent rapport gouvernemental(1). Une tendance qui devrait se confirmer avec la généralisation programmée d'ici 2016 des mutuelles santé pour l'ensemble des salariés du secteur privé, suite à la signature de l'Accord National Interprofessionnel (ANI).

 

(1) Rapport source : ministère des affaires sociales et de la santé

Commencez votre demande de devis en Mutuelle Obligatoire
Donnez votre avis sur cette actualité