Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Starbucks se lance sur le segment pro !

Le géant américain du café relance sa stratégie de développement en ciblant les entreprises européennes grâce à un partenariat technique avec Selecta.

Nouvelles machines, nouveau partenariat, nouvelles ambiances pour un nouveau marché ?

cafetière Starbucks Interactive Cup™ 

Du co-branding avec Selecta pour investir l’Europe

 

L’appétit de l’ogre US en matière de développement commercial n’étant jamais tout à fait rassasié, un accord a été passé avec la multinationale Selecta afin de développer des ‘Café Corners’ dans les entreprises européennes.

Car l’Europe représente un sacré gros gâteau en termes de consommation de café dans les bureaux : pas moins de 29 milliards de tasses du doux breuvage sont ainsi consommées annuellement.

 

Starbucks s’associe au spécialiste des distributeurs de boissons chaudes pour y vendre ses nombreuses recettes d’expresso, latte, machiato et autre capuccino sur une zone de chalandise où elle entend bien développer ses parts de marché.

 

Grâce au co-branding passé avec Selecta, société présente dans plus de 20 pays, Starbucks lance ainsi une vaste opération de (re)conquête du marché professionnel européen.

Un soin particulier est porté sur l’ambiance de consommation puisque la société indique qu’un travail de décoration sera spécialement mené pour aménager un coin ‘cosy’ dans les offices. Starbucks entend également jouer sur la qualité puisqu’aucune marque de café n’a encore à ce jour proposer ses produits en entreprise via des distributeurs automatiques.

 

Un test grandeur nature a été initié en Suisse l’été dernier afin de relancer Starbucks sur le marché UE. Car sur cette zone, son résultat d’exploitation a chuté de près de 75 % en quelques années.  Le résultat semble plutôt concluant puisque près de 20 machines ont été installées et la barre du seuil de rentabilité des 100 cafés vendus par jour a été atteinte.

La prochaine étape pour le groupe ? La France, la Finlande, l’Autriche, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark et l’Angleterre.

 

La machine expresso selon Starbucks

 

Si Nespresso a raflé une grande partie de la mise des cafés en dosettes avec ses machines expresso, Starbucks s’est lancé sur ce créneau fin 2012. La Verismo entend bien trouver sa place sur les coins de bureaux en entreprise, et là encore c’est un partenariat technique qui a permis à la marque de pénétrer ce nouveau marché. L’Allemand Krüger, reconnu pour la qualité de ses produits, a développé une gamme de matériel spécialement pour l’Américain.

 

L’idée est de se positionner sur un segment qualitatif avec des dosettes plus chères de 20 % que celles vendues par Nespresso. Un café plus cher à offrir à ses salariés ou clients préférés mais un café de meilleure qualité selon la firme qui indique que ses dosettes sont constituées de 9 g de café contre 7 g pour le Suisse.

 

Alors, café au goût amer ou café sucré pour Starbucks ? Affaire à suivre au cours de l’année…

Commencez votre demande de devis en Machines à café
Donnez votre avis sur cette actualité