Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Nestlé va enfin ouvrir le marché des dosettes à café

Nestlé va ouvrir le marché des dosettes à la concurrence

C’est sans doute la fin d’un monopole. Nestlé, le géant du marché prospère du café haut de gamme, s’est engagé devant l’Autorité Française de la Concurrence à autoriser ses concurrents à produire des dosettes à café compatibles à ses machines.

Le secret industriel des dosettes à café Nespresso va être dévoilé

Jusqu’à présent, Nestlé règnait en maître dans le marché des dosettes à café. Il faut dire que ses machines à café Nespresso ne sont compatibles qu’avec les dosettes à café fabriquées par Nestlé. Cette stratégie a permis à la marque de s’offrir près de de 3 milliards d’euros de revenus mais aussi de dominer le marché du café à la fois en faisant un carton avec ses dosettes (85 % des parts du marché) et en s'imposant avec ses machines à café (73 % du marché).

Companeo : Machines à café : Comparez les devis

Les machines Nespresso sont très prisées, notamment dans les entreprises qui, pour la plupart, se procurent une machine à café pour la sacro sainte pause café. Mais ce monopole n’existe peut-être plus pour longtemps. En effet, le marché très florissant des capsules à café multicolores attise les convoitises des autres acteurs du secteur qui veulent eux-aussi leur part du gâteau. Ces dernières années, des fabricants de dosettes souhaitant se positionner sur ce marché très lucratif ont accusé le géant suisse de l’agroalimentaire d’entrave à la concurrence. Nespresso avait en effet mis sur pied des réglages techniques rendant ses machines à café incompatibles avec les dosettes de la concurrence. Face à la pression, Nespresso a dû céder.
La filiale de Nestlé devra désormais dévoiler certains secrets industriels à ses concurrents et notamment les modifications techniques effectuées sur ses machines. Les consommateurs pourront alors utiliser les dosettes à café d’autres marques sur les machines à café Nespresso. La firme devra aussi supprimer toute mention problématique sur ses machines et appliquer des garanties en cas d’utilisation de capsules concurrentes.  

Guerre des dosettes à café, la concurrence gagne du terrain

La principale conséquence de l’ouverture du marché des dosettes à la concurrence sera sans aucun doute la chute des prix des capsules à café. Jusqu’ici la capsule Nespresso est la plus chère du marché avec un prix qui oscille entre 0,35 euros et 0,45 euros l’unité.  Si Nespresso veut tenir face à la concurrence et continuer d’inciter ses adeptes à s’offrir un bon café au travail ou à la maison, il devra revoir ses prix.

L’Autorité de la Concurrence annonce avoir mis sur pied un test de marché dont le but est de s’assurer que Nespresso respecte bien ses engagements. Ce test doit s’étendre jusqu’au 19 mai. L’Autorité a par ailleurs souligner qu’elle se réservait le droit de déclencher une procédure contentieuse s’il advenait que Nespresso ne levait pas ses entraves à la concurrence.

Depuis quelques années déjà, les acteurs du  secteur de la dosette à café se livrent une guerre sans merci devant les tribunaux. En 2012, Nestlé avait été assigné en justice devant le tribunal de commerce de Paris pour concurrence déloyale par Ethical Coffee Company (ECC). En 2013, l’Office européen des brevets (OEB) avait révoqué un brevet de Nespresso après avoir été saisi par plusieurs acteurs de la dosette à café dont Sara Lee ( l’Or Espresso). Ce brevet portait sur la façon dont Nespresso positionne ses capsules dans les machines.

Avec l’ouverture à la concurrence, les marques telles que Senseo, Carte Noire et même les marques distributeurs, vont se lancer à l’assaut de la célèbre machine à café de Georges Clooney. 

Commencez votre demande de devis en Machines à café
Donnez votre avis sur cette actualité